Mangez-vous des aliments vivants ou morts ?

fruits-legumes-2Le Dr George Malkmus disait, « Notre corps est un organisme vivant, constitué de cellules vivantes qui ont été créées par Dieu pour être nourries exclusivement avec des aliments (crus) fournis par les plantes ». La majorité de votre alimentation quotidienne est-elle vivante ou morte ? Vous n’avez peut-être jamais songé à mettre vos aliments dans l’une ou l’autre de ces catégories mais cela peut vous aider dans votre quête pour éviter de sérieux problèmes de santé aujourd’hui et à l’avenir.

La plus grande partie de votre nourriture se trouve-t-elle dans son état naturel ou a-t-elle été cuisinée ? Un aliment cru est vivant parce qu’il contient des enzymes actifs (ils sont en quelque sorte sa force de vie).

Que sont donc les enzymes ? Ce sont des protéines qui sont nécessaires à tous les organismes vivants et ils proviennent au moins de trois sources : métabolique, digestive (en provenance de notre corps) et par les enzymes alimentaires (à partir d’aliments vivants). Les enzymes trouvés dans l’aliment vivant jouent un rôle crucial en aidant le corps à accomplir une digestion correcte, l’élimination et l’absorption des nutriments vitaux trouvés dans l’aliment vivant. Les enzymes aident aussi à activer la guérison après une chirurgie ou de la chimiothérapie, à combattre l’inflammation, à stimuler le système immunitaire ainsi qu’à apporter de nombreux autres bienfaits.

Importance des enzymes

Le Dr Edward Howell, pionnier de la thérapie enzymatique, disait, « Les enzymes sont des substances qui rendent possible la vie…Sans enzymes, aucune activité ne se passerait. Ni les vitamines, ni les minéraux, ni les hormones ne peuvent travailler sans les enzymes. » La nourriture vivante contient ses enzymes naturels mais quand elle est cuite à une température de 42° et au-dessus, la chaleur détruit les enzymes en réduisant donc, si elle ne l’élimine pas, le contenu nutritionnel.

La nourriture cuisinée est une nourriture morte et elle est au cœur du Standard American Diet [régime américain standard, riche en protéines, graisses animales et sucres, avec beaucoup d’aliments transformés, pauvre en fibres, hydrates de carbone et légumes] à laquelle malheureusement beaucoup de gens de cette nation et d’autres nations occidentales adhèrent comme à une religion. Si une majorité de ce que vous mangez sont des aliments morts dépourvus d’enzymes, votre corps sera obligé d’en produire la plupart, amenant à une déficience d’autres enzymes qui ne seront plus disponibles pour aider le corps dans ses autres fonctions de guérison et de prévention des maladies.

Le bon carburant

L’aliment est un carburant et un aliment mort est un carburant de très mauvaise qualité qui est incapable de nourrir correctement notre corps constitué de cellules vivantes. Combien de temps durerait votre voiture si vous mettiez continuellement et systématiquement du carburant contaminé dans le réservoir ? Pas bien longtemps ! Notre corps a été conçu pour fonctionner avec des aliments vivants, pourtant beaucoup ont oublié ou délaissé le régime idéal de l’humanité. Est-il donc étonnant que tant de gens souffrent de tant de maux différents et de problèmes physiques ?

Dans les années 30 et 40, le Dr Francis Pottenger fit une expérience qui consistait à nourrir 900 chats des mêmes aliments pendant neuf ans. La moitié des chats mangeait leur nourriture crue (viande et lait cru) et l’autre moitié mangeait leur nourriture cuite (viande cuite et lait stérilisé). Les chats qui ont mangé du cru pendant les 9 ans n’ont jamais souffert de problèmes physiques. Mais il observa que les chats qui mangeaient des aliments cuits développaient les mêmes problèmes physiques que ceux dont souffrent de nombreuses personnes des sociétés « civilisées » et plus les chats mangeaient des aliments morts/cuits, plus ils devenaient vite malades. Une preuve qui montre clairement que dès l’arrivée du régime américain standard avec la nourriture cuite, emballée, prête à consommer, les maladies qui étaient à l’origine réservées aux anciens sont maintenant retrouvées chez nos jeunes. Pour équiper notre corps à son auto-guérison et prévenir la maladie, nous avons besoin de l’alimenter avec des aliments vivants conçus pour lui.

Source : Natural news

Loading...
Loading...