Comprendre l’impact inquiétant du plastique en 10 chiffres

Des millions de tonnes de plastique sont produits chaque année. Pour mieux saisir l’impact des sacs, bouteilles et autres objets de notre quotidien sur notre environnement, découvrez 10 chiffres ahurissants sur le plastique.

Il y a à peine un mois, le gouvernement français décidait d’interdire les sacs plastiques à usage unique à compter du 1er janvier 2016. “Une étape très importante […] parce qu’on ne se rend pas compte à quel point les sacs plastique non dégradables entraînent des pollutions […] avec des dégâts considérables, notamment sur les poissons.” annonçait Ségolène Royale, ministre de l’Écologie.

Bio à la Une revient sur 10 chiffres hallucinants, pour mieux comprendre le lourd impact écologique des sacs plastiques et leurs méfaits pour l’environnement.

500 milliards : c’est le nombre de sacs plastiques consommés chaque année dans le monde.

280 millions de tonnes : voilà en moyenne la quantité de plastique produite chaque année à travers le monde. L’équivalent de 8 880 kilos par seconde.

700 millions : le nombre de sacs en plastique utilisés par les Français en 2011. Un chiffre qui, bien qu’énorme, reste loin des 10,5 milliards de sacs consommés dans l’Hexagone en 2002.

25 millions de tonnes : soit la quantité de déchets plastiques collectés tous les ans sur le sol européen. Sur l’ensemble de ces détritus en matière plastique, seuls 25 % sont recyclés. Une hérésie environnementale lorsque l’on sait que le recyclage d’une tonne de plastique permet d’économiser 830 litres de pétrole.

Loading...

Jusqu’à 450 ans : le temps qu’il faut à un sac plastique pour se désagréger dans la nature.

Jusqu’à 1000 ans : c’est la durée de vie d’une bouteille en plastique. En moyenne, on considère que 89 milliards de bouteilles d’eau sont vendues chaque année à travers le monde, avec, rien qu’aux États-Unis, 6 600 bouteilles consommées par seconde.

6,4 millions de tonnes : voilà à combien on estime le nombre de déchets rejetés chaque années dans les océans. Parmi ces montagnes de détritus qui polluent les aires marines, on considère que 41 % seraient des déchets plastiques.

969 777 : c’est le nombre de fragments de plastiques par km² relevés dans les zones les plus polluées de l’océan Pacifique où s’est formé le Great Pacific Garbage Patch, soit la grande poubelle du Pacifique. Une aire marine où se concentrent les détritus jusqu’à former un septième continent de déchets.

4 500 mètres : c’est la profondeur jusqu’à laquelle des chercheurs ont retrouvés des déchets plastiques jetés en mer.

20 kg : il s’agit du poids des 59 morceaux de plastiques retrouvés dans l’estomac d’une baleine échouée sur les côtes néerlandaises en 2013. Au total, 100 000 mammifères marins meurent chaque année en ingérant du plastique. Et près d’un million d’oiseaux confondent des résidus plastiques flottant avec de la nourriture.

Bio à la une

Loading...

Un commentaire

  1. Sammy dit :

    Que dire des détritus et autres immondices qui jonchent les plages parsemées de bouteille en plastique.
    C’est vraiment un fleau- heureusement que certains se préoccupent de la nature et de la santé pour combattre ces formes de pollution et d’intoxication alimentaires sur le long terme.
    merci encore pour ce post très instructif et ces chiffres incroyables !

Comments are closed.