Arthrose: ce que votre médecin ne vous a pas dit (Vidéo)

Frédéric Zenouda nous dit tout sur l’arthrose, cette maladie qui touche plus de la moitié des personnes de plus de 65 ans. Faut-il en avoir peur ? Les informations présentées dans la vidéo sont détaillées ici.

2 commentaires à “Arthrose: ce que votre médecin ne vous a pas dit (Vidéo)”

  1. Daniel dit :

    Bonjour..

    Très interessant .J’ai 3 amies qui sont atteintes d’arthrose,jeunes.Entre 33ans et 43ans.
    Tout allait bien dans votre reportage jusqu a vous parlier de l incidence glycémique.L’une de mes amies s entraine presque 7 jours sur 7 depuis plus de 10ans,une saine alimentaition et arthrose aux lombaires près du sacrum.Alors j ai un petit doute sur la glycémie,lorsque vous en parlez..Est-ce que le fait de ne pas manger de glucides,ou a très moindre niveau peut faire que le corps doit en sécréter plus pour atteindre un certain niveau ,ce qui pourrait favoriser l indice glycémique parlé dans votre reportage? Est-ce que le cortisol,peut jouer un rôle aussi dans l arthrose? De plus..vous parlez des frites..Je suis un amateur de poutines,de bieres (surtout le week end) depuis ben des années,je m entraine et aucun probleme d’arthrose..Je suis un peut perplexe face aux études menées..

    • Sol Delaforet dit :

      Bonjour Daniel ;
      – Les 3 personnes dont vous parlez s’entraînent peut-être trop par rapport à la quantité d’aliments alcalins qu’elles absorbent : en effet, l’exercice peut être acidifiant, ce qui cause l’inflammation, et donc nécessiter que le sang aille chercher des minéraux dans les structures osseuses et les parois des vaisseaux sanguins.
      – Concernant le cortisol : oui, à mon avis, le cortisol produit en trop grande quantité peut nuire à la qualité osseuse : car dans ce cas, le système anti-inflammatoire du corps est mis en sommeil au profit du système « lutte ou fuite », qui devrait toujours être de courte durée ; donc si l’entraînement est lié aussi au stress, il va agir également sur l’arthrose. J’ai connu une personne qui s’entraînait beaucoup en aïkido et qui a fait un AVC – son alimentation + l’entraînement intensif y ont certainement contribué.
      – Si de plus, ces personnes prennent des suppléments hormonaux (pilule, ou autres), cela va encore aggraver la situation : acidifiant et perturbateur du système endocrinien.

Comments are closed.