On vous a menti: votre dépression n’est pas causée par un déséquilibre chimique. C’est une réaction allergique à l’inflammation.

Girl Sits In A Depression On The Floor Near The Wall

Saviez-vous que les antidépresseurs représentent un marché de 10 milliards $ en dollars seulement aux Etats-Unis? Ces médicaments sont basés sur la théorie du déséquilibre chimique en supposant que des faibles niveaux de sérotonine peuvent provoquer l’anxiété et les troubles dépressifs. Cependant, la théorie du déséquilibre chimique comme une cause de l’anxiété et des troubles dépressifs n’a jamais été vraie. En fait, aucune expérience n’a jamais montré que quelqu’un a un « déséquilibre » de tout neurotransmetteur ou autre substance chimique du cerveau. Toute la théorie était hypothétique.

Au cours des dix dernières années, de nombreux professionnels ont essayé de réfuter la théorie du déséquilibre chimique. David D. Burns écrit dans son livre When Panic Attacks:

« Cette théorie est alimentée plus par le marketing des compagnies pharmaceutiques que par des preuves scientifiques solides. Des milliards de dollars de bénéfices annuels sur la vente des antidépresseurs et des médicaments anti-anxiété sont en jeu, de sorte que les compagnies pharmaceutiques dépensent des sommes d’argent pour promouvoir la théorie du déséquilibre chimique. Ils subventionnent également une grande partie du budget de l’American psychiatric Association et souscrivent une énorme quantité de recherche et d’éducation dans les écoles de médecine. »

« La recherche universitaire doit seulement rechercher la vérité. La recherche des entreprises pharmaceutiques ne tourne qu’autour de la vente de nouveaux produits. »

« Mais si je vous dis que votre dépression ou vos attaques de panique résultent d’un déséquilibre chimique dans le cerveau, alors je vous dis quelque chose qui ne peut pas être prouvé, car il n’y a pas de test pour un déséquilibre chimique dans le cerveau humain. »

Des recherches récentes montrent que la dépression est une réaction allergique à l’inflammation

L’inflammation est la réponse naturelle du corps à l’infection, une blessure ou une invasion étrangère, et lorsque l’inflammation est déclenchée, le corps produit de nombreuses substances chimiques, tels que les cytokines. Tim de Chant de NOVA écrit: « L’inflammation est la réponse naturelle de notre système immunitaire aux blessures, aux infections, ou à des corps étrangers. Une fois déclenchée, le corps pompe diverses cellules et protéines sur le site à travers le flux sanguin, y compris des cytokines, une classe de protéines qui facilitent la communication intercellulaire. Il arrive aussi que les personnes souffrant de dépression ont beaucoup de cytokines. »

L’inflammation est provoquée par l’obésité, les régimes élevés en sucre, des quantités élevées de gras trans, une mauvaise alimentation en général, et d’autres causes.

Inflammation et Gluten

La cause la plus commune de l’inflammation est le gluten. Lorsque le gluten pénètre dans la muqueuse intestinale, il pénètre ensuite dans la circulation sanguine et finalement atteint le cerveau où il provoque une inflammation. Par conséquent, l’inflammation dans le cerveau peut se transformer en un trouble neurologique comme la maladie d’Alzheimer, de Parkinson, des convulsions et même la schizophrénie.

Les inhibiteurs de trypsine amylase qui peuvent provoquer une réponse immunitaire inflammatoire dans le tractus gastro-intestinal en stimulant les cellules immunitaires. Cela se produit chez les personnes indépendamment du fait qu’ils ont la maladie coeliaque ou non.

Essayez de rechercher les causes possibles d’inflammation tels que l’infection, les intolérances alimentaires, les maladies auto-immunes, l’intolérance au gluten.

Références:

Brietzke E, Stertz L, et al. Comparison of cytokine levels in depressed, manic and euthymic patients with bipolar disorder. Journal of Affective Disorders, 2009 Aug; 116(3): 214-217.
Harrison NA, Brydon L, Walker C, et al. Neural origins of human sickness in interoceptive responses to inflammation. Biological Psychiatry, 2009 Sept 1; 66(5): 415-422.

http://www.anxietycentre.com/anxiety/chemical-imbalance.shtml

Source: livingtraditionally.com