Doit-on apprendre aux enfants comment cultiver des aliments dans le cadre de leur scolarité?

Si vous êtes un parent, vous devriez probablement penser à une bonne question: faut-il que vos  enfants apprennent à faire pousser de la nourriture à l’école?

L’ère moderne est marquée par les progrès constants de la technologie et les nouvelles inventions ont fourni le confort et les commodités dans lesquels nous n’avions jamais imaginé vivre.

Cependant, nous avons perdu une grande partie des connaissances et des compétences nécessaires et concrètes pour survivre et prendre soin de nos familles par nous-mêmes. Cela pose une question: si le système actuel s’effondre soudainement, connaissons-nous les bases de la vie pour survivre?

Les catastrophes naturelles se produisent tout le temps, alors ce n’est pas aussi irréel que nous le croyons. Par conséquent, apprendre à nos enfants à cultiver leur propre nourriture serait une leçon précieuse. Selon The Journal:

« Les recherches nous ont montré que lorsque les enfants cultive une partie de leur propre nourriture, ils développent ce que nous appelons de « l’empathie alimentaire », un lien plus profond avec la nourriture, dont il a été prouvé qu’il conduisait à une vie plus saine.

Les enfants empathiques vis-à-vis des aliments ont une meilleure alimentation, mangent plus de fruits et de légumes et comprennent mieux les aliments et la nutrition. À une époque où l’Irlande compte toujours parmi les taux d’obésité infantile les plus élevés de l’UE, il est plus important que jamais d’établir un lien plus étroit avec l’alimentation. »

Loading...

En outre, Better Health Channel écrit:

« Les personnes de tout âge peuvent profiter du jardinage, mais les enfants en particulier s’amuseront beaucoup et bénéficieront d’avantages particuliers. Le jardinage est éducatif et développe de nouvelles compétences, notamment:

  • Responsabilité – venant de prendre soin des plantes
  • Compréhension – à mesure qu’ils découvrent les causes et les effets (par exemple, les plantes meurent sans eau, les mauvaises herbes rivalisent avec les plantes)
  • Confiance en soi – pour atteindre leurs objectifs et profiter de la nourriture qu’ils ont cultivée
  • Amour de la nature – une chance de connaître l’environnement extérieur dans un lieu sûr et agréable
  • Raisonnement et découverte – en apprendre davantage sur la science des plantes, des animaux, du climat, de l’environnement, de la nutrition et de la construction simple
  • Activité physique – faire quelque chose d’amusant et productif
  • Coopération – y compris activités de jeu partagées et travail d’équipe
  • Créativité – trouver de nouvelles façons passionnantes de cultiver des aliments
  • Nutrition – savoir d’où proviennent les aliments frais. »

The independent raporte:

« Le chef Raymond Blanc a demandé que les cours de jardinage soient obligatoires dans les écoles pour aider les enfants à comprendre l’importance des ingrédients frais et d’une alimentation saine. »

« Nous avons une merveilleuse opportunité de vraiment renouer avec la nourriture. Nous devons nous engager avec le monde extérieur, avec nos jardins et la vie qui les habite », a déclaré Blanc. « Les enfants doivent apprendre la magie simple de prendre des aliments à partir de graines, de la terre ou des rivières, puis de les transformer en quelque chose de simple et délicieux. »

« Les maladies cardiaques, le diabète et l’obésité représentent un problème de plusieurs milliards d’euros en raison de l’agriculture intensive et de la transformation intense d’aliments. Nous pourrions apprendre à manger de la soupe de carottes produite à partir de nos jardins. »

Que pensez-vous de cette idée?

Source: offgridliving.net