L’escroquerie des dents de sagesse et pourquoi vous avez besoin de vos dents de sagesse

dents-de-sagesse

La vérité est que j’écris cet article au sujet de l’importance des dents de sagesse alors que toutes les miennes ont été extraites. Et il y a des années de cela. Je suis sûr que la plupart d’entre vous êtes dans ce cas également. Je ne savais rien de plus à l’époque. Nous croyons que nos dentistes font du mieux qu’ils peuvent et ne nous interrogeons même pas sur leurs méthodes. J’aurais dû poser des questions et me documenter moi-même. Mais maintenant, je peux partager avec vous mes recherches et ce que j’ai trouvé afin que vous puissiez prendre vos décisions par vous-même et pas seulement en écoutant votre dentiste juste parce qu’il vous l’a dit. A beaucoup d’entre nous, on a dit que les dents de sagesse doivent être extraites simplement parce qu’elles ne sont pas vraiment nécessaires. Selon les dentistes, il s’agit simplement de dents inutiles qui ne font qu’encombrer notre bouche.

Que sont les dents de sagesse

Les dents de sagesse, également appelées les troisièmes molaires, sont les dents les plus au fond de la bouche. Elles poussent généralement à la fin de votre adolescence ou au début de la vingtaine d’années. Selon un rapport publié dans l’American Journal of Public Health, plus de 67 % des extractions préventives des dents de sagesse sont inutiles. Sur 10 millions de dents de sagesse extraites en Amérique chaque année, 20 seulement se sont avérées nécessaires. Vous devez comprendre que la légende selon laquelle les dents de sagesse causeraient toutes sortes de maladies,  est simplement non fondée. Considérons la situation de façon réaliste: c’est une entreprise très lucrative (environ 1 milliard de dollars par an) pour l’industrie dentaire.

Dans les années 1900, le Dr Weston A. Price a fait des recherches approfondies sur le lien entre la santé et les maladies bucco-dentaires. Il a découvert des tribus indigènes – en même temps que leurs modes alimentaires traditionnels – qui étaient presque à 100 % exempts de caries dentaires. Il en est venu à la conclusion que la santé dentaire et la santé globale résident dans la nutrition. Heureusement, cette découverte est prise en compte de nos jours par les dentistes holistiques qui comprennent que lorsque vous fournissez suffisamment de nutriments aux os de la mâchoire pendant leur développement, les 32 dents auront l’espace nécessaire dans votre bouche sans se chevaucher. Ceci signifie qu’une alimentation appropriée est la clé pour être exempt de problèmes de dents de sagesse.

Je recommande vraiment la lecture de son livre fascinant et qui ouvre les yeux Nutrition and Physical Degeneration

Pourquoi vous avez besoin de vos dents de sagesse

Nos dents sont des organes vitaux, vivants, à l’intérieur du corps et connectés au corps tout entier. Les dents de sagesse sont connectées (selon les méridiens d’acupuncture) à notre intestin grêle et au devant de notre glande pituitaire. En fait, 46% des nerfs moteurs et sensoriels dans le cortex cérébral de votre cerveau sont interconnectés à votre bouche et à votre visage. Par conséquent, à chaque fois qu’une dent est extraite, cela perturbe et coupe un méridien d’acupuncture qui passe à travers la zone de cette dent. Le système d’acupuncture des méridiens, connu en Médecine Traditionnelle Chinoise depuis plus de 5000 ans, montre la relation vitale entre vos dents et vos articulations, vos segments de la colonne vertébrale, les organes et les glandes endocrines.

L’extraction des dents de sagesse peut être dangereuse

Saviez-vous qu’entre 57 000 et 175 000 personnes, après les extractions de dents de sagesse, ont eu des picotements ou des engourdissements permanents causés par des lésions nerveuses. Ceci également prouve que toutes nos dents sont connectées par les voies du système nerveux à chaque partie de notre corps. Bien que ce soit une chirurgie courante pour beaucoup d’Américains, l’extraction des dents de sagesse comporte des risques très graves qui peuvent conduire à la mort subite. (ici)

Loading...

Ainsi, pour toutes ces raisons, je ne recommande pas d’enlever les dents de sagesse à moins qu’il y ait une raison explicite pour le faire. Selon Jay Friedman, un consultant dentaire résidant en Californie, plus des deux tiers des extractions de dents de sagesse n’est pas médicalement nécessaire, et la plupart des patients se porteraient parfaitement bien s’ils gardaient leurs dents de sagesse. (source)

Références:

Stockton, S., « Jawbone Cavitations: Infarction, Infection and Systemic Disease » , Townsend Letter for Doctors & Patients, April 2000.

