Colite ulcéreuse / maladie intestinale inflammatoire : témoignage d’une guérison « naturelle »

Ce récit de guérison met l’accent sur l’aspect psychique d’un tel chemin, indissociable d’un changement alimentaire. Comme nous l’avons parfois écrit : les meilleurs aliments du monde deviennent des poisons dans un corps aux pensées « toxiques ».

Safara Fisher
Safara Fisher

Ce chemin a été celui de Safara Fisher (Manhasset – New York) qui en a fait le récit dans le magazine « Healing our world » de l’Institut Hippocrate. En voici la traduction : 

Chaque étape de la restauration de ma santé a été utilisée comme un petit caillou sur le chemin soigneusement tracé pour assurer mon bien être. L’un de ces « cailloux » fut ma visite à l’Institut de santé Hippocrate (HHI). C’est au HHI que j’ai découvert mon potentiel pour devenir le maître de ma guérison. J’y ai vu une opportunité de construire quelque chose pour moi-même qui associe conscience de la santé avec actions saines – une chose qui accorde la conscience du corps et de l’esprit avec régime et nutrition.

Quand j’ai été diplômée de l’institut Hippocrate, j’ai fait l’examen de mon mode de vie, en commençant par mon régime. J’ai profité des opportunités pour en apprendre plus au sujet de l’herbe de blé, des céréales, des aliments crus, de la germination et de la déshydratation. J’ai fréquenté des assemblées locales qui réunissaient des crudivores, des végétariens et des végétaliens pour des « potlucks » (= buffet « à la fortune du pot ») et des échanges sur les principes diététiques. J’ai exploré ma communauté locale et les épiceries pour voir ce qu’elles proposaient, emmagasinant des informations pour m’assurer que mon approvisionnement serait possible.

Durant le processus d’installation de ces changements, j’ai beaucoup appris sur les aliments sains et leurs propriétés curatives. Cela a soutenu ma passion pour la nutrition. Ce dont j’ai été le témoin à l’Institut Hippocrate sur moi-même ainsi que sur les autres, qui ont cherché à apporter plus de santé dans leur vie, m’a inspiré à fréquenter l’Université pour y suivre des cours en biologie et en sciences médicales.

Au fil de l’augmentation de mes connaissances de base en nutrition, ma capacité à résoudre mes problèmes de santé s’est aussi renforcée. Je fus capable d’accueillir la communauté de la santé alternative avec plus de confiance, utilisant ma formation en nutrition pour apporter mon assistance. J’encourageais les autres ainsi que moi-même à prendre du recul pour voir plus grand, voir au-delà des maladies et des symptômes pour découvrir les éléments sous-jacents, environnementaux, traumatiques, métaboliques et inflammatoires.

Je me suis ouverte suffisamment pour voir les schémas mentaux malsains dans mon propre comportement, et pour voir les chemins du changement. J’ai identifié les prises de décisions basées sur la peur ainsi que la négligence récurrente de mes besoins, et j’ai commencé à pratiquer en ralentissant mon rythme. J’ai reconnu que mise face à des choix sur la direction à prendre pour ma santé, j’avais besoin de me centrer et d’inclure les autres. Cela a diminué le stress dans ma vie et amélioré ma santé. J’ai tendu la main davantage vers ma famille, mes amis et des praticiens pour leur soutien.

Ce qui est sorti de ces débuts a été une plus grande gratitude pour la capacité interne du corps à se guérir, et pour la nature complémentaire de notre esprit à nous guider vers la santé. On peut dire qu’en tant qu’êtres humains nous avons besoin de certaines pierres de construction pour conserver une énergie vitale, et d’aliments sains pour nous fournir ces matériaux sous leur forme crue. Cependant ce n’est pas sans avoir cultivé un esprit conscient que des changements sanitaires actuels concrets deviennent transformatifs sur la durée.

Loading...

La présence est une pratique par une affirmation continue dans le moment présent*. C’est tout aussi important que les aliments que nous choisissons pour notre nourriture. Je continue à rechercher des opportunités pour m’encourager à rester dans cette conscience. J’ai suivi « You can heal You » (« Vous pouvez vous guérir« ) : un programme de formation ayant pour objet un mode de vie curatif, dans le Tennessee (www.YouCanHealYou.com). La fondatrice, Virginia Harper, a dit quelque chose qui a résonné en moi et qui était en parallèle avec ce que j’avais appris au H.H.I. : « Tout ce qui n’est pas une pensée saine est toxique« .

Nous sommes nos pensées sous une forme et une expression physiques, et l’histoire que nous choisissons de raconter sur nous-mêmes dépend de nous. A chaque étape de mon chemin de guérison j’ai appris l’importance de réfléchir à l’endroit où je suis et de me demander : « Quelle est l’histoire la plus saine ?« .  En étant réfléchie envers moi-même, j’ai découvert une approche plus consciente de ma vie et je me tiens sur un sol plus ferme.

Ce voyage de guérison et de bonne santé est une expérience d’apprentissage de toute une vie. Je resterai une humble étudiante de vie. C’est avec gratitude que je suis capable de participer à ces gains de santé, encouragée à continuer en suivant « le chemin » grâce à mon éducation à l’Institut de santé Hippocrate.

Je réside actuellement à New York en tant qu’écrivain tout en apportant mon assistance à d’autres pour les problèmes digestifs. Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog traitant de santé et de guérison : www.safaraf.com

* Je l’ai déjà mentionné dans d’autres articles, mais je réitère… Pour ce travail sur la présence, vous pouvez trouver une aide merveilleuse dans les écrits d’Eckhart Tolle(The Power of Now –soit Le pouvoir du moment présent– et A New Earth –soit Nouvelle Terre, parmi d’autres) mais aussi, pour les francophones qui n’avaient peut-être pas pu profiter des merveilleux entretiens, durant 10 semaines, qu’il avait eus en 2008 avec Oprah Winfrey autour de son livre « A new earth« , il est possible désormais de les écouter ici ou ici (doublés en français ; si on y perd beaucoup évidemment de la saveur des échanges dans la langue originale, au moins le message éducatif peut-il passer).

Colette

source: veganbio

Loading...