Les 8 plantes et aliments les plus efficaces contre le cancer

Cancer-Cell

Avec 44 % des hommes et 39 % des femmes étant maintenant diagnostiqués de cancer*, il est devenu plus important que jamais de comprendre les aliments qui vont non seulement nourrir votre corps, mais également le détoxifier de tout agent causant le cancer. Voici quelques uns des aliments et plantes les plus efficaces pour détruire le cancer.

Les algues

Le kelp, le kombu et le nori sont les trois algues courantes avec un effet remarquable sur le cancer. Ce sont l’une des sources les plus riches et le plus biodisponibles en iode, une substance absente du régime courant des patientes diagnostiquées pour un cancer du sein ou des ovaires.

Ces algues sont également riches en calcium et en potassium, ainsi qu’en bien d’autres minéraux, qui contribuent à un environnement très alcalin, ce qui rend la survie très difficile pour un cancer déjà existant.

Les microalgues

La chlorella et la spiruline sont deux des microalgues les plus puissantes qui soient dans le traitement anti–cancéreux.

Du fait de leur incroyable action de détoxification (notamment en capturant et en évacuant les métaux lourds) et de leur action de renforcement du système immunitaire (en favorisant la production d’une flore intestinale saine et en luttant contre l’excès de candidose), elles sont indispensables dans la lutte contre le cancer.

Les légumes crucifères

Il est démontré que les légumes crucifères tels que le brocoli, le chou-fleur et le chou kale réduisent les risques de cancer et sont en mesure de bloquer la croissance des cellules cancéreuses pour les tumeurs dans les seins, les muqueuses de l’utérus, les poumons, le colon, le foie et le col de l’utérus.

Loading...

Il semblerait qu’une substance phyto-chimique appelée « sulforaphane » soit en mesure de stimuler des enzymes qui désintoxiquent les carcinogènes avant que ces derniers n’endommagent les cellules, tout comme l’indole 3-carbinol et le crambene, qui sont également susceptibles d’activer les enzymes de détoxification.

Les champignons médicinaux

Les champignons médicinaux tels que le reishi et le chaga possèdent de nombreuses molécules bio-actives, dont des agents anti-tumoraux, identifiées dans leur structure. Ces composés bio-actifs incluent les polysaccharides, les alcaloïdes, les tocophérols, les phénoliques, les flavonoïdes, les caroténoïdes, les folates, les enzymes de l’acide ascorbique et les acides organiques.

Des études montrent que la consommation à long terme de reishi prévient la prolifération et la croissance de tumeurs en augmentant le taux d’anti-oxydants dans le plasma sanguin, tout en renforçant le système immunitaire des personnes souffrant d’un cancer à un stade avancé.

L’aloe vera

La recherche montre de fortes propriétés immunomodulatrices et anti-tumorales des polysaccharides de l’aloe vera, ce qui signifie que ça renforce les fonctions du système immunitaire et la destruction des tumeurs cancéreuses.

Une étude de l’immuno-pharmacologie internationale a démontré que les polysaccharides de l’aloe vera montrent des capacités puissantes d’activation des macrophages incluant l’augmentation de la production d’oxyde nitrique, qui a un potentiel anti-tumoral.

Les graines de chanvre

Le chanvre contient l’une des sources les plus riches et les plus équilibrées d’huile sur la planète, avec un ratio idéal de 3 oméga-6 pour 1 oméga-3. L’huile de graine de chanvre contient également 80 % d’acides gras essentiels, plus que toute autre plante.

Les acides gras essentiels sont fondamentaux pour la fonction immunitaire, grâce à leurs acides gras anti-oxydants et anti-inflammatoires qui facilitent l’oxydation des cellules et restaure la santé au niveau cellulaire. Puisque le cancer ne peut survivre dans un environnement hautement oxygéné, l’excellente teneur en acides gras essentiels du chanvre en fait un candidat idéal pour soigner le cancer.