Friedman, DDS, MPH, Jay. “The Prophylactic Extraction of Third Molars: A Public Health Hazard.” American Journal of Public Health 97.September (2007): 1554. Print.

Source: LA Healthy Living

15 commentaires à “L’escroquerie des dents de sagesse et pourquoi vous avez besoin de vos dents de sagesse”

  1. CYMONE dit :

    Quand je pense que l’on m’a enlevé mes 4 dents de sagesse soit disant parce qu’elles étaient à l’origine de mes angines à répétition! Rien n’a changé après l’opération: toujours des angines et des bronchites (c’était lié). Par contre depuis que je ne consomme plus du tout de produits laitiers, ni laits, je n’ai plus d’inflammations de la sphère ORL et mes bronchites sont de l’histoire ancienne désormais. Alors, oui, mes dents de sagesse, j’aurais pu les garder! Cordialement. Cymone

    • Sib Dorothee dit :

      C’est vrai ?? Moi je souffre d’angines a répétition aussi. Je sais meme plus quoi faire. Je vais suivre votre conseil et arreter les produits laitiers. Et j’observerai s’il ya de l’amélioration. En ce qui concerne mes dents de sagesse il yen a une qui me souffire depuis qlqs temps mais sachant que se faire arracher les dents peut causer des disfonctionnements, j’hésite encore à me la faire arracher. Mais je n’ai plus trop le choix, mon dentiste dit qu’il le faut. En tt cas merci pour cet article et merci à vous pour le commentaire.

  2. Sol Delaforêt dit :

    Moi aussi ! on m’a retiré les 4 – bon, elles étaient peut-être mal positionnées… mais on a retiré aussi les amygdales, soi-disant aussi pour éliminer les atteintes de la sphère ORL ! ce qui bien sûr n’a fait que les confirmer… Moi aussi, je ne me suis débarrassée de toutes ces otites, angines, bronchites, etc qu’en éliminant les produits laitiers et le gluten…..
    Et quand on demande à un stomato pourquoi retirer les 4 dents de sagesse de son enfant alors que 2 seulement sont abîmées : il dit « eh bien, ça sera fait!!!! » sic !

  3. lesondevie dit :

    Dent de Sagesse = 8 ème rangée de dent = 8 ème chakra = mémoire karmique ^^

  4. sia dit :

    alala… heureusement que mon papa n’a jamais cédé sur l’amygdalectomie !!!!! Et comme vous… Une fois adulte et une fois le lait supprimé… plus jamais d’angine!!!!!!!!!
    Par contre , les 4 de sagesse sont au fond d’un sac en plastique… de merveilleuses dans tellement accrochées à l’os que le stomato a du attaquer au marteau dentaire !!!!

  5. Pascale dit :

    Moi j’ai travaillé dans le domaine dentaire. Et je peux vous confirmer que les dents de sagesses amène des problèmes. Si vous saviez le nombre de traitement de canal qui ont du être fait sur les deuxième molaires car les dents de sagesses derrière sont tellement dur à atteindre avec la brosse a dent que ces dernières carie et contaminent la deuxième molaire. Souvent même si la dents n’a pas percé la peau, les bactéries se glisse derrière la 2 ème molaire et descend sous la peau et ainsi se tiens bien au chaud et carie la super dent de sagesse !!! Donc pensez y…

  6. Reine dit :

    Dans mon cas, les dents de sagesse n’avaient pas de place à pousser et déformaient l’alignement de ma dentition chèrement replacée. En plus, le tout moccasionnait des très grosses migraines. Alors pour moi, ce fut un soulagement.

  7. Sol Delaforêt dit :

    Ah oui, le marteau dentaire, j’ai eu ça aussi ! Pour une ancienne couronne – qui ne demandait rien à personne – mais c’était un mois de juillet, et les « affaires » étaient au plus bas… il a fallu 2 séances de marteau dentaire pour la retirer ; la dentiste l’a remplacée : mais là, elle était pressée, donc anesthésie minimum (un gel sur les gencives), m’a traitée de « douillette » – cette nouvelle couronne est tombée au bout d’un an – le nouveau dentiste voulait mettre un bridge…. bref : j’ai quand même insisté pour une nouvelle couronne et j’ai à nouveau changé de dentiste…..

