Fonctionnement du corps humain, comment se guérir des “maladies”.

Par Truthseekers

Voici ce que j’ai fait pour rétablir ma santé, entre autres après empoisonnement avec le “médicament” hautement toxique roaccutane:

Mes problèmes étaient surtout psychiques mais aussi physiques et digestifs.

Ceci est mon parcours et mon avis personnel.

Tout ici est le résultat de recherches que tout le monde a les moyens de faire, à vous de faire votre propre avis. Cette page me sert de carnet de notes, les infos que je propose et mes opinions peuvent changer.

J’ai mis un mot-clé “UPDT” aux endroits où je fais des mises à jour sur l’article. Appuyez sur F3 et faite une recherche pour les trouver.

PS: Avant de prendre le roaccutane j’avais pris deux antibiotiques (pendant deux ans) qui sont maintenant retirés du marché, ils m’avaient eux aussi pas mal abîmé la santé, Doxylis & Minolis (doxycycline et minocycline) mais certainement pas autant que le roaccutane (ils ont quand même causé des hépatites à de nombreuses personnes). Certains des effets nocifs attribués ici sont donc peut-être aussi dû en partie à ces antibiotiques même si je ne l’ai pas forcément notifié.

—————–

Loading...

Les effets du roaccutane sur le psychisme (qui sont causés par des glandes (surtout surrénales, mais aussi thyroide/parathyroides et pituitaire+hypothalamus) épuisées et congestionnées, des intestins abîmés (les surrenales et intestins produisent les neurotransmetteurs, et la parathyroide sert à l’utilisation du calcium necessaire pour le système nerveux notamment) (la pituitaire étant la glande maitresse, elle affecte toutes les autres). Ces effets secondaires sont donc principalement causés par une congestion/toxicité de ces organes mais aussi globale de l’organisme*, sans même parler des effets “directs” de la molécule du roaccutane), tout cela ne surviennent pas forcement sur le court terme (contrairement à ceux sur la peau, articulation, yeux, etc..), ils surviennent souvent à l’arrêt du traitement ou quelques années après (vous pouvez regarder les témoignages si vous ne me croyez pas, sur le topic acne.org et ailleurs), ils surviennent quand le corps a épuisé toutes ses ressources/réserves et ne peut plus compenser les dégâts du roaccutane ainsi que la congestion accumulé au fil du temps d’avant et après avoir pris le medicament (mode de vie toxique (principalement alimentation) de la plupart des gens qui empêchent toute régénération). Si vous voulez prendre du roaccutane quand même, vous le savez maintenant. De plus l’acné n’est qu’une élimination emonctorielle des toxines, produits laitiers, gluten/céréales, excès de viande, aliments transformées industriel, etc. sont la cause de l’acné à 100%. L’acné “hormonale” n’existe pas, ce n’en est pas la cause, les crises d’élimination/detoxification sont déclenchés par l’organisme par phase, l’adolescence en est une majeure. Certaines hormones sécrétées à l’adolescence sont très agressives/puissantes et à tendance acide, sur un milieu déjà toxique/acide elles peuvent provoquer une forte réaction et des crises d’éliminations, mais ça ne fait que révélé ce qui était déjà là. Le plus gros des dégâts du roaccutane sont sur les intestins et il affecte aussi très fortement les glandes surrénales (fatigue chronique) [ainsi que degats reins + foie], ce qui se répercute sur tout l’organisme par impossibilité de se débarrasser de ses dechets cellulaires naturels et toxines de l’alimentation.

*Si vous bouchez l’émonctoire le plus large de l’organisme (la peau) avec le roaccutane sans changer la cause de l’acné (toxines par l’alimentation, dechets cellulaires et manque de filtration lymphatique rénale principalement) vous imaginez bien que cela va avoir des répercussions dans le temps même si ce n’est pas instantané (ces toxines/dechets ne vont pas disparaître par magie), il y aura des répercussions sur la peau elle-même (rosacés, sécheresse permanente, etc.), sur le cerveau (dépression), les organes internes (problèmes thyroïdiens, surrénales; reins; foie fatigués), intestins hyperpermeable et enflammé, et autres… Le roaccutane est un médicament de chimiothérapie recyclé dans l’acné (pour l’argent bien entendu), donc voila si vous voulez faire une chimiothérapie pour des boutons, au lieu de faire ce dont votre corps à besoin (changement alimentation & detox) c’est au choix (ne choisissez pas la stupidité ce serait regrettable).

Mais les toxines/acides de l’alimentation sont secondaires (même si elles empêchent l’organisme de se nettoyer et fatiguent l’organisme), la première cause d’acidose(/toxicité) sont les déchets cellulaires naturels et la manque de filtration lymphatique des reins principalement, et secondairement du colon. Le roaccutane est de la chimiothérapie, il empoisonne et tue énormément de cellules, en plus de détruire les intestins, causant encore plus de déchets cellulaires et d’acidose(/toxicité), bien plus que vous aurez naturellement accumuler en plus de 20 ans de vie, uniquement en prenant le medicament 6 mois.

Le plus gros problème c’est que le foie humain n’est pas adapté aux overdoses de vitamine A contrairement aux animaux carnivores ou omnivores, on ne peut pas se détoxifier correctement des overdoses de vitamine A préformé comme il y a dans les produits animaux ou le roaccutane, on n’est pas physiologiquement fait pour manger des produits animaux, c’est un fait.

Votre corps vieilli réellement quand vous prenez le roaccutane (dans le sens d’une accumulation de toxicité et de congestion lymphatique, et de glandes endocrines et reins devenus extrêmement fatigués), en prenant le roaccutane vous aurez des problèmes de santé que vous n’auriez jamais dû avoir avant d’atteindre l’âge de 40-60 ans (sauf ceux qui ont bien pris soin de leurs corps bien entendu, qui ont eu une alimentation physiologique). Tout ceci n’est pas irréversible, mais cela demandera du temps et du mental, ce ne sera pas facile à renverser mais je peux vous assurer que c’est possible. […]

Lire la suite sur Truthseekers