Plus de 100 études scientifiques s’accordent sur le fait que le cannabis annihile cancer

cannabis-cancer

Considérant que, jusqu’à il y a environ 85 ans, l’huile de cannabis était utilisée dans le monde entier pour traiter une variété de maladies, dont le cancer, il n’est pas surprenant que l’élimination progressive du cannabis pour traiter la maladie ai coïncidé avec l’émergence de l’industrie pharmaceutique.

Rick Simpson, un activiste de la marijuana médicale, est sur une croisade pour aider les gens à guérir. Il considère le cannabis comme la plante la plus médicalement active sur terre, et a partagé cet apparent miracle – totalement gratuitement. Il a maintenant des milliers de témoignages de ceux qui ont été guéris de la maladie « incurable » pour appuyer ses revendications ~ que le cannabis annihile cancer.

Pour les opposants qui ne sont pas encore convaincus de l’efficacité du cannabis pour le traitement du cancer, les vertus curatives formidables de la plante sont bien documentées par une profusion d’études révisées par des pairs.

Une plante médicinale traditionnelle soutenue par la médecine moderne

Cancer du sein

Une étude du Cancer Molecular Therapeutics a exploré la relation entre l’utilisation de cannabidiol (CBD) et la diminution subséquente de l’agressivité de la tumeur du cancer du sein. Les chercheurs ont conclu que le CBD représente le premier agent non toxique pour diminuer l’agressivité des cellules cancéreuses du sein métastatiques in vivo.

Plusieurs études appuient ces résultats supplémentaires, y compris « Voies de médiation des effets du cannabidiol sur la réduction de la prolifération des cellules du cancer du sein, invasion et la métastase » et « Cannabinoïdes: un nouvel espoir pour le traitement du cancer du sein? »

Loading...

De plus, le journal PLoS One rapporte une preuve supplémentaire de la manière dont les cannabinoïdes modulent la croissance des tumeurs du cancer du sein et les métastases en inhibant les récepteurs spécifiques.

Cancer du côlon

Tel que publié dans Pharmacological Research:

« Des études sur les cellules épithéliales ont montré que les cannabinoïdes exercent des effets antiprolifératifs, anti-métastatiques et  apoptotiques, ainsi que la réduction de la libération des cytokines et la promotion de la cicatrisation des plaies. In vivo, les cannabinoïdes – via l’activation directe ou indirecte des récepteurs CB(1) et/ou CB(2) – exercent des effets protecteurs dans des modèles bien établis de l’inflammation intestinale et du cancer du côlon ».

L’équipe a conclu que l’administration de cannabinoïdes « peut être une stratégie prometteuse pour lutter contre les inflammations intestinales et le cancer du côlon ».

En outre, la recherche dans le Scandinavian Journal of Gastroenterology a établi que les lignées cellulaires du cancer du côlon ont été fortement affectées par les cannabinoïdes.

Leucémie

Il a été démontré que le cannabis induit une cytotoxicité dans des lignées cellulaires de la leucémie, selon le journal Blood:

« Nous avons montré que le THC est un puissant inducteur d’apoptose, même à des concentrations 1 x IC(50) (concentration inhibitrice à 50%) et dès 6 heures après l’exposition au médicament. Ces effets ont été observés dans les lignées cellulaires leucémiques de (CEM, HEL-92, et HL60), ainsi que dans les cellules mononucléées du sang périphérique ».

Il n’a pas semblé que le cannabis aidait simplement la chimiothérapie – il a produit des résultats indépendamment avec le THC, composé actif, responsable de la mort des cellules cancéreuses in vitro.

De même, une étude du Molecular Pharmacology Journal a constaté que le cannabidiol non psychoactif induisait considérablement l’apoptose (mort cellulaire) des cellules leucémiques. « Dans l’ensemble, les résultats de cette étude révèlent que le cannabidiol, agissant par l’intermédiaire du CB2 et de la régulation de l’expression de Nox4 et p22(phox), peut être un traitement nouveau et hautement sélectif de la leucémie. »

Deux autres études, « Le MAPK p38 est impliqué dans l’apoptose induite par le récepteur CB2 des cellules leucémiques humaines » et « L’irradiation Gamma améliore l’apoptose induite par le cannabidiol, un cannabinoïde non psychotrope, dans des cellules HL-60 en culture de la leucémie myéloblastique« , ont également démontré l’efficacité du cannabis pour favoriser la mort des cellules leucémiques.