  8. Paul dit :

    Peut-être est-ce inutile mais il arrive qu’il y ait des problèmes plus tard. Mon père ne s’était pas fait enlever les dents de sagesse étant jeune et vers 45 ans, il a dû se les faire enlever. La raison : celles du haut avaient commencé à remonter et lui causaient de grandes douleurs. La dentiste lui a dit qu’il avait bien fait de venir car encore quelques années comme ça et les dents auraient touché le nerf optique – en gros : aveugle en peu de temps.
    J’ignore si c’était pour faire peur ou si elle avait raison mais toujours est-il qu’il est bon de rester vigilant je pense.

  9. milou dit :

    moi , j ai mes quatre dents de sagesse la quatrième pousse et les autres sont toute petite en bref ils ont mal pousse une seule me gaine parce qu’elle a pousse a moitié et j ai un trou dans la dents

    mais quand elle pousse tu le c ,c très dur

  10. Arlie dit :

    Ma fille faisait de l’apnée du sommeil et le spécialiste que j’ai consulté qui a fait une expertise sur le pourquoi de ce symptôme si jeune, m’a expliqué qu’il ne fallait pas enlever les dents de sagesse car elles étaient indispensable pour éviter que la langue, une fois endormi, se relâche et tombe au fond de la gorge d’où la fusé d’une bonne partie des personnes faisant de l’apnée (en forte augmentation ces 20 dernières années), en effet, ma fille a commençé lorsque qu’on les lui a enlevé…

  11. TrIquer dit :

    tout a fait d accords.
    Mes dents du devant s écartent et les espaces se creusent laissant place aux aliments qui restent coincés
    Lydia

  12. Gali dit :

    Intéressant.
    J’ai mes 4 dents de sagesse suite à une « brouille » avec mon dentiste. Vers l’âge de 15 ans, il voulait me les enlever, en 4 fois. J’ai eu le courage de l’en empêcher ! J’avais dit les 4 d’un coup, ou rien du tout ! Et pus j’ai laissé trainer. Des années plus tard, j’ai consulté un stomato pour les extraire. Il m’a prise pour une folle, me demandant ce qui me motivait à enlever des dents saines et pas gênantes. J’ai donc toujours mes 32 dents !

    Une autre chose m’interpelle. Je n’ai jamais aimé les produits laitiers, j’ai cessé d’en manger dès que j’ai su dire « non, c’est pas bon ! » J’ai eu UNE angine blanche (je m’en souviens bien…) et 2 ou 3 bronchites ou trachéites. J’ai 36 ans, je ne suis quasiment jamais malade.

    J’ai l’impression qu’il faut y voir un lien de cause à effet…

  13. berrada faissal dit :

    Chirurgien dentiste, je ne fais jamais d’extraction de dents de sagesses au contraire je Les traites et je les gardes chez la plupart de mes Patients.

  14. mariem dit :

