Une chaîne de supermarchés allemande interdit les pesticides néonicotinoïdes sur les fruits et légumes

aldi

Aldi, une chaîne de supermarchés allemande avec des magasins en Europe, au Canada et aux Etats-Unis, est devenu le premier détaillant européen majeur à interdire les pesticides toxiques pour les abeilles, dont les néonicotinoïdes imidaclopride, la clothianidine, et thiamethoxam, de tous les produits vendus dans leurs magasins. [1]

L’annonce a été faite le 1er janvier, et le détaillant de fruits et légumes espère que leurs fournisseurs se conforment à leur nouvelle politique dès que possible. Les pesticides suivants ne seront plus tolérés:

  • Thiamethoxam
  • Chlorpyrifos
  • Clothianidine
  • Cyperméthrine
  • Deltaméthrine
  • Fipronil
  • Imidaclopride
  • Sulfoxaflor

La décision d’interdire les pesticides toxiques pour les abeilles fait suite à la pression du public, et suite à la décision d’un autre distributeur allemand d’interdire l’herbicide chimique glyphosate – un autre composé toxique qui alimente de nombreux problèmes.

Selon un communiqué de presse de Greenpeace, les produits chimiques sont utilisés sur divers produits en Europe:

  • Thiamethoxam – appliqué sur les laitues et les endives
  • Chlorpyrifos, clothianidine – appliqué sur le chou-rave, les herbes aromatiques, les choux de Bruxelles, les choux pommés, les choux-fleurs, et le chou frisé
  • Cyperméthrine – appliqué sur les poireaux, les choux pommés, et les légumineuses
  • Deltaméthrine – appliqué sur le chou-fleur, les poivrons, les aubergines, les courgettes, les concombres, les pois, les choux, la tomate et la laitue
  • Imidaclopride – appliqué sur les pommes, les pêches, les abricots, et la laitue
  • Le sulfoxaflor a récemment obtenu l’approbation réglementaire en Europe, en dépit des appels et d’une action en justice pour interdire son enregistrement [2]

Le plus grand magasin de jardinage du Royaume-Uni, dont Homebase, B&Q, et Wickes ont déjà volontairement cessé de vendre des néonicotinoïdes.

Loading...

Ces pesticides sont avérés causer des problèmes pour la reproduction des abeilles, la navigation et la recherche de nourriture, ainsi que la suppression du système immunitaire des abeilles. Ce mois-ci, l’Environmental Protection Agency (EPA) a publié son évaluation préliminaire des pollinisateurs pour le néonicotinoïde imidaclopride qui trouve divers résidus de la substance chimique dans les cultures où on trouve les abeilles, et confirme une exposition généralisée et durable des abeilles à la substance chimique hautement toxique et persistante par le pollen et le nectar empoisonnés.

Malheureusement, les demandes d’organismes gouvernementaux aux Etats-Unis visant à interdire ces pesticides ont été ignorés.

Merci Aldi, d’avoir fait cette bonne action et de protéger les abeilles!

Références:
[1] beyondpesticides.org
[2] beyondpesticides.org

Sources:
greenpeace.fr
naturalsociety.com
sain-et-naturel.com