9 plantes d’intérieur qui purifient l’air et qui sont pratiquement impossibles à tuer

plantes-interieur

Quiz: qu’est-ce qui est plus pollué, l’air intérieur ou l’air extérieur? 10 fois sur 10, l’air intérieur de votre maison, bureau ou appartement va être pire que l’air extérieur. La pollution de l’air intérieur a été classée parmi le top 5 des plus grands risques pour la santé publique par l’EPA, et l’air intérieur stagnant permet aux polluants de s’accumuler et d’adhérer aux objets et meubles de chez vous.

Les objets dans nos maisons émettent certains produits chimiques très toxiques comme le formaldéhyde, par exemple. Vous pouvez également être affecté par les polluants comme le pollen, les bactéries, les moisissures et divers contaminants extérieurs qui s’introduisent chez vous.

Heureusement, les plantes d’intérieur peuvent nous aider à résoudre certains de ces problèmes de qualité de l’air. Même si vous n’avez pas la main verte, ces plantes d’intérieur sont robustes et pratiquement impossibles à tuer. Découvrons-les!

1. Chrysanthèmes d’intérieur

Cette plante a été trouvée par la Nasa pour être un véritable purificateur d’air. Elle élimine l’ammoniac, le benzène, le formaldéhyde, et le xylène de l’air de votre maison. Elle est populaire et bon marché et peut être cultivée à l’extérieur aussi.

2. Plante araignée

Les plantes araignée sont incroyablement faciles à cultiver, donc si vous êtes un débutant, elle est excellente pour commencer. Elle réfléchit la lumière brillante et indirecte et émet des pousses avec des fleurs qui finiront par se transformer en petites plantes araignées que vous pouvez multiplier vous-même. Sous peu, vous aurez plus de plantes araignée que vous ne saurez quoi en faire.

3. Dracaena

Il existe plus de 40 variétés de Dracaena, ce qui vous permet de choisir celle qui vous convient. Elles éliminent le benzène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, et le xylène de l’air qui peuvent être introduits par les laques, vernis, la fumée de cigarette, peinture et autres composés volatiles.

4. Ficus

Le ficus est l’une de mes plantes préférées car il est capable de d’atteindre une grande taille selon le type de pot. Il fait en général entre 60 cm et 3 mètres de haut et a de grandes capacités de nettoyage de l’air. Vous pouvez également le garder à l’extérieur au printemps et en été. Le ficus élimine le benzène, le trichloréthylène et le formaldéhyde de l’air intérieur.

5. Fleur de lune

Non seulement les fleurs de lune produisent de très belles fleurs, mais elle sont très résistantes et ont de très grandes capacités de nettoyage de l’air. Elles fleurissent pendant presque tout l’été et préfèrent les endroits ombragés avec une terre humide mais pas détrempée. Elles éliminent l’ammoniac, le benzène, le formaldéhyde, le toluène, le xylène et le trichloréthylène.

6. Fougère de Boston

Cette plante aime les endroits frais avec une forte humidité et de la lumière indirecte. Les salles de bains sont un endroit parfait pour ces petites amies. Elles éliminent les polluants comme le xylène et le formaldéhyde de l’air intérieur.

7. Sansevière à trois bandes/Langue de belle-mère

Je vois cette plante un peu partout dans les bureaux et les restaurants – et pour une bonne raison. Elles sont pratiquement impossible à tuer. Elles n’ont besoin d’eau qu’occasionnellement et préfèrent des conditions plus sèches. Elles ne nécessitent pas beaucoup de lumière directe du soleil. Elles éliminent le benzène, le formaldéhyde, le trichloréthylène et le xylène de l’air intérieur.

8. Bambou palmé

Les Bambous palmés sont les plus efficaces pour filtrer le formaldéhyde. Ils prospèrent en plein soleil et à la lumière vive. Ils peuvent pousser jusqu’à 4 mètres de haut, créant une véritable présence en intérieur. Ils éliminent le benzène, le formaldéhyde et le trichloréthylène.

9. Aloe Vera

L’aloe vera est vraiment une plante multi-usages. Elle a des bienfaits pour la santé lorsqu’elle est consommée en petite quantité, permet de soulager les brûlures, et nettoie votre air intérieur aussi. Elle élimine efficacement le formaldéhyde de l’air intérieur.

Crédit photo: F. D. Richards, Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *