75% des médecins refusent la chimiothérapie pour eux-mêmes

“Aucun des principaux media n’a jamais mentionné cette étude exhaustive; elle a été complètement enterrée.” (Tim O’ Shea, “Chemotherapy – An Unproven Procedure”)

Selon les associations médicales, les effets secondaires notoires et dangereux des médicaments sont devenus la quatrième cause principale de mortalité après l’infarctus, le cancer et l’apoplexie.” (Journal of The American Medical Association, april 15, 1998) Le Dr. Simoncini écrit

Un grand manque de confiance est aussi évident parmi les médecins. Les enquêtes et les questionnaires montrent que trois docteurs sur quatre (75 pour cent) refusent toute chimiothérapie sur eux-mêmes en cas de cancer en raison de son inefficacité sur la maladie et de ses effets dévastateurs sur la totalité de l’organisme humain.

Voici ce que de nombreux docteurs et scientifiques ont à dire à propos de la chimiothérapie :
“La majorité des patients atteints de cancer dans ce pays meurent à cause de la chimiothérapie, qui ne soigne ni les cancers du sein, ni ceux du côlon ou des poumons. Cela été consigné depuis plus de dix ans. Néanmoins les docteurs continuent à utiliser la chimiothérapie pour combattre ces tumeurs.”
(Allen Lewin, MD, UCSF, “The Healing of Cancer”, Marcus Books, 1990)

“Si je devais contracter le cancer, je ne recourrais jamais à un certain modèle thérapeutique pour soigner cette maladie. Les patients du cancer qui se tiennent éloignés de ces centres ont une certaine chance de s’en sortir.”
(Prof. Georges Mathé “Scientific Medecine Stymied”, Médecines Nouvelles, Paris, 1989)

“Le Dr Hardin Jones, conférencier à l’université de Californie, après avoir analysé pendant de nombreuses décennies les statistiques de survie au cancer, est parvenu à cette conclusion : “ … Quand ils ne sont pas traités, les patients ne vont pas plus mal, ils vont même mieux.” Les conclusions déstabilisantes du Dr Jones n’ont jamais été réfutées”.
(Walter Last, “The Ecologist”, vol. 28, n°2, Mars-avril 1998.)

“De nombreux oncologues recommandent la chimiothérapie pour presque tous les types de cancer, avec une foi qui n’est même pas ébranlée par des échecs presque constants.”
(Albert Braverman, MD, “Medical Oncology in the 90s”, Lancet, 1991, vol. 337, p. 901)

“Nos prescriptions les plus efficaces sont très risquées, ont des effets secondaires et comportent des problèmes pratiques, et après que tous les patients que nous avons traités ont payé leur dîme, seul un minuscule pourcentage d’entre eux est remboursé par une période éphémère de régression tumorale et généralement partielle.”
(Edward G. Griffin, “World Without Cancer”, American Media Publications, 1996)

“Après tout, et pour une majorité bouleversante de cas, il n’y a aucune preuve que la chimiothérapie prolonge les attentes de survie. Et c’est le grand mensonge de cette thérapie, qu’il y a une corrélation entre la réduction des tumeurs et le prolongement de la vie du patient.”
(Philip Day, “Cancer : Why we’re still dying to know the truth”, Credence Publications, 2000)

“Plusieurs scientifiques à plein temps au Centre du Cancer Mac Gill ont envoyé à 118 docteurs, tous experts du cancer du poumon, un questionnaire pour déterminer le niveau de confiance qu’ils avaient dans les thérapies qu’ils appliquaient; on leur a demandé d’imaginer qu’ils avaient eux-mêmes contracté la maladie et laquelle des six thérapies expérimentales actuelles ils choisiraient. 79 docteurs ont répondu, 64 d’entre eux ont dit qu’ils ne consentiraient pas à subir un traitement contenant du cis-platine – un des médicaments chimiothérapeutiques communs, tandis que 58 sur 79 croient que toutes les thérapies expérimentales ci-dessus ne sont pas acceptables en raison de leur inefficacité et du niveau élevé de toxicité de la chimiothérapie.”
(Philip Day, “Cancer : Why we’re still dying to know the truth”, Credence Publications, 2000)

