La noix: Un allié contre le cancer, les maladies cardiaques et respiratoires… et pour la longévité!

La recommandation de la semaine, nous la devons à Jane Brody, écrivain, scientifique et aussi nutritionniste, qui a publié plus d’un ouvrage sur le sujet. Dans sa chronique hebdomadaire dans The New York Times, elle nous conseille fortement de consommer un aliment : la noix.

Cette dernière a fait l’objet de multiples études depuis le début des années 90?, lesquelles ont confirmé l’existence d’un lien entre la consommation fréquente de noix et la diminution des risques de maladies chroniques y compris les troubles cardiaques, des vaisseaux sanguins et le diabète de type2.

Les noix en question sont: pistaches, amandes, noix du Brésil, noix de cajou, noisettes, noix de macadamia, noix de pécan, noix de pin, les arachides…

L’étude la plus récente a été publiée le mois dernier dans The New England Journal of Medecine qui a suivi et analysé près de 119.000 hommes et femmes depuis des décennies. Elle conclut que « ceux qui ont consommé des noix étaient moins susceptibles d’être malades ». Mieux encore : de ne pas avoir un cancer, ou une maladie cardiaque et respiratoire. Ceux qui mangeaient des noix sept fois ou plus par semaine avaient 20% de chance de vivre plus longtemps, ceux qui consommaient des noix moins de 2 fois par semaine, leur taux de mortalité était de 11% inférieur que ceux qui n’en mangeaient pas.

Noix et prise de poids

Il est vrai que les noix sont caloriques vu qu’elles continent près de 80% de graisse… Jane Brody assure que, d’après une autre étude sur la consommation de noix et la prise de poids, les consommateurs fréquents ont pris moins de poids que ceux qui n’en ont jamais mangé, et 43% étaient moins susceptibles de devenir obèses ou en surpoids.

De plus, le corps peut traiter les calories provenant des noix différemment de celles dans d’autres aliments riches en glucides et que les mangeurs de noix peuvent mener une vie saine et brûler plus de calories par exercice (de sport).

Loading...

Conclusion: Quelles que soient les raisons, chaque étude a indiqué que les noix apportent une contribution indépendante à la santé et une longévité, même après avoir pris d’autres facteurs en compte.

Baya