Le sel de l’Himalaya peut aider à minéraliser et détoxifier le corps

sel

Le sel est un nutriment essentiel dont notre corps a besoin pour le transport des nutriments dans et hors de nos cellules, la régulation de la pression artérielle, l’échange d’ions et bien plus encore. Cependant, tous les sels sont pas égaux. Le sel de table, qui a été dépouillé de tous ses minéraux à l’exception du sodium et du chlore, par exemple, n’aura pas le même impact biologique positif sur notre corps que le pur sel non raffiné qui bénéficie d’un profil minéral robuste.

Un des sels les plus nutritifs et « complets » que nous pouvons acheter aujourd’hui est le sel de l’Himalaya, un sel qui s’est formé au cours de millions d’années dans l’Himalaya et qui contient tant de macro-minéraux et d’oligo-éléments qu’il est en réalité de couleur rose. Dans cet article, vous en apprendrez plus sur les bienfaits pour la santé du sel de l’Himalaya et comment il peut aider à transformer le repas le plus fade en un repas très nutritif.

Raisons d’aimer le sel de l’Himalaya

Riche en minéraux – Le plus grand avantage du sel de l’Himalaya, bien sûr, est sa forte concentration en minéraux. Selon une analyse spectrale fournie par The Meadow, le sel de l’Himalaya contient 84 minéraux, électrolytes et éléments – un nombre impressionnant compte tenu que seulement 118 éléments sont connus de la science. Pour cette raison, ajouter plus de sel de l’Himalaya à votre régime alimentaire peut aider à rectifier pratiquement toute carence en minéraux que vous pourriez avoir. De manière significative, le sel de l’Himalaya contient de l’iode, du magnésium, du zinc, du fer et du calcium – les cinq minéraux pour lesquels la population occidentale est la plus déficiente. Les carences en iode (largement imputées à l’érosion des sols en cours), très répandues, sont un problème particulièrement grave, car l’iode joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de la glande thyroïde qui contrôle le métabolisme. Si vous ajoutez plus de sel de l’Himalaya à vos aliments, cependant, vous n’aurez plus jamais besoin de vous soucier d’une carence en iode.

Teneur en sodium – Sans surprise, l’un des minéraux pour lequel le sel de l’Himalaya est le plus riche est le sodium. Bien que le sodium souffre d’une mauvaise réputation en raison de son lien avec les aliments transformés, le vrai sodium, non traité, est nécessaire pour notre corps. Il aide à réguler le volume sanguin et la pression sanguine, mais favorise également le contrôle les contractions musculaires, les fonctions cardiaques et les transmissions nerveuses. L’apport journalier recommandé (AJR) de sodium est entre 1,500-2,300 milligrammes pour les hommes et les femmes âgés de 9 à 50 ans; une cuillère à café de sel de l’Himalaya en contient environ 1000 milligrammes.

Détoxification – Bien qu’il est traditionnellement consommé avec de la nourriture, l’impressionnant profil minéral du sel de l’Himalaya se prête aussi bien à la détoxification externe. Par exemple, vous ne pouvez pas trouver un meilleur sel que le sel de l’Himalaya dans lequel vous baigner; ses minéraux et ions négatifs pénètrent facilement par la peau, produisant un effet de nettoyage et de détoxification qui permet à votre peau et à votre esprit de se sentir rajeunis et revigorés pendant des heures. Le sel de l’Himalaya a également un effet positif sur notre air. Ce n’est pas une coïncidence si pratiquement toutes les lampes de sel réputées sont fabriqués en utilisant du sel de l’Himalaya, plutôt que du sel de table ou du sel de mer; les ions négatifs se lient aux ions positifs de l’air, le neutralisant et le débarrassant des substances polluantes.

Conseils d’achat

Le sel de l’Himalaya est disponible dans les magasins d’aliments naturels ou en ligne, et est habituellement vendu sous forme de grains fins ou gros. Le sel de l’Himalaya à grains fins est recommandé, puisque les petits cristaux discrets sont beaucoup plus faciles à intégrer dans la plupart des repas. Lors de l’achat de votre sel, pensez à vérifier qu’il est de couleur rose; ceci indique que le sel est dense en minéraux.

Sources:
www.naturalnews.com
www.atthemeadow.com
www.smartlivingnetwork.com
science.naturalnews.com

Loading...
Loading...

Un commentaire

  1. Quilichini dit :

    Oui d’accord pas pour l’interdire mais savoir aussi que l’iode, le magnésium, le zinc, le fer et le calcium on les trouvent dans de la nourriture que l’on trouve en Europe. A nous de la trouver et de l’harmoniser, cela évitera de faire venir des produits par avion qui sont très loin et que l’on pille dans ces mines d’Extrême-Orient.fruits ,fruits secs ,mollusques ,algues ,légumineuses, etc…

Comments are closed.