20 plantes qui combattent le cancer

20-plantes2

Deux poids deux mesures

C’est un fait indéniable que l’on mange des plantes depuis des milliers d’années pour leurs propriétés bénéfiques pour la santé. L’histoire et l’expérience nous indiquent de manger du thym, mais pas la belladone qui est mortelle. Les experts formés en herboristerie médicale savent exactement ce que les plantes peuvent faire et ce qu’elles ne peuvent pas faire.

A la différence de certaines industries pharmaceutiques, ces herboristes doivent en plus payer des millions de dollars pour éviter des poursuites judiciaires concernant des résultats des recherches qu’ils auraient dissimulés prouvant les effets négatifs. Aucune plante, au cours de ces dernières années, n’a été acclamée comme plante guérisseuse sans être ensuite « retirée » pour avoir été la cause d’une infirmité, de crises cardiaques ou la mort.

En revanche, c’est la prise d’un cocktail de prescriptions médicales, pas les plantes, qui est la cause numéro 1 des morts dans certains états comme la Floride.

Alors que votre gouvernement respecte votre liberté de choisir d’acheter des cigarettes librement en malgré les risques évidents de préjudices pour la santé, il ne vous accorde pas la même liberté de choisir d’acheter des composés naturels comme les plantes. Curieusement, vous avez besoin d’être protégé contre les plantes, mais pas contre les cigarettes (ni l’alcool).

C’est l’inverse pour la nourriture génétiquement modifiée qui peut s’acheter de plus en plus largement dans tous les centres commerciaux, qui est rarement, voire jamais soumise à des réglementations rigoureuses du gouvernement ou de la recherche indépendante, et a été créée de manière synthétique il n’y a que quelques années. Les plantes ordinaires qui n’ont jamais changé depuis des siècles ne sont plus disponibles sous forme de pilules ou sous forme liquide dans les mêmes centres commerciaux depuis le 1er mai 2011. Une directive de l’Union Européenne les a supprimées pour des raisons de sécurité sanitaire.

Loading...

Le monde est un endroit bien confus.

Voici vingt plantes qui pourraient bien aider votre lutte contre le cancer. Vous serez heureux de savoir que même après le 1er mai 2011, elles peuvent vous être prescrites et préparées par des experts travaillant avec Canceractive. Cet article a été préparé avec l’aide de deux des meilleurs herboristes britanniques, Alan Hopking et David Broom. Presque toutes les recherches sont conduites in vitro et/ou avec des animaux. Cependant, les meilleurs herboristes ont à l’évidence des années d’expérience leur permettant de savoir ce qui est efficace pour des patients atteints de cancer.

1. ASTRAGALE (Huang Qi): Une plante chinoise; stimulante du système immunitaire, connue pour stimuler la production naturelle de l’interféron du corps. Elle aide également le système immunitaire à identifier les cellules nocives. Des thérapies avec cette plante aussi bien pour le cancer que des cas de sida ont été encourageantes. Le Dr Anderson du Centre du Cancer du Texas a mené des recherches montrant que la prise d’astragale  parallèlement à la radiothérapie doublait la durée de survie des patients.

2. FAMILLE DES BERBERIS (ex. le Podophyllum peltanum): C’est un purgatif lent mais efficace. La recherche a montré que ces plantes ont une action puissante contre le cancer et ont été utilisées dans le cas de nombreux cancers, notamment le cancer de l’ovaire.  Dans Cancer Watch de mars 2015, cette plante s’est avérée meilleure que le médicament pour le cancer du cerveau, Temozolomide, dans la recherche in vitro.

3. SANGUINAIRE (sanguinaria canadensis): La recherche sur cette plante montre une activité anti-néoplasique cohérente. Elle est efficace contre les tumeurs cancéreuses et peut les réduire ; c’est l’une des plantes dans un cataplasme anti-cancer appelé Black Salve (baume noir) qui s’est révélée utile dans le traitement des sarcomes.

4. FRAGON PETIT-HOUX (Ruscus aculeatus): Les ingrédients actifs de cette plante sont les ruscogénines qui ont des propriétés  réductrices des tumeurs et anti-oestrogéniques. Elle est donc utilisée dans le traitement du cancer du sein.

