Huile essentielle d’Encens – Traitement naturel du cancer

huile-essentielle-encens4

La tradition nous dit que les Trois Mages ont donné à l’enfant Roi d’Israël des cadeaux, de l’or pour honorer sa royauté, de l’encens comme parfum et de la myrrhe comme huile d’onction.

Bien qu’il y ait probablement une certaine vérité à cela, d’autres sources affirment que les sages de l’Extrême-Orient ont fait preuve d’esprit pratique en donnant à l’enfant Jésus ces huiles essentielles précieuses et coûteuses qui pouvaient être de potentiels remèdes médicaux surpuissants.

Les bienfaits de l’encens

Depuis plus de 5000 ans l’encens a été utilisé pour soutenir le système immunitaire, combattre les infections et guérir les maladies. Aujourd’hui, les avantages les plus courants de l’encens comprennent :

  • Réduit l’inflammation
  • Détruit le cancer
  • Sensibilisation spirituelle
  • Stimule l’immunité
  • Lutte contre les infections
  • Améliore les états anxieux
  • Guérit la peau et réduit l’acné et les cicatrices

Un communiqué de presse de l’Université de Leicester au Royaume-Uni, publié quelques jours avant Noël l’année dernière, a relancé la théorie selon laquelle les « sages » ont non seulement apporté la richesse à Jésus, mais aussi la santé.

Selon l’annonce qui a suivi ce communiqué, « Des chercheurs de l’Université de Leicester découvrent les propriétés de l’encens qui détruit le cancer pour le cancer des ovaires ». Utilisant le composé AKBA (acide acétyl-11-céto-bêta-boswellique), la recherche financée par le gouvernement d’Oman a pour la première fois montré la capacité de l’encens à cibler les cellules du cancer chez des patientes atteintes du cancer des ovaires à un stage avancé.

Le chercheur principal Kamla Al-Salmani explique: « Après avoir étudié le composé AKBA sur les cellules cancéreuses du cancer de l’ovaire, nous sommes en mesure de montrer qu’il est efficace pour détruire les cellules cancéreuses.

Beaucoup de gens prennent de l’encens sans effets secondaires connus. Cette constatation offre l’énorme potentiel de faire l’objet d’essais cliniques à l’avenir pour être développé comme traitement supplémentaire du cancer de l’ovaire ».

Le pouvoir destructeur de l’encens

Utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires, l’encens qui est aussi connu sous le nom de Boswellia serrata, a été un favoris de la médecine populaire pour plusieurs problèmes de santé, notamment l’asthme, la gastro-entérite, et les problèmes de peau.

La recherche récente, comme l’étude émanant de l’Université de Leicester, a récemment suggéré  que le pouvoir de l’encens d’inverser le cours de la maladie peut être encore plus englobant qu’on ne le pensait.

Les essais cliniques ont lié avec succès le composé AKBA au traitement potentiel des cancers du cerveau, du sein, du colon, du pancréas, de la prostate et de l’estomac et leurs études emplissent les revues médicales comme Carcinogenèse et PLoS One, sur les prouesses du Boswellia serrata dans la lutte contre le cancer.

Selon les chercheurs du Centre Médical de L’université Baylor à Dallas, les effets anti-cancer de l’encens sont dûs en partie à son effet régulateur da système cellulaire épigénétique, ce qui met en lumière sa capacité à pousser les gènes à favoriser la guérison.

Les scientifiques spécialistes du cancer de Baylor soulignent que cette puissance rend le Boswellia un candidat viable à la fois pour la prévention et le traitement du cancer.

L’huile essentielle d’Encens – Traitement naturel du cancer

Les gens qui ont ajouté le Boswellia serrata dans leur programme de soins naturels du cancer peuvent éprouver un double bénéfice à utiliser cette huile essentielle miracle.

Pour de nombreux patients atteints de cancer, il y a un moment où le traitement est pire que le cancer lui-même. C’est sur ce point que la qualité de la vie et la suppression des symptômes focalise l’attention de beaucoup de personnes atteintes de cette maladie mortelle. Invalidants en-soi, ces effets secondaires du traitement du cancer peuvent rendre ces personnes complètement désespérées.

Prenez par exemple les patients atteints de cancer du cerveau qui ont un oedème cérébral (gonflement de la tête) après avoir eu leurs tumeurs irradiées. Typiquement, ces gens sont traités avec de la dexaméthasone et autres corticostéroïdes pour contrôler l’oedème, mais cela n’est pas sans conséquences énormes car les complications mortelles par les stéroïdes sont illimitées.

Malheureusement, ces personnes souffrent d’une surcharge de médicaments toxiques qui sont censés les aider en premier lieu et elles souffrent en plus de maux de tête, de migraines, et même de vision trouble en raison des traitements stéroïdes.

Heureusement, l’encens offre une solution naturelle et viable à ce problème effrayant. Dès 2011, la revue Cancer a publié les résultats d’un essai clinique concernant 44 personnes pour évaluer la façon dont l’étude sur le traitement de l’oedème du cerveau par l’encens a été effectuée.

