Le vaccin contre la grippe contient 25000 fois plus de mercure que ce qui est légalement autorisé dans l’eau potable

grippe

Des tests effectués sur des vaccins au Natural news Forensic Food Lab ont montré qu’un vaccin antigrippal fabriqué par GlaxoSmithKline (lot #9H2GX) contenait du mercure à un taux beaucoup trop élevé.

Les tests, très précis, ont été réalisés par ICP-MS (spectrométrie par torche à plasma) à l’aide d’une courbe d’étalonnage quadrupôle. Ils montrent que le taux de mercure dans le vaccin Flulaval s’élève à 51 parties par million, soit plus de 25000 fois le maximum qu’autorise l’Environnemental Protection Agency pour la contamination de l’eau potable par le mercure inorganique.

Or, on ne dispose pas d’éléments prouvant que la vaccination par le Flulaval a permis de diminuer l’incidence de la grippe, ni que le vaccin est inoffensif et efficace chez les femmes enceintes, les mères allaitantes et les enfants. Et aucune étude n’a analysé son potentiel carcinogène et mutagène ou son impact sur la fertilité.

L’injection de Flulaval s’accompagne d’effets indésirables : vomissements, douleurs thoraciques, oedème allergique de la bouche, choc anaphylactique, laryngite, arthrite, vertiges, syndrome de Guillain-Barré, paralysie faciale ou des nerfs crâniens, convulsions, paralysie des membres, encéphalopathie, insomnie, etc…

Chaque dose de Flulaval peut contenir en plus des µ de mercure, jusqu’à 25 µg de désoxycholate de sodium (un détergent

biologique). Le mercure n’est jamais inoffensif; toutes ses formes, hautement toxiques en injection, perturbent le fonctionnement cérébral.

Loading...

Il n’existe pas de preuves scientifiques suffisantes quand à l’innocuité et à l’efficacité des vaccins contre la grippe. Nous ne sommes pas certains qu’ils agissent. Pas plus que les fabricants, ni les médecins et le personnel médical qui les administrent.

Sources:
NEXUS n° 94 (septembre-octobre 2014)
Natural News

Un commentaire

  1. Cymone dit :

    L’influenzinum me protège depuis plus de 10 ans* de la grippe. Ca marche très bien puisqu’il s’agit de la même souche que le vaccin traditionnel.
    Avantages: pas d’effets secondaires, pas d’adjuvants qui rendent malade, etc.
    * Guérie depuis presque 6 ans d’une colopathie qui anéantissait mon système immunitaire, j’étais à l’époque un patient très vulnérable, et pourtant ce vaccin homéopathique me protégeait (et me protège toujours). Cordialement. Cymone

Comments are closed.