Le curcuma bat l’ibuprofène pour l’arthrite du genou

kneepain

Un essai clinique passionnant publié dans le Journal de Médecine Alternative et Complémentaire ( Journal of Altenative and Complementary Medicine) a révélé qu’une alternative naturelle efficace existe pour l’analgésique ibuprofène pharmaceutique extrêmement populaire pour le traitement de l’arthrite du genou. C’est une épice commune qui est connue pour être de loin supérieure à n’importe quel médicament de la classe des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) à la fois pour sa sécurité et le nombre d’effets bienfaisants qu’elle confère.

L’année dernière, dans un compte rendu de The Lancet sur ce sujet, l’ibuprofène a été identifié pour être aussi toxique pour le coeur que le médicament anti-inflammatoire Vioxx, susceptible d’avoir contribué à des dizaines de milliers de morts de maladies cardiovasculaires chaque année. C’est une des raisons pour lesquelles il est très important de se tourner vers des alternatives naturelles fondées sur des preuves scientifiques, surtout s’il s’agit d’épices culinaires qui sont déjà connues pour être sûres, abordables, accessibles et éprouvées depuis des millénaires.

L’étude est intitulée « Efficacité et sécurité des extraits de Curcuma domestica chez des patients souffrant d’Ostéoarthrite (ou arthrose) du genou, »(1) cette étude a été conduite dans plusieurs centres auprès de 109 patients avec l’ostéoarthrite primaire du genou qui ont été randomisés pour recevoir soit de l’ibuprofène 800 mg par jour (55 patients) ou 2000 mg de curcuma (Curcuma domestica) par jour (52 patients), pendant 6 semaines. L’ibuprofène a été donné en 2 doses de 400 mg par jour, et le curcuma en 4 doses de 500 mg par jour.

Les chercheurs ont mesuré la douleur à la marche sur le plat, dans les escaliers, et les fonctions du genou ont été évaluées par le temps passé à parcourir une marche de 100 mètres ou à monter et descendre un escalier ; ceci donnait les premiers résultats.

Au bout de 6 semaines, des améliorations significatives ont été observées dans les deux groupes, avec tous les premiers résultats similaires, sauf que le groupe curcuma montrait des performances légèrement supérieures pour la marche de 100 mètres et moins de douleurs librement rapportées en montant et en descendant l’escalier. De plus, le groupe curcuma a présenté moins d’effets indésirables. Et les sujets rapportaient eux-mêmes une plus grande satisfaction sur les résultats du traitement dans le groupe curcuma (91,1%) par rapport au groupe ibuprofène (80,4%).

Alors que les chercheurs ont reconnu les limites de leur étude – pas de protocole en double aveugle, la nécessité d’une dose plus élevée dans le groupe placebo, et la nécessité d’un échantillon plus grand de patients – ils ont conclu que « les extraits de curcuma domestica semblent efficaces et sûrs pour le traitement de l’ostéoarthrite du genou de façon similaire à l’ibuprofène ».

Ils ont également souligné que, bien que certains patients dans le groupe ibuprofène se soient classés comme ayant peu de satisfaction ou pas de satisfaction (10,9 % et 2,2% respectivement), pas un seul patient dans le groupe curcuma n’a déclaré être insatisfait.

Finalement, ils ont observé une nette tendance à un effet plus important chez les patients recevant du curcuma par rapport à ceux qui ont reçu de l’ibuprofène.

La forme de curcuma utilisée dans l’étude a été préparée par l’Organisation Pharmaceutique du Gouvernement Thaï. Sa préparation a été décrite comme suit:

« Les préparations ont été exécutées selon les Procédures Standard de Bonnes Pratiques. Les rhizomes séchés de Curcuma Domestica ont été broyés et réduits en poudre. La poudre de curcuma a été extraite avec de l’ethanol et ensuite évaporée à basse pression pour obtenir des extraits éthanoliques contenant de l’huile et des curcuminoïdes. La partie de l’huile a ensuite été retirée afin d’obtenir les extraits de curcuminoïdes. Chaque capsule d’extraits de Curcuma Domestica contenait 250 mg de curcuminoïdes. »

Le curcuminoïde primaire connu de la science est la curcumine, et c’est le polyphénol dans le curcuma qui donne à cette épice sa teinte dorée éclatante. La poudre de curcuma contient environ 2-4 % en poids de curcumine.  Les études sur le curcuma ont prouvé 600 bienfaits pour la santé. Pour les recherches de première main établissant sa valeur, consultez la base de données biomédicales de GreenMedInfo sur le sujet: Curcumin Health Benefits.

Pour des recherches supplémentaires sur les traitements naturels pour l’ostéoarthrite, consultez la base de données de GreenMedInfo sur le sujet : Natural Knee Osteoarthritis Interventions

Référence:

(1) Vilai Kuptniratsaikul, Piyapat Dajpratham, Wirat Taechaarpornkul, Montana Buntragulpoontawee, Pranee Lukkanapichonchut, Chirawan Chootip, Jittima Saengsuwan, Kesthamrong Tantayakom, Supphalak Laongpech. Efficacy and safety of Curcuma domestica extracts compared with ibuprofen in patients with knee osteoarthritis: a multicenter study. Clin Interv Aging. 2014 ;9:451-8. Epub 2014 Mar 20. PMID: 24672232

Source : GreenMedInfo

Un commentaire

  1. Laveault dit :

    merci pour toutes vos iinformations.
    Coeurdialement.
    Marie-Aline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *