La culture sur bottes de foin: Production alimentaire sans effort, sans mauvaises herbes, sans engrais et moins d’arrosage (vidéo)

Hay bale garden - 21

La culture sur bottes de foin est probablement la plus amusante que vous aurez pour faire pousser votre propre nourriture car elle ne nécessite presque pas de travail ou de maintenance.

Après une recherche en ligne pour trouver la méthode de culture la plus simple et presque sans travail, je suis tombé sur la culture sur bottes de foin. Le concept est simple: Vous plantez directement au milieu de bottes de foin, et alors que la saison progresse, le foin se décompose en sol vierge qui nourrit les plantes. Un avantage étonnant de cette méthode de culture est que les bottes offrent un lit surélevé, ce qui tient à l’écart les prédateurs et rend facile la cueillette de vos trésors végétaux à la fin de la saison. J’ai regardé toutes les vidéos que j’ai pu trouver sur le sujet, et j’en ai conclu que l’utilisation de bottes de FOIN au lieu de bottes de PAILLE est de loin supérieure.

Pourquoi les bottes de foin sont supérieures aux bottes de paille

Avant d’expliquer pourquoi les bottes de foin sont supérieures aux bottes de paille, nous allons d’abord définir ce qu’elles sont:
Les bottes de paille sont essentiellement des tiges de plantes, généralement du maïs, qui ont été asséchées et rassemblées dans différentes formes et tailles.
Les bottes de foin sont de l’herbe qui a séchée et été rassemblée.

Dans mes recherches, l’idée que les bottes de foin pouvaient avoir des graines et pourraient entraîner la pousse d’herbe est le même raisonnement répété maintes et maintes fois par les partisans de la culture sur bottes de paille. La raison pour laquelle cette idée ne tient pas est que lorsque l’azote est ajouté pour nourrir les bactéries et les champignons pour commencer le processus de décomposition de la botte, l’intérieur de la botte peut atteindre des températures aussi élevées que 55 degrés Celcius ou plus. La probabilité que des graines survivent à ces températures extrêmes est mince, et un certain nombre d’autres avantages d’utiliser des bottes de foin en font une approche de loin supérieure à mon avis.

  • La paille est probablement fabriquée à partir de matières végétales génétiquement modifiées – Le problème avec les bottes de paille est qu’elles sont généralement faites de maïs ou de soja génétiquement modifié. Voulez-vous vraiment que votre nourriture pousse dans des matières végétales en décomposition génétiquement modifiées?
  • Pas besoin d’engrais avec le foin – Le foin est composé d’herbe sèche, et pour sa capacité à convertir la lumière du soleil et les minéraux du sol en nutrition dense, il a été dit que l’herbe est la plante la plus saine de la planète. Lorsque nous utilisons des bottes de foin pour la culture (par opposition aux bottes de paille), le compost qui est formé à l’intérieur de la botte pour nourrir les plantes est de loin supérieur en matière de nutrition et, contrairement aux bottes de paille, il n’y a besoin d’ajouter des engrais pour nourrir vos plantes tout au long de la saison.
  • Moins d’arrosage – La paille retient l’eau moins efficacement que le foin, donc au lieu d’arroser une fois par jour avec des bottes de foin, vous pourriez avoir à le faire 2 ou 3 fois par jour.

Comment cultiver un jardin en utilisant des bottes de foin

La première étape pour cultiver un jardin en utilisant des bottes de foin est de faire l’acquisition de vos bottes de foin. Jetez un oeil sur les petites annonces locales et trouvez un agriculteur local qui en vend. Une fois que vous aurez trouver un fermier voisin qui vend des bottes de foins de 20 kg, envoyez-lui un mail et organisez un rendez-vous pour allez les chercher ou vous les faire livrer.

Une fois que vous avez les bottes et les avez disposées dans votre jardin, la prochaine étape est de conditionner vos bottes. Achetez-vous du sang séché qui est un engrais naturel riche en azote et à partir de là, vous introduirez du sang séché dans les bottes sur une période de 9 jours, ce qui permettra aux champignons, bactéries et insectes de décomposer vos bottes en compost frais et vierge pour nourrir vos plantes. Vous pouvez également uriner sur vos bottes de foin, car c’est riche en azote et en minéraux, donc commencez à conserver de l’urine dans des bouteilles pour une économie d’engrais d’environ 40 euros.

Loading...

Jours 1,3,5 – Mettez du sang séché sur vos bottes (400 g par botte) et arrosez-les avec de l’eau afin que le sang soit absorbé.

Jours 7,8,9 – Réduisez d’environ de moitié l’apport de sang (250 g par botte) et arrosez-les avec de l’eau.

Jour 10 – Mettez 300 g de poudre d’os (pour le phosphore) et 300 g de cendre (pour le potassium entre autre) sur les bottes et arrosez.

Jours 11,12,13,14,15 – Arrosez les bottes avec de l’eau seulement.

Au cours du processus de conditionnement, la température de la botte va augmenter de manière significative, d’après mes recherches, jusqu’à 60 degrés Celsius. En fait, les bottes vont devenir si chaudes qu’il est important de garder les bottes humides pour éliminer le risque d’incendie. Bien que le risque d’incendie soit minime, gardez cela à l’esprit au moment de décider où mettre en place vos bottes. Lorsque le processus de conditionnement est terminé, vous le saurez parce que la température à l’intérieur de la botte aura diminuée pour devenir tiède. Maintenant, vous êtes prêt à planter! Il suffit de planter vos graines de légumes ou vos jeunes pousses dans la botte, arrosez une fois par jour et vous êtes en route pour avoir des produits sains dans quelques mois passionnants. Le meilleur, c’est qu’à la fin de la saison, vous aurez un tas de compost frais que vous pourrez continuer à composter ou ajouter à vos autres jardins ou plates-bandes de denrées alimentaires.

Regardez la vidéo ci-dessous pour plus d’informations sur la façon de commencer:

3 commentaires à “La culture sur bottes de foin: Production alimentaire sans effort, sans mauvaises herbes, sans engrais et moins d’arrosage (vidéo)”

  1. jeannine gagnon dit :

    j’aime les article sur les potager en bottes de foins.

  2. jardinier amateur dit :

    Bonsoir,
    Dans quel sens, posez vous vos bottes de foin?( les fibres sont elle verticale ou horizontale?)
    Que se passe t il si l’on met moins de sans séché par botte? 200 au lieu de 400g…
    merci d’avance

  3. Suf dit :

    Bonjour,

    Une remarque d’abord : la photo présentée en début de page n’a rien à voir avec la méthode décrite, ou bien ?

    Après une année potagère catastrophique, je suis tenté d’essayer la méthode pour l’année prochaine. J’ai la possibilité d’acheter des bottes de foin en rouleau et de me les faire livrer. Celles-ci étant très grandes :
    1- peut-on étaler le foin -qui ne sera alors plus compacté- en épaisse couche pour cultiver dedans ?
    2- Comment les racines des plantes se nourrissent-elles dans le foin ? (faut-il continuer à faire des apports régulièrement ?) Mon idée serait de tenter le purin de consoude (=azote + potassium) à la place des différents apports préconisés.

    Merci pour vos avis éclairés
    Suf.

Comments are closed.