5. GRIFFE DE CHAT (Uncaria tomentosa): Adaptogène et immunostimulante puissant, cette plante améliore le processus de nettoyage des globules blancs (phagocytose). C’est un excellent compagnon de l’astragale, la curcumine et l’échinacée. La recherche indique qu’elle peut réduire la taille des tumeurs, en particulier des cancers de la peau. Elle permet également de réduire les effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

6. CHAPARRAL (Larrea mexicana, palo ondo): Cancer Watch a rapporté une étude majeure des Etats-Unis qui a suscité une montagne d’ éloges sur cette plante. Il apparaît qu’elle stimule le système immunitaire, arrête les métastases et réduit la taille de la tumeur. Elle semble particulièrement intéressante pour le cancer du sein et est l’un des ingrédients du Baume Noir (Black Salve). C’est également un antioxydant, antimicrobien, avec une faible toxicité.

7. CURCUMINE (Curcuma): Cette épice (curcuma longa ou curcuma racine) a montré une activité antimicrobienne et anti-inflammatoire significative. Ce seul fait semble suffisant pour certains hôpitaux en Amérique  d’envisager de l’utiliser dans les traitements des polypes et du cancer du côlon. Mais en plus, de nouvelles recherches montrent qu’elle peut réduire les tumeurs cancéreuses, et aussi inhiber l’approvisionnement en sang des tumeurs. C’est un antioxydant puissant aux propriétés protectrices du foie, et il a surpassé plusieurs médicaments anti-inflammatoires dans la recherche, sans les effets indésirables.

8. RACINE DE DANG SHEN (Codonopsis pilosula): Augmente à la fois les globules blancs et les niveaux de globules rouges, donc, elle peut être extrêmement utile pour les patients ayant une chimiothérapie ou/et une radiothérapie ou pour les patients dont le cancer diminue les niveaux sanguins.

9. ECHINACÉE: Une autre plante connue pour stimuler le système immunitaire, elle a gagné une réputation populaire dans le traitement des rhumes. Il y a des recherches sur son utilité pour les tumeurs cérébrales en plus de ses capacités à augmenter les niveaux de certains globules blancs immunitaires dans le corps.

10. GRANDE CAMOMILLE: Cette plante a provoqué une tempête lorsque la recherche de l’Université de Rochester à New-York a prouvé qu’elle est plus efficace pour tuer les cellules de la leucémie que le médicament cytarabine. La FDA, Agence des Médicaments et des Aliments des Etats-Unis a mis l’ingrédient actif, le parthénolide, à son programme prioritaire. Pourtant,  aucune autre communication n’a été divulguée à ce jour. C’est tout-de-même exceptionnel car jusqu’alors, la FDA n’avait jamais approuvé aucune plante pour l’utilisation en tant que traitement du cancer.

11. HYDRASTE DU CANADA: L’une des causes du cancer de l’estomac peut être la bactérie Helicobacter pylori. Elle s’enfouit dans la muqueuse de l’estomac et se cache parmi les acides gastriques, puis provoque une irritation, le reflux acide, les ulcères et même le cancer.

Le Sceau d’Or est généralement antimicrobien et est utilisé dans les Caraïbes et en Asie du Sud-Est contre les parasites. L’Hydraste, aidé par le bismuth, va tuer Helicobacter pylori. Les vétérinaires semblent le savoir, même si les médecins ne le savent pas.

12. CHARDON MARIE: Connu depuis des années pour son efficacité pour le foie, son efficacité à protéger le foie pendant la chimiothérapie a maintenant été démontrée également. La recherche en Amérique a montré que les patients leucémiques qui ont pris du chardon-Marie avaient réduit la toxicité du foie ainsi que les effets indésirables de la chimiothérapie. Il y a peu de preuves qu’il possède sa propre activité anti-cancer en lui-même.

