L’abricot, le secret de longévité des Hunzas?

abricot

On pense que l’abricot fut cultivé par les chinois il y a plus de 4000 ans.

La culture de ce savoureux fruit se répandit ensuite dans tout le Moyen-Orient et le bassin méditerranéen. Aujourd’hui, il est cultivé un peu partout sur la planète.

L’abricot n’est pas seulement délicieux, il est rempli d’une grande variété d’éléments nutritifs utiles pour lutter contre les infections, la perte de la vue et les maladies cardio-vasculaires.

De nombreux bénéfices dus à l’abricot proviennent de sa grande richesse en différents caroténoïdes, ces pigments de couleur orange et jaune que l’on retrouve dans une grande variété de fruits et légumes. Les caroténoïdes jouent un grand rôle protecteur dans l’organisme contre le vieillissement et de nombreuses affections. L’abricot est un des aliments les plus riches en caroténoïdes. Il est également riche en vitamines A, du groupe B et en minéraux, particulièrement potassium, fer, cuivre, phosphore et magnésium.

C’est un énergétique de premier ordre et il augmente l’endurance et la longévité. C’est un des aliments de base des fameux Hunzas de l’Himalaya, un peuple réputé pour sa longévité. L’abricot est très nutritif, qu’il soit consommé frais ou sec.

Protection cardiaque La richesse de l’abricot en bêta carotène et en lycopène en fait un excellent protecteur contre les effets d’oxydation d’un taux élevé de LDL (mauvais cholestérol). Une étude japonaise impliquant plus de 3000 hommes et femmes, a démontré que la consommation d’une diète élevée en bêta carotène et lycopène protège des affections cardiovasculaires.
Cette étude a été confirmée par d’autres études aux États-unis et en Allemagne. Leur richesse en potassium est un autre élément protecteur pour les cardiaques et pour les personnes qui souffrent d’œdèmes.

Loading...

Système digestif et intestinal Ils sont excellents pour la digestion. Et favorisent les mouvements péristaltiques. Il sera utile, consommer frais, pour lutter contre la diarrhée et sec pour les personnes souffrant de constipation.

Cancer On fait beaucoup état du lycopène contenu dans les tomates comme élément protecteur du cancer, particulièrement de la prostate. Mais si la tomate est riche en lycopène, il est nécessaire de cuisiner celle-ci pour assimiler au mieux ce lycopène. L’abricot (également le melon d’eau) contient également du lycopène et il est assimilable directement du fruit frais ou sec.

Protecteur de la vue La vitamine A convertie du bêta carotène contenu dans l’abricot est un excellent protecteur des yeux. Cette vitamine est directement impliquée dans la production de la rhodopsine, ce pigment indispensable à la transmission des informations visuelles. Une carence en vitamine A, dépendamment de son intensité, peut entraîner une simple fatigue visuelle jusqu’à l’absence de vision nocturne, ou favoriser l’apparition de la cataracte.

Fibres L’abricot est également une bonne source de fibres dont on connait le rôle protecteur contre la constipation ou le cancer du colon, mais également pour de nombreuses affections, dont le diabète et les affections cardiovasculaires.

On peut consommer l’abricot frais ou séché pour en retirer tous les bénéfices. Les Hunzas le consomment surtout sec et à l’année.

Ma santé naturelle

Un commentaire

  1. ouattara dit :

    J’aimerais avoir chaquefois des recettes de remède pour m’aider à mieux vivre

Comments are closed.