“Le docteur Ulrich Abel, un épidémiologiste allemand de la Clinique des tumeurs de Heidelberg-Mannheim, a étudié et analysé de manière exhaustive les principales études et expérimentations cliniques effectuées sur la chimiothérapie: “ … Abel a découvert que le taux global mondial de résultats positifs résultant de la chimiothérapie était effrayant, parce que, simplement, nulle part nous n’avons de preuve scientifique à notre disposition démontrant que la chimiothérapie est capable de “prolonger d’une manière appréciable la vie des patients affectés par les types les plus communs de cancer des organes.” Able met en lumière le fait que rarement la chimiothérapie améliore la qualité de vie, il la décrit comme désolante du point de vue scientifique et maintient qu’au moins 80% des chimiothérapies administrées dans le monde sont sans valeur. Mais, même s’il n’y a pas de preuve scientifique, quelle qu’elle soit, que la chimiothérapie marche, ni les docteurs ni les patients ne sont préparés à l’abandonner.”
(Lancet, Aug. 10, 1991)

Dr. Simoncini

28 commentaires à “75% des médecins refusent la chimiothérapie pour eux-mêmes”

  1. […] Un de mes amis vient de perdre sa femme suite à un cancer. […]

  2. Freymond dit :

    il y 5 ans j’ai eu un lymphome de burkit avec métastase au cerveau j’ai 6 séances de chimiothérapie maintenant je ne mange que de la boulie Tous les soirs je dois prendre de la morphine contre les douleurs actiq

  3. mqjshdfmlubzqi dit :

    Il ne faut pas oublier que la chimiothérapie est un pari que l’on prends face a une maladie que l on ne sait pas soigner ! on bombarde le corps de façon a tuer les cellules de celui ci en esperant que les cellules malades meurent avant les cellules saines ! c’est un pari déséspéré face a une maladie dont on ne sait , au final , pas grand chose. Que certains nous la présente comme une solution miracle est un leurre et devraient être traité comme des escrocs.
    C’est un pari et les patients doivent/devraient être au courant. C’est une des rares solutions que l’on ai qui soit rationnelle. les théorie du genre prenez 3 jus de citrons par jours, devenez végétariens …. ne sont pas reconnus par la médecine et on se demande pourquoi …

  4. Dorian dit :

    Je ne suis ni pro, ni anti chimio, moi-même je ne suis pas sûr de vouloir subir les effets secondaires de ce terrible traitement si jamais le cancer s’abattait sur moi, mais je trouve que cela manque de sérieux que de proposer des arguments vieux de 15ans dans un domaine qui évolue sans cesse…

    Les scientifiques disent que la Terre ne tourne pas autour du soleil, extrait du petit Vatican, mai 1438.

  5. Brouillette Roger dit :

    Peut-être que le gouvernement renflouerait leur trésor des finances en réduisant ces traitements qui ne mènent pratiquement pas à une guérison certaine et partagerait ces montants financiers aux jeunes familles ou jeunes patients qui requiert davantage de soins qui garantissent leur qualité de vie pour des décennies.
    Pour ma part je me compte chanceux d’être guérit d’un cancer de la thyroide par trois traitements d’iode radioactif, pas d’effets secondaires et quelques diètes sans sel et iode et le tour est joué. Maintenant je suis confronté avec un cancer de la peau et ça sera par voie chirurgicale.

  6. nola dit :

    Il serait plus serieux de citer des références scientifiques actuelles, plutot que des extraits datant des années 80 et 90…

    • cyrille dit :

      à ceux qui critiquent les références citées, car trop anciennes: vous avez l’impression que l’on guérit mieux le cancer aujourd’hui??? sur chaque site et chaque article, des gens qui se croient plus malins que le malin…

    • corinne dit :

      en tout cas jusqu’en 2014, le scénario est le même: la chimio même si elle « imposée » n’est pas dans un but de guérison selon le diagnostic, pourquoi alors injecté du poison qui va peut-être réduire les cellules cancéreuses mais détruire aussi les cellules saines? et surtout pourquoi ne pas en informer le patient? je pense connaître la réponse….

  7. Josie dit :

    J’ai eu un cancer du sein et j’ai des métastases au niveau du foie. La chimiothérapie a été efficace et celle que je prends actuellement donne de bons résultats alors arrêtez de parler sans savoir ! En plus vous faites peurs aux personnes malades… c’est nul de laisser traîner des informations aussi bêtes !

