Les vers peuvent envahir votre cerveau si vous mangez cet aliment courant

vers

Si vous mangez cet aliment courant, les vers peuvent envahir votre cerveau. Lorsqu’ils sont consommés et introduits dans votre organisme, ils peuvent se déplacer dans tout votre corps – vos yeux, vos tissus, et le plus souvent, votre cerveau. Il est vrai que c’est un parasite classique, mais il est dangereux et peut aller dans votre tête.

Le Dr Effrossyni Ghrania-Klotsas a rapporté qu’en examinaient la tête d’un britannique, en 2013, ils ont trouvé un ténia. Jusqu’alors, ils n’avaient jamais vu ce ténia au Royaume-Uni.

L’équipe de médecins à l’hôpital Addenbrookes à Cambridge, 4 ans plus tôt, avait un patient qui avait des symptômes qu’il n’avait pas éprouvés auparavant, comme des maux de tête. Mais peu de temps après, le patient est revenu. Ce patient d’origine chinoise s’était peu avant rendu en Chine qui de même que pour la Thaïlande, le Japon et la Corée du Sud, a eu la plupart des occurrences du parasite connu sous le nom de Spirometra erinaceieuropaei.

Gkrania-Klostas a dit « Quand le patient est revenu, il avait de tout nouveaux symptômes ». Le ver était en train de pousser pour traverser une nouvelle partie de son cerveau. Cela commençait à lui provoquer des faiblesses et des contractions dans les jambes. En fait, il s’agissait d’une infection, la sparganose. Dès le diagnostic, les médecins devaient agir rapidement pour retirer le ver chirurgicalement, car il n’existe aucun médicament connu pour traiter l’infection efficacement.

300 infections du Spirometra ont été enregistrées entre 1953 et 2013. Ces infections sont estimées plus répandues dans les populations qui ont très peu de connaissances sur les vers, dans certaines parties d’Asie.

Généticien au Wellcome Trust Sanger Institute, à Cambridge, le Dr. Hayley Bennett dont l’équipe a récemment séquencé le génome de ce ver rare, a déclaré: « Ces vers sont parmi les plus rares que nous ayons étudiés ». Ces chercheurs savent qu’il s’agit de cycles de vie plus compliqués que pour les autres vers.

Loading...

La forme adulte du Spirometra se trouve seulement dans l’intestin des chiens et des chats, mais ces animaux rejettent les oeufs des vers dans leurs excréments, et les oeufs peuvent contaminer l’eau. La forme juvénile résultante du ver, la larve peut alors rester dans l’eau dans certains petits crustacés pendant une longue période, ou elle peut se retrouver dans les serpents et les grenouilles.

Par un contact direct avec des animaux infectés ou par l’ingestion, ces larves peuvent envahir des humains. Selon Gkrania – Klotsas, ils avaient eu un patient à Cambridge qui avait bu de l’eau accidentellement tout en nageant dans un lac infecté.

Bennett a déclaré: « Les larves peuvent s’enkyster dans le cerveau ou n’importe quelle partie du corps humain ». Ces kystes peuvent provoquer la cécité, la paralysie, des lésions des tissus ou même la mort. Bennett espére comprendre ces séquençages de gènes du ver ainsi que le fonctionnement interne des vers pour contribuer à des traitements et diagnostics futurs.

La fabrication d’un médicament juste pour ce ver n’est pas économiquement viable, car c’est une infection très rare, mais en le comparant à d’autres ténias similaires, les chercheurs peuvent trouver quels autres médicaments pourraient s’adapter.

Ils ont extrait de petits échantillons du ver du patient infecté, qui pourraient agir comme future cible de médicament ainsi qu’aider à reconnaître leur résistance aux médicaments. Les chercheurs vont identifier des gènes extrêmement larges de ces petits échantillons, ainsi que le génome. Bennett a ajouté « Vous pourriez également développer un test de diagnostic ».

Les ténias du porc

Le ténia peut se trouver sous différentes formes mais 3 d’entre elles peuvent facilement infecter le cerveau. Helena Helmby, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, a déclaré: « C’est principalement le ténia du porc qui s’attaque au cerveau ».

Les humains peuvent donc être infectés par l’espèce de ténia du porc: Taenia Soliumin, qui a deux formes:

  1. La première forme d’infection se produit en consommant du porc mal cuit, venant de porcs infectés, entraînant la taeniase – un ver adulte qui réside dans l’intestin.
  2. La deuxième forme d’infection se trouve sous la forme larvaire, par le contact avec les selles d’un humain ou d’un porc infecté, qui peuvent poursuivre leur trajet et infecter de nombreux tissus. Il peut en résulter une condition connue comme la neurocysticercose si le ver larvaire entre dans le système nerveux, y compris le cerveau. Ce type d’infection peut souvent provoquer l’épilepsie, une fois à l’intérieur du cerveau. L’OMS a déclaré à ce sujet que près d’1/3 des cas d’épilepsie dans les pays où la maladie est native sont des gens qui ont déjà été infectés par la neurocysticercose.