    bonsoir, alors il ne suffit pas de lire des articles pour détenir la réalité ou pour en publier et troubler les internautes. Je suis dentiste et je vais vous répondre 🙂
    Pour commencer, les dents de sagesse, ou troisièmes molaires ne font pas leur éruption chez toutes les personnes, il y a des gens chez qui les germes des dents de sagesse n’existent même pas .
    Un petit rappel, une personne normale aurait 32 dents à l’age adulte ; soit 16 par arcade ( sachant qu’on a 2 arcades , une supérieure et une inférieure ) et donc 8 par hemi-arcade , comprenant 2 incisives ( une centrale et une latérale ), une canine , 2 prémolaires et 3 molaires , ceci de chaque coté . la fonction principale des dents est bien entendu la nutrition –> les incisives et canines pour la préhension et le découpage des aliments, les prémolaires et molaires servent quant à elles à la mastication; soit au broiement des aliments . Donc 2 prémolaires et 2 molaires font largement l’affaire . Certes, ce n’est pas une raison pour s’acharner à extraire toutes les dents de sagesse.
    Les raisons les plus valables pour extraire une dent de sagesse sont :
    1-insuffisance d’espace pour son éruption dans un axe correcte n’engendrant pas le chevauchement des autres dents . si cela dérange le patient biensur pour des raisons esthétiques, on préfère extraire les dents de sagesse de l’arcade concernée par ce déficit d’espace pour avoir des dents bien alignées et donc plus jolies . Ce qui veut dire que l’on peut garder les dents de sagesse de l’autre arcade .
    2-péricoronarite a répétition : inflammation du capuchon muqueux qui recouvre la dent lors de son éruption , ce qui résulte en des douleurs aigues, saignement … l’une des raisons les plus fréquentes qui pousse les gens a consulter d’ailleurs. Dans ce cas , le dentiste peut se contenter de traiter l’inflammation / infection, sachant que cela risque de se reproduire a l’infini, en informant le patient biensur , soit décider d’extraire la dent pour éviter ce genre de problème.
    3-une position qui nuit a la dent adjacente : une dent de sagesse trop inclinée risque de causer une carie au niveau de la dent qui la précède ou un effritement de son email( couche superficielle de la couronne de la dent ) du au frottement et a la pression .
    En ce qui concerne l’intervention : on demande une radiographie panoramique : image de la cavité buccale qui montre la position de la dent et pour la dent de sagesse inférieure ,sa situation par rapport au nerf alvéolaire inférieure : structure nerveuse importante qu’il ne faut surtout pas léser, ce qui rend une intervention difficile ou pas .
    L’extraction peut se faire selon 2 procédures :
    1- si la dent est sur l’arcade : la dent est visible en bouche , en totalité ; ce cas ne nécessite pas d’intervention chirurgicale ,en général ,si la dent a un axe vertical et des racines( parties non apparentes de la dent qui sont implantées dans l’os) non courbées . On extrait la dent normalement comme toute autre dent , seule différence ( si il s’agit de la dent de sagesse inférieure ) on fait attention a ne pas léser le nerf (bien qu’il passe sous les autres dents aussi mais il est plus près de la dent de sagesse ) . Si jamais il passe entre les racines ou trop près de l’une des racines, on peut n’extraire que la couronne ( partie blanche apparente de la dent ) et laisser la ou les racines a risque en place .
    On peut aussi procéder a une section de la dent : si elle est dans un axe horizontal ou a des racines courbées : on sépare la couronne des racines, on extrait la couronne puis on sectionne les racines et on les extrait une à une ( une dent de sagesse peut avoir de 1 à 6 racines )
    2-si la dent est enclavée ( n’est pas apparente en totalité )ou incluse( n’est pas apparente du tout en surface) : ces cas nécessitent une intervention chirurgicale : incision …. pour extraire la dent qui est généralement sous l’os et/ou la muqueuse . Et selon la situation on peut avoir recours à la section de la dent et à l’extraction sur des étapes comme dans 1 .
    Point très important : toute extraction nécessite une anesthésie , parce que la dent est un organe innervé (il y a des terminaisons nerveuses qui atteignent la dent d’ou les sensations de douleurs…) , toujours en ce qui concerne la dent de sagesse inférieure , l’anesthésie cible le nerf , ce qui explique toute sensation de lourdeur , picotement …. qui sont en fait recherchées pour être sur de l’efficacité de l’anesthésie.
    Comme toute autre intervention médicale , une extraction , surtout chirurgicale , va avoir des suites un peu douloureuses et difficiles. On ne se remet pas assez facilement d’une appendicectomie ( ablation de l’appendice ) pas vrai ? pareil pour l’extraction d’une dent, c’est un organe a part entière. D’où la nécessité des fois de prescrire des antibiotiques ( pour éviter une infection du site d’extraction qui va prendre du temps pour cicatriser ) , d’antalgique ( pour lutter contre les douleurs ) et d’anti-nflammatoires ( pour lutter contre l’inflammation ) .
    Bien-entendu des accidents peuvent survenir , avant, au cours ou après l’extraction , dont le plus dangereux est la lésion ou plus grave encore la section du nerf alvéolaire inférieur qui peut conduire a une paresthésie ( insensibilité complète de la gencive, lèvre.. du coté du nerf sectionné )
    Ce qu’il faut savoir c’est qu’il existe ce qu’on appelle un  » consentement éclairé « , une sorte de contrat écrit par le praticien ,signé par le patient , qui prouve que le patient a été informe de tous les détails : de la décision , des étapes, des résultats et des risques de touts les actes / toutes les interventions réalisés par le dentiste. Demandez votre droit a l’information !

Comments are closed.