Du pouvoir de nos émotions : sur notre santé, sur notre vie, sur notre monde…

Pour ceux qui ne vont pas sur notre page Facebook, je renouvelle ce message.

Il y a généralement deux groupes ou « clans » dans notre monde :

  • ceux qui sont ouverts, réceptifs (ou pour le moins neutres) face à l’action des guérisseurs, chamanes et autres thérapeutes non conventionnels ou face à la possibilité de « miracles » (ou considérés comme tels) ou encore face à l’auto-guérison ;
  • et puis tous les autres, qui rejettent toutes ces « fariboles » et autres fantaisies qui seraient l’affaire d’esprits infantiles, immatures, « non scientifiques », crédules…

Je suggère chaleureusement à tous, quel que soit le « clan » dans lequel ils se situent de visionner la conférence que Gregg Braden a donnée à Milan en 2008 et qui est très longue (4 heures !), mais qui mérite largement qu’on lui consacre tout un après-midi ou toute une soirée, en famille (je suis convaincue que même les enfants, mais sans doute surtout les adolescents, y trouveraient matière à voir le monde avec d’autres yeux). Profitez avantageusement pour cela du week-end à venir ! 

Cette conférence pourrait réconcilier les deux clans de la plus fructueuse des façons.

FABULEUSEMENT pédagogique (et le qualificatif est soigneusement choisi !), cette conférence est une sorte de résumé de toutes les diverses interventions ou entretiens que Gregg Braden donne à travers le monde depuis des années (vous pourrez en trouver des quantités sur le web, beaucoup plus courts que la conférence présentée ici).
Il dit entre autres que la science montre comment « ça » fonctionne et que les traditions millénaires montrent comment « le » mettre en application dans notre vie quotidienne.
Cet homme préfigure, à mon avis, les futurs enseignants qui sauront transmettre dans les écoles des siècles à venir le fonctionnement du monde et le rôle de l’Homme dans ce monde, destiné à évoluer vers le principe « participatif » de co-création dans TOUS les domaines de son expression. La compétition devenant une notion antique… pour rétrogrades de tous poils !

Même si vous n’avez pas l’esprit scientifique, vous comprendrez : c’est le miracle du talent d’un véritable pédagogue !

Vous pourrez voir cette conférence, doublée en FRANCAIS, en quatre morceaux sur YouTube, dont voici ci-après la première partie :

Loading...

quant à la suite (que vous pouvez aussi trouver sur la colonne de droite de YouTube quand vous êtes sur le site) la voici :

Toutefois, le risque étant toujours grand que ces vidéos soient supprimées de YouTube, voici un autre site où pouvez trouver cet enregistrement (le même que ci-dessus, lui aussi doublé en français), ainsi qu’un grand nombre d’autres vidéos sur Gregg Braden. Il faut simplement s’abonner pour un montant relativement modeste.

NOTE : Le livre sur lequel est basée cette conférence existe en français : La Divine Matrice  (ou en anglais : The Divine Matrix)

Quant à ceux qui comprennent l’anglais cette autre vidéo (mais peut-être existe-t-elle aussi doublée en français sur le site mentionné ci-dessus) est comme toutes les autres, excellente d’enseignements et de pistes, et elle ne dure qu’une trentaine de minutes :

Il évoque rapidement dans cette vidéo, entre autres chapitres, sa propre expérience face à la maladie.
Quand on lui a annoncé en 2000 qu’il avait dans le corps une chose qui ne devrait pas s’y trouver (il s’agissait en fait d’une tumeur à la vessie), il a alors compris que c’était probablement le meilleur moment de sa vie pour mettre en application ce qu’il transmettait depuis des années et qu’il avait appris à travers le monde au fil de ses séjours dans les monastères tibétains, auprès de sages indous, de chamanes au Pérou…
Il a donc entrepris de « s’y coller ». Mais, reconnait-il, il est difficile de sortir de ses conditionnements et de se débarrasser de la peur et du doute. Par conséquent il a décidé, en parallèle, de poursuivre le processus « conventionnel » en se rendant deux semaines plus tard à l’hôpital pour y subir une intervention chirurgicale. Là, il est anesthésié en vue de l’opération et lorsqu’un peu plus tard dans la salle de réveil, quand le chirurgien lui demande ce qu’il fait là puisqu’on ne lui a rien trouvé, il a essayé d’expliquer à ce médecin, dans une demi-inconscience encore, ce qu’il avait fait chez lui durant les deux semaines précédentes… mais dit-il en souriant les médecins n’aiment pas trop ce genre d’explications !

Colette

Veganbio

Loading...