Avec une mauvaise hygiène et un mauvais assainissement, l’infection neurocysticercose se développe. Helmby a indiqué: « En fait, vous pouvez réellement vous infecter vous-même », car une mauvaise hygiène, comme ne pas se laver les mains, pourrait vous conduire à ingérer des oeufs d’un ver adulte vivant dans votre intestin. « L’auto-infection est répandue ».

Cependant, avec un nombre croissant à travers l’Afrique, l’Asie et l’Amérique Latine, selon l’OMS, la distribution mondiale des ténias de porc est très répandue. Gkrania-Klotsas a trois patients dans son service à Cambridge qui ont déjà connu la neurocysticercose.

Cause d’inquiétude?

Le traitement pour le Spirometra a été chirurgical jusqu’à présent, cependant, à Cambridge, l’équipe de Bennett a trouvé quelques médicaments, tels que le prazigantil, qui pourraient être très efficaces. Ces médicaments sont utilisés contre la schistosomiase (bilharziose). Certains médicaments utilisés contre le cancer ont aussi été identifiés comme traitements potentiels. Les traitements par des médicaments antihelminthiques ciblent le ver, alors que les infections causées par le ténia du porc sont communes.

Helmby et Gkrania-Klotsas sont tous deux inquiets au sujet des risques dus à l’augmentation des voyages internationaux et au commerce alimentaire mondial. Avec le développement rapide de l’exportation et de l’importation de la nourriture, les risques d’ingestion de produits contaminés ont augmenté. C’est une raison de plus pour une plus grande vigilance dans l’inspection des aliments. Helmby prédit davantage de cas survenant dans des endroits où de telles infections avaient été pratiquement éliminées, comme au Royaume-Uni.

Gkrania-Klotsas a indiqué: « Je suis convaincu qu’il y aura davantage de cas à l’avenir », car il a déjà vu des patients infectés sans même être allés à l’étranger. L’infection va de pair avec les gens, où qu’ils soient.

Cependant, ils suggèrent aux personnes qui envisagent de voyager, d’être plus attentives lorsqu’elles visitent des régions où les infections sont monnaie courante. Le nombre croissant d’infections peut être contrôlé si les équipes de santé envisagent de se préparer aux conséquences.

Helmby déclare: « Le défi en ce moment est d’être en mesure de traiter ces infections ». Un défi dans lequel des chercheurs en génétique pourraient se révéler précieux, au fur et à mesure que leur séquençage continue pour dévoiler les secrets de ces mystérieux parasites.

Alors, manger du porc?

Vous avez peut-être vu des vidéos sur les horribles élevages intensifs de porcs – un certain nombre de personnes en ont eu des haut-le-coeur.

Erin Elizabeth, nutritionniste, indique qu’elle reçoit chaque jour de nombreuses demandes de recommandations concernant un régime et précise que l’une des premières choses qu’elle a apprises au cours de sa certification était que le porc et les fruits de mer étaient les plus longs à digérer.

Elle remarque que c’est étonnant de voir que la grande chaîne CNN ait porté ces informations au public dans un grand titre. Elle recommande de remplacer une salade au bacon ou un sandwich à la tomate par un bon wrap d’avocat, les avocats sont bons pour le cerveau.

Sources:
edition.cnn.com
www.healthyfoodteam.com
www.healthnutnews.com

Un commentaire

  1. laly dit :

    Bonjour,
    mon expérience sur ce sujet, est vraiment très importante,
    je me plaignais parfois d’avoir un point de coté,
    mon médecin pensais au stress et rien de plus.
    Puis j’ai changé de médecin,
    et avec une radio, on a découvert que j’avais un caillou de 3 cm dans vésicule, qui fut enlevée par la suite.
    Donc j’ai voulu savoir pourquoi ?
    j’ai cherché la source, ce que les médecins ne font souvent pas.
    et j’ai découvert un texte sur le net que je me suit en pressé de recopier, qui se nomme les assassins muets.
    Ces assassins, les vers non seulement se logent partout, mais leurs excréments forment des cailloux compacts qui bloquent nous organes
    le voici, si ce la peut servir à comprendre qu’il n’y a pas que le ténia qui est dangereux , mais bien d’autres vers.
    Alors svp, nettoyer vos intestins, on a oublié de le faire depuis bien longtemps, alors qu’il est appliqué pour nos animaux domestiques.
    Lien : http://monyka-sensible.eklablog.com/nettoyage-de-nos-intestins-a114393418
    Bien à vous , Monyka

Comments are closed.