L’ail

Une étude randomisée en double-aveugle menée sur 3 000 sujets humains durant 7 années cliniques a démontré que le risque de cancer était réduit de 60 % pour les personnes consommant le plus de légumes de type alliaciées, incluant l’ail vieilli.

Le nutriment miracle semble être l’enzyme alliinase (un nutriment appartenant à la famille des aliiacées), qui produit des composés anti-cancer. La clé est de l’écraser et de la laisser à l’air libre pendant 15 minutes de façon à ce qu’elle libère ses composés anti-cancer.

Le curcuma

La fondation Life Extension a mené des recherches apporfondies sur les propriétés anti-cancer du curcuma, et a découvert qu’il cible 10 facteurs impliqués dans le développement du cancer, dont la détérioration de l’ADN, l’inflammation chronique et la perturbation des voies de signalisation cellulaire.

Des centaines d’études ont également démontré que la curcumine est un puissant aliment anti-cancer qui bloque le développement du cancer de plusieurs façons uniques.

Nous espérons que cela vous inspire à faire confiance en la nature, pour que nous puissions commencer à inverser ces statistiques effrayantes.

* Aux Etats Unis: www.cancer.org

Sources:
www.naturalnews.com
www.healingthebody.ca
www.naturalnews.com
www.naturalnews.com
www.ncbi.nlm.nih.gov
www.naturalnews.com
www.cancer.gov
www.naturalnews.com
www.naturalnews.com

2 commentaires à “Les 8 plantes et aliments les plus efficaces contre le cancer”

  1. SMIRI ALI dit :

    MORINGA OLEIFERA Aliment complémentaire ….Pourquoi n’est parmi ces aliment ?
    Voila se qu’ils disent les chercheurs Coréen :
    Département de radiobiologie, de l’environnement Radiation Research Group, Institut coréen de recherche sur l’énergie atomique, Daejeon, en Corée.
    résumé

    Moringa oleifera a été considéré comme une substance alimentaire depuis l’antiquité et a également été utilisé comme un traitement pour de nombreuses maladies. Récemment, des effets thérapeutiques de M. oleifera, tels que des antimicrobiens, anti-cancéreux, anti-inflammatoire, anti-diabétique, et des effets antioxydants ont été étudiés; Cependant, la plupart de ces études ont décrit que des phénomènes biologiques simples et leurs compositions chimiques. En raison de l’attention accrue sur les produits naturels, tels que ceux des plantes, et les avantages de l’administration orale de médicaments anticancéreux, extraits solubles de feuilles M. oleifera (MOL) ont été préparés et leur potentiel comme médicaments candidats nouvel anticancéreux a été évalué à cette étude. Ici, l’extrait soluble à froid distillée à l’eau (4 ° C, la concentration de 300 pg / ml) de l’apoptose de MOL fortement induite, a inhibé la croissance des cellules tumorales, et réduit le niveau de l’espèce internes réactives de l’oxygène (ROS) dans des cellules cancéreuses de poumon humain et comme autres plusieurs types de cellules cancéreuses, ce qui suggère que le traitement des cellules cancéreuses avec MOL réduit de manière significative la prolifération des cellules cancéreuses et l’invasion. En outre, plus de 90% des gènes testés ont été régulée à la baisse inattendue de plus de 2 fois, tandis qu’un peu moins de 1% des gènes ont été régulés à la hausse de plus de 2 fois dans les cellules de l’extrait traité MOL, par rapport aux cellules non traitées. Étant donné que la dégradation sévère de l’ARNr dose-dépendante a été observée, la régulation à la baisse anormale de nombreux gènes a été considéré comme étant attribuable à la formation d’ARN anormal provoqué par le traitement avec des extraits Mol. En outre, l’extrait MOL a montré une plus grande cytotoxicité pour les cellules tumorales que pour les cellules normales, ce qui suggère fortement que cela pourrait être un candidat idéal thérapeutique anticancéreuse spécifique de cellules cancéreuses. Ces résultats suggèrent que les implications thérapeutiques potentielles de l’extrait soluble de MOL dans le traitement de divers types de cancers.

Comments are closed.