Création du premier supermarché sans emballages en Allemagne

A Berlin, les quatre jeunes fondatrices de Original Unverpackt veulent ouvrir le premier supermarché dépourvu de tout emballage alimentaire.

Un supermarché sans flacons, barquettes, boîtes de conserve ou emballages en tout genre, le concept semble difficilement réalisable. C’est pourtant le défi que se sont fixé quatre jeunes Berlinoises en créant Original Unverpackt (à comprendre “sans emballage d’origine”). Il s’agit de créer le premier supermarché proposant uniquement des produits non emballés et vendus au poids.

Pour les jeunes femmes à l’origine du projet, l’idée est d’encourager une forme d’écologie préventive en misant sur le “precycling” plutôt que sur le “recycling”. Les berlinois pourront ainsi venir faire leurs achats munis de leurs propres contenants ou acheter des récipients réutilisables sur place. “ La nature a déjà emballé [les fruits et légumes]. A quoi bon un emballage plastique supplémentaire ? C’est complètement idiot.” interroge Milena Glimbovski, co-créatrice d’Original Unverpackt.

Le concept a une double visée écologique. La réduction, voire la disparition des emballages, et la lutte contre le gaspillage alimentaire. En achetant leur yaourt ou leurs biscuits au poids et leurs fruits et légumes à la pièce, les consommateurs ne prendront que la quantité souhaitée, ce qui est rarement possible avec les produits conditionnés. Ce genre de mesures semble plus que nécessaire lorsque l’on sait, d’après les estimations de la FAO (l’Oganisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), que près de 50% de la production alimentaire est gaspillée, perdue ou jetée, et que l’on produit entre 3 400 et 4 000 milliards de kilos de déchets chaque année.

Si elle souhaite ouvrir le supermarché garanti sans emballages très prochainement, l’équipe d’Original Unverpackt est pour l’istant à la recherche de ses futurs locaux.

France : Le magasin Biocoop « Saveurs & Saisons » de Villeneuve d’Ascq dans le Nord pas de Calais a lancé le premier dispositif de vrac liquide qui sera testé jusqu’en septembre 2014. Dans un premier temps, ce système proposera des huiles végétales, du vinaigre et du vin.

Loading...

Bio à la une