13. LAPACHO: On a d’abord pris cette écorce d’arbre pour un agent anti-cancéreux puissant, et ensuite, son mode d’action s’est clarifié. C’est un puissant antibactérien, antifongique et antimicrobien. Cela seul pourrait être efficace pour traiter certains cancers. Mais de nouvelles recherches sur ces différents composants ont montré que les quinoïdes possèdent des aptitudes de renforcement des capacités immunitaires et semblent aider dans les cas de cancers du sang et des ganglions lymphatiques.

14. TRÈFLE ROUGE: La recherche d’un certain nombre de centres du cancer y compris le Royal Marsden a montré son potentiel en tant que faisant partie du programme de cancers causés par les oestrogènes, cancer du sein et cancer de la prostate. L’un des composants actifs de cette plante appelée Herbe d’Hippocrate est l’anti-oestrogène Genistein, que le professeur Powles, anciennement du Royal Marsden a surnommé l’ « Anti-Oestrogène ».

15. PETITE OSEILLE (Rumex acetosella): Utilisé dans le thé Essiac (un mélange de plantes connu pour aider dans les affections du cancer) et dans d’autres préparations de plantes. C’est un nettoyant et il facilite la régénération des tissus sains. Il y a une certaine suggestion de la recherche que cette plante contribue à normaliser les cellules et les tissus atteints. C’est également un vermifuge hautement apprécié, car les vers intestinaux ont peu ou aucune résistance à cette herbe.

16. SCUTELLAIRE CASQUÉE (Scutellaria barbata): La recherche a montré une action de la scutellaire contre de nombreux types de cancer, par exemple, le cancer du poumon, de l’estomac, et des intestins.

17. BAGUENAUDIER D’ETHIOPIE (Lessertia frutescens, Cancer Bush): Des recherches revues par des pairs indiquent que cette plante est anti-inflammatoire, antivirale et antifongique. Elle stimule le système immunitaire et inhibe le facteur de nécrose tumorale, connu pour entraîner le dépérissement chez les patients du cancer

18. BUPLÈVRE ARBUSTIF (Bupleurum scorzonerifolium): La recherche a montré sa capacité à améliorer la production d’interféron naturel et il semble particulièrement utile pour le cancer des os.

19. HERBE DE BLÉ: L’un des meilleurs hôpitaux privés en Asie du Sud-Est vante les avantages du jus d’herbe de blé fraîchement extrait. Une gorgée vous donne la chlorophylle de quelques 12 kg ou plus de brocoli. Il agit comme un purificateur du sang et un agent de détoxination/nettoyage du foie et des reins. Dans la recherche, après deux semaines d’utilisation quotidienne, les niveaux de sang et d’oxygène des tissus s’améliorent ainsi que la circulation.

20. ABSINTHE: Une autre plante chinoise qui a surclassé certains médicaments contre le paludisme et est maintenant utilisée par les agences d’Aide au Développement International (AID). Elle est puissamment antimicrobienne et antifongique et peut faire partie efficacement d’un régime anti-candida. Aussi, certains traitements du cancer provoquent la formation d’une grande quantité de levures (par exemple, dans le traitement de la leucémie), qui menacent encore plus la santé des patients. Certains experts du cancer ont même fait des recherches visant à démontrer que cette grande quantité de levures pouvait être l’une des causes du cancer. De plus, les recherches récentes, montrent que l’absinthe a des propriétés anti-cancer directes.

Beaucoup de ces plantes sont disponibles fraîchement préparées par la boutique Natural Selection. Cliquez ici pour aller à la boutique.

AVERTISSEMENT!

S’il vous plaît, soyons clairs, personne ne dit que ces plantes sont sans effets secondaires. De même, elles peuvent entrer en conflit avec certains médicaments. Ce qui est important, c’est que nous découvrions encore beaucoup de leurs avantages, même si c’est très lentement, car les herboristes locaux n’ont tout simplement pas les fonds nécessaires pour mener des essais cliniques à grande échelle comme les industries du médicament le font. Vous devriez sérieusement considérer l’utilité des plantes comme une partie intégrante de votre programme de lutte contre le cancer. Elles pourraient constituer un atout très important pour votre santé. Mais, s’il-vous-plaît, faites la démarche de prendre des conseils clairs et documentés auprès d’un herboriste expert médical.

Source: www.canceractive.com