Les viandes transformées: Dangereuses pour la consommation humaine

junk

Le World Cancer Research Fund a récemment terminé un examen détaillé de 7000 études cliniques portant sur les liens entre alimentation et cancer. En conclusion il est évident que les viandes transformées sont dangereuses pour la consommation humaine et les consommateurs devraient cesser d’acheter et de manger des viandes transformées.

Quelles sont les viandes transformées?
Les viandes transformées comprennent le bacon, les saucisses, les hot-dogs, la charcuterie, le jambon emballé, le pepperoni, le salami et la quasi-totalité de la viande trouvée dans les repas préparés surgelés. Les viandes transformées sont généralement fabriquées avec un ingrédient carcinogène (qui promeut et cause le cancer) connu sous le nitrite de sodium. Le nitrite de sodium est principalement utilisé comme un fixateur de couleur par les entreprises de viande pour faire en sorte que les viandes préemballées aient une apparence rouge vif et  fraîche. Du glutamate monosodique est également ajouté régulièrement pour rehausser la saveur.

Le nitrite de sodium a été fortement lié à la formation de nitrosamines cancérigènes dans le corps humain, conduisant à une forte augmentation du risque de cancer pour ceux qui les consomment. Une étude de l’Université d’Hawaï a révélé en 2005 que la consommation de viandes transformées a augmenté le risque de cancer du pancréas de 67%, tandis qu’une autre étude a montré que cela augmentait le risque de cancer colorectal de 50%. Ces chiffres sont effrayants pour ceux qui consomment régulièrement des viandes transformées.

Le glutamate monosodique est un deuxième produit chimique dangereux présent dans pratiquement tous les produits transformés à base de viande. Le glutamate est une excitotoxine dangereuse liée à des troubles neurologiques tels que la migraine, la maladie d’Alzheimer, la perte de contrôle de l’appétit, l’obésité et de nombreux autres graves problèmes de santé. Les fabricants utilisent du glutamate pour ajouter une saveur salée et addictive aux produits transformés à base de viande au goût de mort.

Les produits alimentaires à vérifier attentivement:

  • Viande de boeuf séchée
  • Bacon
  • Saucisses
  • Saucisson
  • Pepperoni
  • Hot dogs
  • Charcuterie
  • Jambon
  • Pizzas surgelées avec de la viande
  • Soupes en conserve contenant de la viande
  • Repas congelés avec de la viande
  • Ravioli et aliments avec des pâtes et de la viande

… et de nombreux autres produits à base de viande

Si c’est si dangereux à consommer pourquoi sont-ils autorisés à les vendre?

Malheureusement de nos jours les intérêts de l’industrie alimentaire dominent maintenant les actions des organismes gouvernementaux de réglementation. L’USDA a par exemple tenté d’interdire le nitrite de sodium dans les fin des années 1970, mais cela a été rejeté par l’industrie de la viande, insistant que le produit chimique était « sûr ». Aujourd’hui, les entreprises alimentaires et agricoles détiennent une influence considérable sur l’industrie alimentaire et par conséquent les consommateurs ont peu de protection contre les produits chimiques dangereux ajoutés intentionnellement aux aliments, aux médicaments et aux produits de soins personnels.

Pour éviter les dangers des viandes transformées:

  • Lisez toujours les étiquettes des ingrédients
  • N’achetez rien qui soit fabriqué avec du nitrite de sodium ou du glutamate
  • Évitez de manger des viandes rouges servies par les restaurants, les écoles, les hôpitaux, les hôtels ou d’autres institutions sans demander des détails
  • Mangez plus de produits frais et achetez seulement des viandes fraîches
  • Évitez les viandes traitées autant que possible
  • Passez le mot et parlez aux autres des dangers du nitrite de sodium et du glutamate

Il a été démontré que la vitamine C présente naturellement dans les fruits et légumes frais prévient la formation des nitrosamines cancérigènes, vous protégeant des effets dévastateurs des viandes transformées. La meilleure défense est bien sûr d’éviter complètement les viandes transformées.

Sources:
http://www.dietandcancerreport.org
http://preventcancer.aicr.org
http://www.organicconsumers.org
http://www.today.com
http://www.biomedcentral.com
http://www.institutefornaturalhealing.com