  8. Monique Leroy dit :

    Il est possible de nourrir et de renforcer les organes et les cellules saines tout en affamant jusqu à les faire mourrir les cellules cancéreuses. Mais ces moyens ne seront malheureusement pas proposés aux malades atteints de cancer…..
    D autres solutions qui respectent la physiologie , la globalité et l intégrité de l être humain existent. (……)

  9. Fanny Guilmet dit :

    Juste avec le mot chimio dedans…

  10. De Witte dit :

    Félicitations pour vos articles

  11. bio medecine activiste dit :

    des traitements plus efficaces voient le jour en ce moment aux etats unis, grace a une seule plante, bannie des labos car tout le monde peut la cultiver et ne profitte plus donc a ceux ci, le cannabis !
    déja connue mais interdite pour ses qualités d anti douleurs, elle guerirait aussi apparement plusieurs leucemies et autres maladies.
    la france alliée des labos devrait sortir le sativex en pharmacie en 2015/2016, mais encore imité et melangée a d autres produits chimique, chimique toujours !!! grrrrr
    reference : rick simpson sur fb et beaucoup d autres..
    maintenant posez vous les bonnes questions, vous pensez que lespeuples indigenes d amazonie meurent du cancer ? non car ils mangent « propres » et vivent sainement.
    d ou vient notre medecine, que font les labos a part reproduire des molleculles naturelles en chimiques
    le bio devrait etre une norme et pas le reste, ce devrait etre interdit, cultiver bio demande de la main d oeuvre, parfait y a plein de chomeurs ^^ les normes actuelles ne valent rien, juste a ajjoutter des produits dangereux dansnotre alimentation. nos grands parents vivaient mieux juste grace a leur jardin..
    bonne journée, olive.

    • krol dit :

      Tellement d argent en jeu que le patient ne represente rien.
      Et le bon sens s oublie…
      les lobbying medico-pharmaco-bandits ont pignon sur rue: ce sont les memes qui fabriquent semence-engrais-pesticides !!!!
      Bcp de gens ont peur de mourir du cancerr au lieu de chercher la solution en eux ! On est presse de vivre sans regarder son corps ni son esprit. On ne regarde pas ses emotions pourtant la maladie c est le mal-a-dit. La reponse est en nous pas ds la chimie !!

  12. Partisani eddy dit :

    Malheureusement,tout ca ne s’arrangera pas avec le temps.
    La base du problème reste la surpopulation mondiale qui oblige à produire à l’extrême et qui donc aboutit à l’utilisation de produits chimiques aussi bien dans l’élevage animal que végétale..
    L’air que nous respirons est tout aussi pollué..
    Tout ces produits arrivent dans nos assiettes et nos poumons et développent par la suite des cancers de toute sorte.
    Mais ça reste très intéressant pour les lobbies pharmaceutiques qui engrangent un maximum d’argent avec le cancer car ça coûte très cher..
    Leur but est de vendre coûté que coûte leur traitement,ainsi pour maintenir les patients malades et de vendre encore et encore,plus il y à de cancer,plus ca rentre!
    Et en parallèle,il faut que des gens meurent pour éliminer un peu de masse mondiale,c’est économiquement intéressant pour les pays..
    Je vous conseille un livre »prévention anti cancer « du docteur André gernez récompensé pour ses travaux,décédé en janvier 2014.
    Il explique le fonctionnement du cancer et les préventions qui aident à ne pas laisser se développer les cellules cancéreuses.
    Ces travaux ne sont pas dévoilés au domaine publique(on ne se demande pas pourquoi…).
    Livre très intéressant!

  13. Jacques dit :

    Moi je prendrais quand même la chimio si j’avais cette maladie sachant que ces traitements sont effectivement nocifs mais si par exemple Kilie Minogue n’avait pas pris de la chimio serait telle encore là aujourd’hui ? Un ami de 40 ans a eu il y a 6 ans un cancer grave des os, il a une hanche artificiel, il a eu plusieurs chimio et à ce jour il va très très bien, il marche juste avec une canne. Le créateur de Apple lui n’a pas voulu de traitement et a été vers des médecines parralleles , son état s’est dégradé il a réessayé la chimio mais c’était trop tard, une amie à ma sœur pareil suite à l’annonce d’un cancer à refusé tout traitement aux médicaments elle a été voir les « médecins brésiliens  » bien connus, des magnétiseurs elle est malheureusement morte en février dernier. Donc prudence pas trop de medicament mais pas se remettre totalement aux médecines parallèles, un juste milieux c’est tout.