Il est étonnant de constater que 60% des patients ont présenté une réduction de l’oedème cérébral de 75% ou plus après avoir été traités avec 4200 mg/jour d’encens! Ces résultats sont si importants que les scientifiques exhortent la communauté médicale à envisager de prescrire cette huile essentielle puissante au lieu de stéroïdes pour les patients cancéreux recevant un traitement par radiation.

Nous espérons que ce traitement va se répandre comme une traînée de poudre dans les cercles de traitement du cancer. Qui sait ce qui pourrait arriver si plus de gens utilisaient cette approche de traitement du cancer par l’encens. Comme nous l’avons vu ci-dessus, si le Boswellia serrata peut tuer les cellules cancéreuses et prévenir la croissance des tumeurs, de grandes perspectives s’ouvrent pour les gens qui suivent des méthodes de traitement naturelles.

Si vous voulez en savoir plus sur les traitements alternatifs du cancer, consultez cet article sur les 10 meilleurs traitements naturels interdits.

L’encens est un bienfait pour la fonction immunitaire

Un nombre croissant de recherches a récemment permis  d’élargir notre compréhension des raisons pour lesquelles l’encens est si bénéfique pour notre santé. Dans une étude publiée par la recherche en Phytothérapie, par exemple, lorsque des souris ont pris 1 – 10 mg de Boswellia serrata oralement, il a été découvert que plusieurs niveaux de leur système immunitaire ont été stimulés, et notamment:

  • Réaction d’hypersensibilité retardée (de 24 h pour les premiers, de 48 h pour les autres)
  • IgG
  • IgM
  • Les Cytokines (interféron gamma, l’interleukine-4 et facteur de nécrose tumorale-alpha)
  • Interaction des cellules T (= CD4/CD8, qui sont généralement faibles chez les patients atteints du sida)

En termes simples, l’encens peut stimuler le système immunitaire mieux que tout autre chose. Deux de ses actions fondamentales résident dans la prolifération des lymphocytes (globules blancs, qui sont l’équipe de défense principale de l’organisme) et en gardant l’inflammation à distance (ce qui est sans doute le principal facteur de risque pour la plupart des maladies chroniques).

Cela peut également expliquer pourquoi l’encens est si efficace dans le traitement de maladies auto-immunes telles que l’asthme bronchique, la maladie de Crohn, la polyarthrite rhumatoïde et la colite ulcéreuse.

Utilisez l’encens dans votre régime de santé naturelle à partir d’aujourd’hui. Cette huile essentielle peut être utilisée facilement dans des diffuseurs pour traiter les affections respiratoires ou vous pouvez la mettre directement sur votre peau en tant qu’élément apaisant .

Et enfin, vous pouvez aussi prendre de l’encens (Boswellia) comme supplément avec quelques gouttes d’huile essentielle placées sous votre langue, sur votre palais ou sous forme de poudre dans des gélules pour le traitement de nombreux problèmes de santé.

Si vous voulez en apprendre plus sur les bénéfices incroyables des huiles essentielles, consultez ce guide sur les huiles essentielles.

Avez-vous utilisé de l’huile essentielle d’Encens? Pourquoi pensez-vous que cette information est cachée au public?

Sources:

  • Ammon HP. Boswellic acids in chronic inflammatory diseases. Planta Med 2006; 72(12): 1100-16.
  • Bible History Daily. Why Did the Magi Bring Gold, Frankincense and Myrrh? Available at: http://www.biblicalarchaeology.org/daily/people-cultures-in-the-bible/jesus-historical-jesus/why-did-the-magi-bring-gold-frankincense-and-myrrh/.
  • Khajuria A, et al. Immunomodulatory activity of biopolymeric fraction BOS 2000 from Boswellia serrata. Phytother Res 2008; 22(3): 340-8.
  • Kirste S, et al. Boswellia serrata acts on cerebral edema in patients irradiated for brain tumors: a prospective, randomized, placebo-controlled, double-blind pilot trial. Cancer 2011; 117(16): 3788-95.
  • Park B, et al. Boswellic acid suppresses growth and metastasis of human pancreatic tumors in an orthotopic nude mouse model through modulation of multiple targets. PLoS One. 2011; 6(10): e26943 [epub].
  • Suhail MM, et al. Boswellia sacra essential oil induces tumor cell-specific apoptosis and suppresses tumor aggressiveness in cultured human breast cancer cells. BMC Complement Altern Med 2011; 11: 129.
  • Takahashi M, et al. Boswellic acid exerts antitumor effects in colorectal cancer cells by modulating expression of the let-7 and miR-200 microRNA family. Carcinogenesis 2012; 33(12): 2441-9.
  • University of Leicester. Christmas gift brings treatment hope for cancer patients. Available at: http://www2.le.ac.uk/offices/press/press-releases/2013/december/christmas-gift-brings-treatment-hope-for-cancer-patients.
  • Yuan Y, et al. Acetyl-11-keto-beta-boswellic acid (AKBA) prevents human colonic adenocarcinoma growth through modulation of multiple signaling pathways. Biochim Biophys Acta 2013; 1830(10): 4907-16.
  • Zhang YS, et al. Acetyl-11-keto-β-boswellic acid (AKBA) inhibits human gastric carcinoma growth through modulation of the Wnt/β-catenin signaling pathway. Biochim Biophys Acta 2013; 1830(6): 3604-15.

Crédit: Draxe.com