Pourquoi doit-on faire tremper ses graines et ses oléagineux avant de les consommer?

noix-graines-oleagineux-trempage

La première réponse que l’on trouve assez couramment concernant le pourquoi de cette pratique, est que les graines et oléagineux contiennent des inhibiteurs d’enzymes qui interfèreraient avec la digestion et perturberaient la capacité d’absorption de certains nutriments par le corps.

Plusieurs scientifiques se sont penchés sur la question et certains pensent que même le processus de digestion ne détruit rien de ces fameux inhibiteurs : d’où la nécessité de tremper les graines et les noix pour éliminer  les inhibiteurs avant consommation.

Ces inhibiteurs sont présents pour préserver la force vitale de la graine -ou de la noix- jusqu’à ce que celle-ci se trouve dans un environnement favorable à sa croissance. Les pluies de printemps humidifient les graines, leurs inhibiteurs étant alors éliminés elles peuvent pousser et se transformer en plantes.

De toute façon, que ces inhibiteurs d’enzymes interfèrent ou pas avec la digestion, il reste une très bonne raison de tremper ses graines et ses oléagineux avant de les consommer. En effet, comme avec les pluies de printemps, à partir du moment où elles se sont débarrassées des inhibiteurs, leur valeur nutritionnelle a considérablement changé. Elles sont passées du statut de « dormantes » à celui de « vivantes ». En même temps que leurs nutriments se sont multipliés, leur digestibilité s’est également accrue. La quantité de protéines double dans la plupart des noix et des graines lorsqu’elles sont germées (ou que le processus de germination est enclenché) et leur contenu en vitamines et minéraux assimilables par le corps humain augmente  de façon significative.

Lire : Combien de temps doit-on faire tremper les graines/oléagineux avant de les manger ?

Nadège

Veg an’ bio

11 commentaires à “Pourquoi doit-on faire tremper ses graines et ses oléagineux avant de les consommer?”

  1. Alain Durand dit :

    « Plusieurs scientifiques … », « certains pensent … » – y a-t-il des citations ?

  2. caballero dit :

    J aimerai vous suivre pour apprendre et continuer a manger du cru merci

  3. Mark dit :

    Un seul problème, « ces inhibiteurs d’enzymes » sont contenu dans la totalité de la graine, et pas juste en surface! Donc un trempage ne vous debarasse pas d’eux!!! La « reactivation » de la graine est quand même intéressant, mais il ne faut pas oublier que certains ne se reactivent pas (comme le noix de Grenoble, le cajou, le pignon de pins, et certains autres!!!)…

  4. Alexandra dit :

    Et si on veut suivre le petit déjeuner de la méthode de France Gillain, dans lequel il faut au préalable passer les graines au mixer, est-il aussi nécessaire de les faire tremper avant de les mixer ou le fait de les mixer est déjà une transformation en soi ? Merci

    • admin dit :

      Oui on peut les faire tremper et les mixer ensuite. La texture n’en sera que plus onctueuse 😉 Le trempage sert à activer les noix et les graines oléagineuses, afin qu’il y ait moins d’acide phytique dedans, et aussi qu’il y ai beaucoup plus d’enzymes digestives, ce qui facilite beaucoup la digestion des oléagineux. Il y a aussi une démultiplication des minéraux, et la teneur calorique baisse.

  5. Maryline dit :

    Et comment fait on avec les purées d’oléagineux? car difficile de les faire tremper.

    • admin dit :

      Vous pouvez faire vos purées d’oléagineux vous-même: Vous trempez vos oléagineux, ensuite vous retirer l’eau car elle contient de l’acide phytique, et vous mixer les oléagineux avec un blender avec un peu d’eau. C’est à consommer rapidement.

  6. Annick dit :

    Si je déshydrate les noix trempés, est-ce que cela conserve les qualités développées durant le trempage ? Par exemple, est-ce que la quantité de protéine est encore environ du double?

    Merci et bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *