Notre « cerveau » intestinal (ou système nerveux entérique)… source de toute maladie ?

human-gut-brain-798x350

Depuis plusieurs années déjà il est question de notre « deuxième cerveau », qui se situerait dans le tube digestif…

…mais si nos chercheurs eux-mêmes se mettent à évoquer l’hypothèse selon laquelle les maladies neuro-dégénératives (comme la maladie de Parkinson par exemple) pourraient, entre autres raisons secondaires possibles, trouver leur source dans ce système digestif, nous sommes bien partis pour faire ENFIN avancer une pratique médicale sensée !

Finalement, tous ceux qui défendent depuis des lustres les thérapies où l’alimentation est PRIMORDIALE finiront peut-être par voir leur bizarrerie réhabilitée !

Et tous les précurseurs de la médecine naturelle souriront depuis l’au-delà… (Ann Wigmore, Kristine Nolfi, Norman Walker, Max Gerson, et tellement, tellement d’autres qui ont été ignorés, au mieux, ou férocement combattus, au pire).

CONSEIL : Prenez soin de votre tube digestif en pratiquant régulièrement des irrigations du côlon, pratique que préconisaient tous les précurseurs évoqués ci-dessus, mais aussi en vous assurant un apport maximal :

  • d’enzymes (le cheval de bataille de Viktoras Kulvinskas depuis au moins 50 ans !) tout particulièrement si votre alimentation est majoritairement cuite,
  • de probiotiques (assurant une population suffisante et variée de bonnes bactéries dans vos intestins)
  • de verdures (crues… pour un apport maximal de chlorophylle et d’enzymes) !
  • en supprimant (ou en réduisant drastiquement) tout ce qui contient :
  • gluten (pâtes, pains, semoule, farines… faits de blé, d’avoine, d’orge, de seigle),
  • produits laitiers (lait, beurre, yaourts, crème, fromage… le lait animal est destiné aux petits de ces animaux, pas à l’homme – qui n’a besoin que du lait de sa maman – sauf évidemment nécessité vitale parce qu’aucun autre aliment ne serait disponible),

et en étant attentif aux « combinaisons alimentaires » dans vos repas pour une digestion optimale.

Loading...

NOTE : N’attendez pas, comme c’est le cas de trop de personnes, d’espoir ou de miracle qui viendrait DU produit bon pour ceci ou bon pour cela (Graines de courges pour la prostate, brocoli contre le cancer par exemple… ou Herbe de blé pour l’immunité… ou que sais-je encore. Si ces produits sont effectivement très précieux, tout seuls ils ne pourront pas faire grand-chose).

La santé c’est un ensemble de pratiques alimentaires, physiques, mentales, spirituelles sur lesquelles vous ne pouvez pas faire l’impasse si vous espérez une santé éclatante. Un ensemble de pratiques qui changeront votre « état d’Être ».

Si vous cherchez la « pilule-miracle »… vous risquez de la chercher longtemps !

Source : Veg an’ Bio

2 commentaires à “Notre « cerveau » intestinal (ou système nerveux entérique)… source de toute maladie ?”

  1. besbes dit :

    Salut Nous sommes un groupe de tunisiens qui croient à la phytothérapie et à toues les autres aspects de la santé alternative : nous comptons créer un magazine payant en langue arabe qui sera destiné à tous les pays arabes. Notre projet démarrera le 01 janvier 2015 et nous comptons collaborer avec tous ceux qui partagent nos convictions. Très belle journée
    https://www.facebook.com/groups/medecinealternative/
    https://www.facebook.com/samir.besbes.39

Comments are closed.