Le gouvernement américain admet finalement que le cannabis tue les cellules cancéreuses

Un groupe de chercheurs fédéraux engagés par le gouvernement américain, visant à démontrer que le cannabis n’a « aucune valeur thérapeutique reconnue », peut avoir involontairement laissé des informations se faufiler entre les mailles du filet révélant comment le cannabis tue effectivement les cellules cancéreuses.

La recherche menée par une équipe de scientifiques de l’Université de Saint-Georges à Londres a constaté que les deux cannabinoïdes les plus courants dans la marijuana, le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD), affaiblissaient la férocité des cellules cancéreuses et les rendaient plus vulnérables à la radiothérapie, a déclaré Mike Adams de Herbal Dispatch.

Publiée l’an dernier dans la revue médicale Molecular Cancer Therapies, l’étude décrit qu’il y a des « réductions fulgurantes » dans les variations des cellules cancéreuses mortelles du cerveau lorsque des cannabinoïdes spécifiques sont conjointement utilisés avec la radiothérapie.

« Nous avons montré que les cannabinoïdes peuvent jouer un rôle dans le traitement de l’un des cancers les plus agressifs chez les adultes », écrit le Dr Wai Liu, chercheur principal dans une contribution pour le Washington Post en Novembre 2014. « Les résultats sont prometteurs… cela pourrait s’avérer efficace contre le développement des gliomes (tumeurs) et sauver davantage de vies. »

« De récentes études effectuées sur des animaux ont indiqué que la marijuana peut tuer certaines cellules cancéreuses et réduire la taille de plusieurs autres, » a attesté le rapport NIDA. « D’après les résultats des études animales, les extraits de toute la plante de cannabis peuvent rétrécir l’une des formes les plus graves de tumeurs cérébrales. Les recherches faites sur les souris ont montré que ces extraits, lorsqu’ils sont utilisés avec la radiothérapie, augmentent les effets du rayonnement dans la destruction des cellules cancéreuses. »

Loading...

La position professionnelle de la découverte de NIDA est particulièrement curieuse étant donné que la découverte a été révélée juste après l’introduction d’une récente proposition au Congrès et à la Chambre des représentants tentant de légaliser le cannabis médical au niveau national. Le projet de loi, appellé la loi CARERS, vise à déclasser l’annexe I de la loi sur le cannabis à l’annexe II afin de rendre la plante plus souple aux yeux du gouvernement fédéral en tant qu’une forme acceptée de médecine.

De plus, le projet de loi éliminerait également le cannabidiol, composé non-enivrant de la plante de cannabis, de la loi relative aux substances placées sous contrôle et lui permettrait d’être distribué sans violer les lois fédérales dans le cadre d’une transaction d’état à état.

Le cannabis est devenu une drogue de l’annexe I en 1970 avec l’adoption de la loi réglementant certaines drogues et autres substances, qui a classé le cannabis comme ayant un fort potentiel d’abus, sans utilités médicales, et dangereux à l’usage sans surveillance médicale.

Cette recherche fédérale contredit fondamentalement l’annexe I du statut du cannabis. Cela voudrait-il dire que la réforme est plus proche que nous l’avions imaginé?

Restez à l’affût des dernières informations et mises à jour sur la réforme concernant le cannabis.

Quelles sont vos opinions à ce sujet? Pensez-vous que nous soyons sur le point de voir un changement majeur modifiant le statut légal du cannabis? Pensez-vous que le cannabis devrait être considéré comme un médicament puissant? Pensez-vous que la France devrait prendre plus au sérieux cette possibilité? Partagez avec nous vos idées dans la section commentaire ci-dessous.

Sources:
herbaldispatch.com
www.rt.com
www.inquisitr.com
www.esm.com

Un commentaire

  1. GROSS dit :

    Je l’espère vivement.

Comments are closed.