Immunité

Une recherche publiée dans le journal Prostaglandins, Leukotrienes and Essential Fatty Acids trouvé que les composés cannabinoïdes jouent un rôle vital dans la modulation du système immunitaire pour améliorer l’issue d’un diagnostic de cancer. En résumé, l’équipe estime que « Les preuves expérimentales en revue dans cet article plaident en faveur du potentiel thérapeutique de ces composés dans les troubles immunitaires et le cancer. »

En outre, l’étude Cannabinoids and the immune system confirme que les agents cannabimimétiques ont des effets substantiels sur les cellules tueuses naturelles, fournissant ainsi une utilité thérapeutique dans la réduction de la croissance tumorale et l’induction de l’apoptose. Par conséquent, le cannabis démontre un « rôle subtil mais important dans la régulation de l’immunité et ce rôle peut éventuellement être exploité dans la gestion des pathologies humaines. »

Cancer du col de l’utérus

Les cellules cancéreuses du col de l’utérus sont également fortement influencées par le cannabis. Publiée dans Gynecologic Oncology, l’équipe de recherche a découvert que le composé induisait l’apoptose dans les lignées cellulaires du cancer du col de l’utérus.

Mélanome

La forme la plus mortelle du cancer de la peau, le mélanome, a relativement peu d’options de traitement au-delà de la prévention et la détection précoce. Dans ce contexte, les conclusions de l’étude Les récepteurs cannabinoïdes comme nouvelles cibles pour le traitement du mélanome méritent d’être soulignées. Lors des essais sur les animaux, les cannabinoïdes ont encouragé la mort des cellules cancéreuses, tout en réduisant la croissance, la prolifération et les métastases des cellules du mélanome.

Les cancers de la peau autres que le mélanome répondent également bien aux cannabinoïdes. Selon les recherches du Journal of Clinical Investigation:

« L’administration locale de [cannabinoïdes] a induit une inhibition considérable de la croissance des tumeurs malignes générées par inoculation de cellules tumorales de l’épiderme sur des souris nues. Les tumeurs traitées aux cannabinoïdes ont montré une augmentation du nombre de cellules apoptotiques. Ceci a été accompagné d’une altération de la vascularisation de la tumeur, tel que déterminé par l’altération de la morphologie des vaisseaux sanguins et la diminution de l’expression de facteurs pro-angiogéniques (VEGF, facteur de croissance placentaire, et angiopoïétine 2). … Ces résultats confirment une nouvelle approche thérapeutique pour le traitement des tumeurs de la peau « .

Ce ne sont que quelques exemples – parmi des centaines – qui démontrent l’efficacité du cannabis dans l’éradication du cancer sans effets secondaires indésirables. En outre, le documentaire qui suit explore l’histoire et les usages modernes du cannabis pour guérir des maladies graves telles que le cancer, le sida, la maladie de Crohn et plus:

Le cannabis médicinal et son impact sur la santé humaine: un documentaire sur le cannabis

Études scientifiques du National Institute of Health

Si vous êtes encore dans le doute quant à l’efficacité du cannabis pour la guérison du cancer, jetez un oeil à ces 100 études scientifiques du National Institute of Health:

Le cannabis tue les cellules tumorales

Cancers de l’utérus, des testicules, et du pancréas

Cancer du cerveau

Cancer de la bouche et de la gorge

Cancer du sein

Cancer du poumon

Cancer de la prostate

Cancer du sang

Cancer de la peau

Cancer du foie

Le cannabis contre le cancer (général)

Cancers de la tête et du cou

Cholangiocarcinome

Leucémie

Le cannabis induit partiellement/complètement la mort des cellules cancéreuses

Rhabdomyosarcome

Lymphome

Le cannabis tue les cellules cancéreuses

Mélanome

Carcinome thyroïdien

Cancer du colon

Inflammation intestinale et cancer

Les cannabinoïdes dans la santé et la maladie

Le cannabis inhibe l’invasion des cellules cancéreuses

Source: wakeup-world.com

Un commentaire

Comments are closed.