Les 9 meilleures plantes pour le nettoyage des reins

Sur les 783 963 morts dues aux erreurs médicales chaque année, environ 106 000 sont le résultat de prescriptions de médicaments (1). Selon le Journal of the American Medical Association (Journal de l’Association Médicale Américaine), deux cent quatre-vingt dix personnes sont tuées chaque jour par des prescriptions médicales (2).

Nous sommes devenus une société qui se tourne instantanément vers des médications à chaque fois que quelque chose ne va pas. Notre dépendance aux médicaments  s’est accrue considérablement, alors que peu de gens sont conscients du pouvoir guérisseur de l’alimentation qui est une authentique médecine. Il semble que toutes les maladies peuvent être guéries ou soignées avec les aliments appropriés. Ceci a été prouvé à maintes reprises. Nous sommes devenus si habitués à prendre des médicaments que lorsqu’on évoque l’alimentation à ce sujet, les gens deviennent souvent confus et considèrent celui qui la recommande avec scepticisme, et souvent ne donnent aucune attention à la vérité à propos de la nourriture.

Alors que vous envisagez les médicaments, il est aussi important de considérez la nourriture que vous consommez que les changements possibles qui peuvent vous aider à guérir de toute maladie dont vous souffrez.

« Que l’aliment soit ton médicament » Hippocrate

« Le premier devoir du médecin est d’éduquer les gens à ne pas prendre de médicaments »  William Osler, médecin Canadien et l’un des quatre professeurs fondateurs du Johns Hopkins Hospital.

Il y a plusieures parties du corps qui, dans le monde toxique d’aujourd’hui, ont besoin de plus d’attention et de soin si vous voulez les garder en bonne santé et les voir fonctionner correctement. Vos reins sont importants pour plusieurs raisons : l’une d’entre elles est qu’ils régulent l’eau. Les reins évacuent l’eau en excès dans le corps, ou la retiennent si le corps en manque. Ils aident à se débarrasser des déchets en excès par l’urine ; ils aident également à régulariser les minéraux du corps comme le sodium, potassium, calcium et phosphate.

Les reins évacuent certains déchets tels que la créatinine. Les déchets sont pour la plupart toxiques s’ils stagnent dans le corps, les déchets chimiques produits dans le corps sont évacués par les reins.

Enfin, et c’est primordial, les reins produisent des hormones. Ces hormones circulent dans le sang et régularisent plusieurs fonctions telles que la pression sanguine, la production des cellules sanguines, ainsi que l’assimilation du calcium venant des intestins. Ils produisent aussi une forme active de vitamine D.

Les reins jouent un rôle majeur dans la détoxification du corps, et voici comment vous pouvez être sûr de les préserver en bonne santé et propres.

Loading...

1. Chanca Piedra

Le Chanca Piedra ou « casse-pierre » est une plante favorite en Amérique du Sud pour son action bénéfique pour les reins et les essais cliniques ont confirmé l’efficacité de cette plante. Elle est commune dans certaines régions et son utilisation répandue lui a valu une réputation positive d’aide pour la santé des reins, de la bile et du foie en médecine Ayurvédique. Elle est utilisée depuis toujours pour résorber les calculs biliaires et rénaux.

2. Verge d’or

La Verge d’Or a été largement utilisée par les tribus Amérindiennes pour la santé de l’appareil  urinaire. La recherche a constaté que cette plante tonifie la voie urinaire et contribue à détoxifier les reins.

3. Racine d’hortensia

La racine d’hortensia été populaire chez les Amérindiens et les premiers colons, qui utilisaient cette plante pour améliorer la santé des reins et de la vésicule biliaire. La racine d’hortensia peut dissoudre les calculs en lissant leurs contours. La racine d’hortensia semble aider le corps à utiliser correctement le calcium, une fonction qui peut prévenir la formation même des calculs.

4. Racine de céleri

La racine et les graines de céleri sont utilisées depuis des siècles comme diurétique naturel.  Quelle est la particularité positive des diurétiques ? Ils peuvent aider votre corps à éliminer les toxines en augmentant la quantité d’urine évacuée. La racine de céleri est considérée depuis  longtemps comme un tonique stimulant pour les reins car il contient des nutriments comme le potassium et le sodium.

5. Eupatoire pourpre

Egalement connue sous le nom de Joe Pye weed, l’eupatoire a une longue histoire d’utilisation par les Amérindiens et les premiers colons américains pour améliorer la santé des reins et du système urinaire. Son efficacité semble provenir de l’euparine qu’elle contient, un solvant puissamment actif contre les organismes toxiques. Ceci peut expliquer la raison pour laquelle elle est connue pour son efficacité à neutraliser les infections.

6. Raisin d’ours (Uva Ursi)

Le raisin d’Ours. Egalement appelé busserolle, le raisin d’ours est utilisé depuis longtemps dans différentes cultures. C’est un astringent qui peut adoucir et tonifier la voie urinaire et la recherche a également trouvé des preuves qui confirment sont utilisation traditionnelle pour nettoyer les reins. Connue également pour traiter efficacement la cystite.

7. Racine de guimauve

Une plante adoucissante, la racine de guimauve calme les tissus de la voie urinaire. C’est également un diurétique doux qui stimule l’évacuation de l’urine. Peu d’études scientifiques ont examiné les effets de la guimauve – la plante, pas la sucrerie de fête foraine – mais elle a une longue histoire dans différentes médecines traditionnelles. Les études confirment qu’elle aide à adoucir les membranes muqueuses.

8. Racine de pissenlit

Souvent prise pour une mauvaise herbe à éliminer, le pissenlit s’avère chargé de bienfaits – aussi bien la feuille que la racine. La racine de pissenlit, en particulier, est un diurétique et déclenche l’élimination des déchets.

9. Persil

Une plante favorite des grands restaurateurs, le persil est une plante aromatique, utilisée en herboristerie. En tant que diurétique, il contribue à réduire les toxines des reins et de tout l’appareil urinaire.

Sources:
(1) Null, G PHD. (2011). Death by Medicine. Mount Jackson, VA: Praktikos Books.
(2) Starfield, B. (2000). The Journal of the American Medical Association (JAMA) Vol 284, No 4. Johns Hopkins School of Hygiene and Public Health.
www.kidney.org
www.healthdigezt.com
www.collective-evolution.com

Un commentaire

  1. Pierre dit :

    le jus de bouleau ou le bouleau en jeunes pousses : excellent aussi pour les reins !

Comments are closed.