    • admin dit :

      Essayez d’abord les jus de brocoli/curcuma/gingembre/citron TOUS les jours, et de l’ail ou de l’oignon, des salades anti-cancer tous les jours. Régime CRU à 100%, en réduisant les glucides, en gardant les fruits mais en enlevant le sucre raffiné et toutes les céréales. Augmenter la part de lipides sains et y aller molo sur les protéines. Allez y à fond sur la détox. Et si ça ne fonctionne pas, alors d’accord s’il n’y pas d’autres alternatives, mais tester des méthodes moins destructrices avant est quand même une meilleure idée non?? Il faut savoir que des millers de gens guérissent chaque jour du cancer avec des moyens naturels. Et il y en a beaucoup, des moyens naturels.

    • mounette dit :

      Bien dit.

  14. Maryline dit :

    Bonjour dans mon cabinet j ai eu beaucoup de personnes ayant eu un cancer toutes les personnes qui sont passées me voir veulent se soigner par la suite avec des compléments alimentaires mais dans tous les commentaires que je viens de lire personne ne parlent de l oxygénation le sport au quotidien vous protège il suffit de trouver son équilibre manger mois de protéine ne pas tout suprin mer c est une erreur manger de tout en petite quantité varie aux maximum ne pas oublie la vitamine d c est celle qui vous manque le plus des études ont montrés que les personnes ayant un cancer étaient carences en vitamine d et surtout vivez vos émotions entourez vous de personnes compétentes après des deuils divorce chocs etc ne rester pas seule il faut se faire accompagner par des thérapeutes libérer ce qui est en vous je ne détiens pas la vérité c est juste 17ans de pratiques auprès de mes patientes. Pour de ce qui est des lano j ai été ancienne visiteuse médicale ouf je suis devenue naturopathe et heureusement que j ai quitté ce monde un peu fou monde de voleurs d escrocs mais il y a des médecins encore très bien et competents heureusement la médecine naturopathe vient d être reconnue aux États Unis depuis 2012 comme une médecine à part entière . Il faudrait juste que la France en prenne conscience.A bon entendeur bonne journee à tous .

  15. Docteur dit :

    Bonjour,
    je suis gastro-entérologue, et je viens de lire l’article cité plus haut ( JAMA April 15.1998), C’est un article qui traite des effets secondaires des médicaments en général  » the authors found that ADRs may be the fourth to sixth leading cause of death, and that drug-related injuries occur in 6.7% of hospitalized patients. These data suggest that health care practicioners may miss or pass over many ADRs that occur, even among fatal events. »
    En clair, les médicaments ( TOUS les médicaments) peuvent avoir des effets secondaires, qui, malheureusement peuvent mener au décès du patient. Soyons clairs, il existe un principe de pharmacologie très ancien : un médicament qui n’a pas d’effets secondaires, ne peut pas être efficace, en fait un médicament est une substance toxique où la dose efficace est éloignée de la dose mortelle ( un gros intervalle entre les deux). Ceci étant dit, dire aux gens : « ne faites pas de chimio, prenez du gingembre, ça vous sauvera » est franchement limite…a bon entendeur.

  16. Sol delaforêt dit :

    C’est bien dommage que nous soyons tous mis dans des « cadres », des « cases », et que ceux qui souhaitent voir « tous les cadres » paraissent orgueilleux ou même vaniteux. Et pourtant, celui qui est mis dans le « cadre » : « malade », ou « patient » (passif) n’aurait-il pas du mérite à chercher à oublier ces cadres et limitations ?
    Lorsque la société nous a mis dans un cadre, on n’en sort pas, sous peine de quolibets, voire pire. On peut avoir lu des tonnes de livres, participé à de multiples rencontres, on est « hors-cadre ». Ca revient à tous nous enfermer : certains dans les cadres, les autres hors des cadres : « le monde est une scène de théâtre, les acteurs y ont leurs sorties et leurs entrées… » Shakespeare. Rien n’a changé, et tout s’écroule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *