Plus de preuves que le sucre favorise la croissance du cancer

sucre-cancer2

Le cancer n’est pas une malédiction – c’est un mode de vie! Certes, l’individu peut avoir certains facteurs de risques génétiques en faveur du cancer, cependant, le cancer est la conséquence du mode de vie que l’on adopte qui active les gènes qui permettent de développer le cancer. En fait, le cancer se développe sur de nombreuses années en raison de l’effet de choix combinés de la vie quotidienne. Une nouvelle recherche, reportée sur le blog de santé du New York Times, ajoute plus de preuves que la consommation de sucre – en particulier les boissons sucrées est un carburant de la croissance du cancer.

Peu de mots ont la capacité d’engendrer une plus grande crainte dans le cœur, ce sont les mots : « Vous avez un cancer ». Dans notre société, le cancer est considéré comme un ennemi furieux qui nous guette, se préparant à bondir quand nous nous y attendons le moins. Toutefois, il s’agit simplement d’un point de vue inexact de cette maladie.

La vérité est que le cancer n’est pas une malédiction qui frappe au hasard. Il suit un modèle spécifique. Il se développe réellement quand le terrain y est favorable. Il est le résultat d’un mode de vie spécifique. La bonne nouvelle à ce sujet est que vous pouvez litérallement choisir de vivre une vie à l’épreuve du cancer. Vous pouvez battre les probabilités d’avoir un cancer!

Les boissons sucrées participent à augmenter le risque de cancer

Bien que cette étude apporte d’autres preuves que le sucre favorise le cancer, cette information n’est pas nouvelle. De nombreuses études ont été documentées depuis de nombreuses années. En fait, cette étude IRM (3) tire avantage de cette caractéristique du cancer afin de visualiser plus facilement les cellules cancéreuses. Il a été noté que les cellules tumorales consomment beaucoup plus de glucose (sucre) que les tissus normaux sains.

Cette nouvelle étude publiée le mois dernier dans le Journal, Cancer Epidemiology, Biomarkers and Prevention (2), documente que le sucre a provoqué une augmentation du risque de cancer de l’endomètre chez les femmes. Les scientifiques ont noté un risque associé plus conséquent avec des boissons sucrées, telles que les sodas, le thé sucré, etc.

En fait, ceux qui avaient plus d’un 5ème de consommation de boissons à base de sucre avaient un risque de cancer de 74% supérieurs à ceux qui en buvaient moins d’un 5ème ! Il est assez étonnant que quelque chose d’aussi simple que le sucre alimentaire ait un effet énorme sur votre risque de développer cette maladie effrayante. Une fois de plus, cela démontre que le cancer n’est pas le
résultat de mauvais gènes ou de la malchance. Il est le résultat de mauvais choix de style de vie !

Vivre un cancer, preuve d’un style de vie

Dr Patrick Quillin a travaillé avec des centaines de patients atteints de cancer en qualité de directeur de la nutrition pour les centres de traitement du cancer de à Tulsa en Amérique. Il a noté :

Loading...

 » Sur les 4 millions de patients atteints de cancer qui sont traités en Amérique d’aujourd’hui, guère n’est offerte une thérapie nutritionnelle scientifiquement guidée, au-delà de  » mangez juste de bons aliments.  » La plupart des patients avec qui je travaille arrivent avec une absence totale de conseils nutritionnels. Je crois que beaucoup de patients atteints de cancer auraient une amélioration majeure dans leur résultat s’ils contrôlaient l’approvisionnement en carburant préféré du cancer, le glucose… Le contrôle des niveaux de glucose sanguin par l’alimentation, les suppléments, l’exercice, la méditation et les médicaments d’ordonnance en cas de besoin peuvent être l’un des plus éléments essentiels à un programme de récupération du cancer «. ( 5 )

Cette étude de 2009, publiée dans les Archives of Internal Medicine ( 6 ) , a montré l’effet anti-cancer dramatique de l’adoption de seulement quatre modifications de style de vie très simples.

Les chercheurs ont montré que plus d’un tiers de tous les cancers ont été empêchés en participant et en adhérent à 4 comportements simples (ne pas fumer, l’exercice de 3,5 heures par semaine, une alimentation saine [fruits, légumes, haricots, grains entiers, noix, et des quantités de viande limitées], et maintenir un poids santé [ IMC < 30 ] ) . D’autant plus que cela est possible quand nous maximisons ces choix de vie. Voici quelques conseils pour vous aider à faire exactement cela

1. Detoxiquez votre vie – Les produits chimiques toxiques sont partout dans notre société moderne. De nos aliments, les médicaments et les vaccins, les soins de la peau et produits de soins personnels. Nous sommes surchargés de toxicité, en particulier aux États-Unis. Cette toxicité affaiblit notre système immunitaire, empêchant le système immunitaire de tuer les cellules tumorales cancéreuses, comme il le fait normalement jour après jour.

