Soignez vos tendinites grâce à la phytothérapie ?

tendinite3

Les anti-inflammatoires (les AINS) ne sont pas bons pour la santé. Préférez la phytothérapie et plus particulièrement la prêle, le cissus et l’harpagophytum pour améliorer l’état de vos tendons.

Pour les sportifs, les tendinites sont un calvaire. Pour les sédentaires, malheureusement aussi à cause des déséquilibres musculaires qui arrivent avec les postures anormales (avachissement sur le canapé, longues heures devant un ordinateur, et.).

Indépendamment de la nécessité de réparer les dégâts (soins médicaux, modification des habitudes posturales), la phytothérapie peut facilement réduire les douleurs de la tendinite et ainsi améliorer la vie de tous les jours.

Dans cet article, nous allons voir l’agencement de plusieurs plantes particulièrement intéressante dans ce combat contre la douleur.

La prêle

La prêle est connue et reconnue pour son action reminéralisante sur les tendons et les articulations, ainsi que pour son action assouplissante des tissus (pour nous les tendons).

La prêle, sous forme d’ampoule, va être particulièrement efficace pour l’action que nous recherchons à savoir réduire les tensions du tendon (assouplissement) et apport des minéraux nécessaires à sa réparation.

L’harpagophytum

La griffe du diable (harpagophytum) est une plante Africaine qui est surtout utilisée pour son action anti-inflammatoire. L’inflammation provocant des tensions permanentes au niveau musculaire (réflexe de l’organisme), elle empêche ou ralentie la guérison des tendons en les mettant en permanence au travail.

Loading...

L’objectif sera donc d’utiliser l’harpagophytum pour sensiblement réduire les inflammations.

Le cissus quadrangularis

Le cissus quadrangularis présente une action antalgique très puissante, c’est-à-dire que son action va réduire la douleur non pas dans le cadre d’une réduction d’inflammation, mais sur la douleur elle-même.

Dans ce cas de figure, elle renforcera l’action de l’harpagophytum (et le remplacera lorsque l’inflammation aura disparue).

Comment prendre tout ça pour réduire les tendinites ?

Il est évident que la guérison d’une tendinite passera par l’évitement des mouvements douloureux (les autres sont sans problèmes), et très souvent par l’intervention d’un kinésithérapeute.

Prêle :

– 1’000 à 1’500 mg par jour

Harpagophytum :

– Débutez avec 1’000 à 1’500 mg et réduisez progressivement à 500 mg au fur et à mesure que l’inflammation disparaît.

Cissus Quadrangularis :

– 6 grammes les premiers jours puis 3 grammes après réduction de la douleur. Il s’agit ici de la plante. Pour des comprimés, se conformer aux indications du fabricant.

Attention, normalement la douleur va très fortement se réduire les premiers jours. Il ne s’agit pas d’une guérison, donc n’arrêtez pas la supplémentation (à maintenir jusqu’à la fin de la tendinite) et ne reprenez pas l’activité physique (la tendinite est toujours là, vous risquer de ré-inflammer le tendon).

Guide phytosanté

2 commentaires à “Soignez vos tendinites grâce à la phytothérapie ?”

  1. DAN dit :

    Tres bon article mais les grands pontes de l ‘Anatomie d’une fac parisienne spécialisée sont tous d accord que les tendinites n en sont pas en fait mais des « Boursites » ( inflammation des bourses séreuses) car en effet les tendons ne sont pas vraiment innervés et donc la douleurs est quasi impossible.
    Le grand problème des pseudo tendinites sont en fait un problème mécanique à la base d’une part de le dépassement des capacités fonctionnelles d’autre part .
    De plus une alimentations avec une tendance trop acide peur induire ce genre de problèmes.
    Un bon osteo ou un bon etio vous règle le probleme en 2/3 séances car la phyto a une action beaucoup trop longue sur ce genre de problèmes.
    ;-))

    • admin dit :

      Les traitements à base de plantes médicinales peuvent parfois être un peu longs mais on s’attaque ainsi à la source du problème. Les plantes seront plus efficaces si on consomme beaucoup de fruits et légumes.

Comments are closed.