La FDA dit: « N’utilisez pas les sprays solaires sur les enfants »

sprays-solaires

Les sprays solaires sont populaires, destinés en particulier à être utiliser sur les enfants. Mais des experts en sécurité sont particulièrement préoccupés par la possibilité que les gens pourraient accidentellement respirer les ingrédients, un risque qui est plus grand chez les enfants, qui, comme tout parent le sait, sont plus susceptibles de se tortiller quand on les sont pulvérisent.

La FDA a annoncé le mois dernier qu’elle enquêtait sur les risques potentiels des sprays solaires, et en attendant les résultats, les sprays solaires sont déconseillés.

La FDA étudie si certains des ingrédients que les enfants avalent sont nuisibles. Au dos de la plupart des sprays solaires, vous pouvez trouver un avertissement qui dit de les tenir hors de portée des enfants et d’avoir une aide médicale s’ils sont avalés ou inhalés, car cela peut être nocif ou mortel.

L’Environmental Working Group propose un guide annuel sur les écrans solaires, qui aide non seulement les gens à identifier les produits qui contiennent des ingrédients nocifs, mais s’attaque également au exagérations marketing. L’évaluation de cette année a révélé que 80 pour cent des écrans solaires évalués sont inefficaces ou potentiellement dangereux.

sunblock-tsm

Loading...

« Nous ne recommandons pas que les consommateurs utilisent ces produits », explique le scientifique principal Dave Andrews de l’Environmental Working Group. « Il y a des préoccupations concernant l’inhalation car vous respirez ces ingrédients de protection solaire lorsque vous les appliquez, et il est difficile de recouvrir votre peau de manière adéquate afin de vérifier que les gens l’appliquent une quantité adéquate. » Un dermatologue de Manhattan, le Dr Macrene Alexiades-Armenakas est d’accord avec ces préoccupations: « [Ces types d’écrans solaires] contiennent des phtalates, ce qui est inquiétant. Ils peuvent entrer dans vos poumons. »

Il y a aussi le problème de certains types d’ingrédients qui posent un risque accru sous forme d’aérosol. Alors que les bloqueurs minéraux sont souvent considérés comme une bonne alternative aux écrans solaires chimiques, il se trouve que ce n’est pas le cas avec les sprays solaires. Si votre sprays solaire contient du dioxyde de titane, ne l’utilisez pas. Dans un rapport de 2006 de l’Agence internationale pour la recherche sur les carcinogènes, il a été constaté que le dioxyde de titane est « peut-être cancérigène pour l’homme en cas d’inhalation ». L’EWG expose le problème dans leur rapport sur les nanoparticules: « Les poumons ont de la difficulté à se débarrasser des petites particules, et les particules peuvent passer des poumons dans le sang. Les nanoparticules insolubles qui pénètrent dans la peau ou les tissus pulmonaires peuvent causer des dommages aux organes. » C’est extrêmement inquiétant. Avec toutes ces préoccupations, et des tests en cours, choisir la crème, même si cela prend un peu plus longtemps, peut-être la voie à suivre cet été.

Essayez cette recette de crème solaire maison

Sources:
www.yahoo.com
www.consumerreports.org
www.consumerreports.org