2. Eliminez le sucre raffiné – Le sucre nourrit les cellules tumorales. Le sucre crée un environnement acide dans le corps qui permet aux tumeurs de se développer ! La surconsommation de sucre et de glucides raffinés provoque une inflammation dans tout votre corpsi. L’inflammation est une
cause sous-jacente de nombreuses maladies, de maladies cardiaques, du diabète et du cancer.

3. Nutrition – maximisez un régime à base de plantes – Légumes, fruits, noix et graines, qui sont la seule source de vitamines essentielles , contenant des minéraux et des antioxydants qui soutiennent votre système immunitaire. Les légumes contiennent plusieurs milliers de composés phytochimiques qui tuent littéralement les cellules cancéreuses.

4. Favoriser l’ensoleillement – Nous avons appris à éviter le soleil, car il provoque le cancer de la peau. Cependant, cela a donné lieu à plus de cas de cancer. Pourquoi ? Parce que l’exposition au soleil sans protection est la façon dont votre corps fabrique de la vitamine D: si vous ne prenez pas de supplément, vous n’obtenez pas d’importantes quantités de vitamine D à partir de toute autre source. La vitamine D est essentielle pour le système immunitaire et elle lui permet de fonctionner normalement et de tuer les cellules cancéreuses. Nous avons été créés pour prospérer sous le soleil – notre corps en a besoin !

5. Votre consommation d’oxygène – Chaque cellule de votre corps a besoin d’oxygène pour le métabolisme normal, pour produire de l’énergie et se débarrasser des toxines. Lorsque le métabolisme cellulaire est perturbé et que la toxicité s’accumule, le cancer est le résultat naturel.
Pour s’acquitter efficacement de l’oxygène dans les trois trillions de cellules de votre corps, vous avez besoin d’exercice régulier et de haute intensité. L’exercice n’est pas seulement bon pour votre coeur, mais il prévient le cancer. Des recherches récentes ont montré que le simple fait de marcher une heure par jour réduit le risque de cancer du sein de 14 pour cent. Toutefois, faire des exercices  plus vigoureux (haute intensité de l’entraînement par intervalles, par exemple) réduit votre risque  d’au moins 25 pour cent. ( 7 )

6. Optimisez le pouvoir de guérison de votre système nerveux – Votre système nerveux contrôle toutes santé et la guérison de votre corps tout entier, y compris votre système immunitaire. Quand il est stressé, votre guérison est entravée. Les médecins chiropracteurs sont spécialement formés pour corriger cette cause de maladie. Dr Ronald Pero, le chef de la recherche sur la prévention du cancer à l’Institut de médecine préventive de New York a constaté que les personnes ayant reçu des soins chiropratiques réguliers sur une période de cinq ans avaient plus de 200% de capacité immunitaire en plus que ceux qui n’avaient pas reçu les soins chiropratiques. Le groupe de chiropraticiens a également montré plus de 400% de plus grande compétence immunitaire chez les personnes atteintes de cancer et d’autres maladies graves ( 8 ).

Le cancer n’est pas une malédiction – c’est un mode de vie. Maximisez votre mode de vie de guérison optimale aujourd’hui!

 

Références pour cet article:

(1) Sugary Drinks Tied to Endometrial Cancer Risk
https://well.blogs.nytimes.com/2013/12/02/sugary-drinks-tied-to-endometrial-cancer-risk/?_r=0

(2) Sugar-Sweetened Beverage Intake and the Risk of Type I and Type II Endometrial Cancer among Postmenopausal Women. Cancer Epidemiology, Biomarkers and Prevention. Published OnlineFirst November 22, 2013; DOI: 10.1158/1055-9965.EPI-13-0636  http://cebp.aacrjournals.org/content/early/2013/11/13/1055-9965.EPI-13-0636

(3) Sugar Makes Cancer Light-Up in MRI Scanners https://www.ecnmag.com/news/2013/07/sugar-makes-cancer-light-mri-scanners#.Up12UHazKpi

(4) New MRI research reveals cancer cells thrive on processed sugar
https://www.naturalnews.com/041232_cancer_cells_processed_sugar_research.html##ixzz2mOHqEX32

(5) Cancer’s Sweet Tooth https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2016/01/20/sugar-top-cause-cancer-surge.aspx

(6) Healthy living is the best revenge: findings from the European Prospective Investigation Into Cancer and Nutrition-Potsdam study. Arch Intern Med. 2009 Aug 10;169(15):1355-62. doi: 10.1001/archinternmed.2009.237. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19667296

(7) Walking tied to fewer breast cancers in older women
https://www.reuters.com/article/us-walking/walking-tied-to-fewer-breast-cancers-in-older-women-idUSBRE99303S20131004?feedType=RSS&feedName=healthNews

(8) Pero R. “Medical Researcher Excited By CBSRF Project Results.” The Chiropractic Journal, August 1989; 32.

Naturalnews

Loading...

Un commentaire

  1. dorr bio dit :

    Est-ce que l’ostéopathie est recommandée, ou est-il préférable d’avoir recours à la chiropratie, quelle est la différence, merci pour votre réponse

Comments are closed.