Libérez-vous des émotions négatives avec l’EFT

eft4

Chaque individu est unique et les changements dans sa vie et ses choix de vie sont des manifestations de son énergie, de sa nature, et de ses dispositions propres. Lorsqu’un individu recherche des moyens de guérison émotionnels et psychiques, il besoin d’une thérapie qui est personnelle, efficace, rentable, et exaltante afin qu’il poursuive sa vie de façon positive. Les techniques de libération des émotions (Emotional Freedom Techniques – EFT) surpassent ces attentes.

Qu’est-ce que l’EFT?

L’EFT prend ses sources dans la psychologie de l’énergie, l’application de l’ancienne théologie de la médecine chinoise, qui se concentre sur la grille énergétique du corps. Cette grille énergétique utilise les voies et les points par lesquels sont émis votre chi, ou force de vie. Cette théorie indique qu’un événement traumatique, un conditionnement psychologique négatif, ou d’autres expériences peuvent provoquer une rupture dans votre flux d’énergie par un blocage ou un déséquilibre, interdisant la bonne circulation du chi. Lorsque votre chi est en déséquilibre ou bloqué, peuvent survenir des maladies mentales ou émotionnelles, des désordres et des problèmes.

Gary Craig, le fondateur de la technique EFT, a découvert qu’en employant ces philosophies médicinales,  vous serez en mesure de taper les points d’acupression spécifiques, les points nodaux du méridien sur la grille énergétique du corps, libérant ainsi le blocage et ramenant le flux d’énergie de votre corps en un état d’homéostasie.

Cependant, l’EFT ne se contente pas d’utiliser la stimulation de points d’acupression. Cette technique intègre d’autres psychothérapies déjà utilisées dans les thérapies cognitives comportementales, telles que la relaxation et l’anamnèse (rappel des souvenirs), induisant une restructuration cognitive à long terme dans le cerveau.

Lorsque votre cerveau reconstitue ses processus cognitifs, vous ne traitez plus les pensées ou les émotions comme vous le faisiez auparavant. Cela signifie que vous ne serez plus entravé par les émotions ou réactions négatives que vous avez actuellement, ou que vous avez depuis des années, mais aurez une réaction neutre aux mêmes mémoires ou situations en employant l’EFT correctement.

Ce que dit la recherche

L’EFT s’est avérée utile pour une grande variété de troubles ou de maladies, dans diverses études. L’EFT a traité avec succès les troubles de l’anxiété, la dépression, l’agressivité, les troubles de stress post-traumatiques, les addictions, les phobies, les troubles alimentaires, les troubles obsessionnels compulsifs, les crises de panique, le trouble de déficit de l’attention, l’hypertension, l’anxiété sociale, les questions de carrière, et les désordres somatisés. L’EFT a également amélioré les rhumes, les maux de tête, les douleurs articulaires, l’arthrite, le syndrome de fatigue chronique, les éruptions cutanées, les niveaux bas de cortisol (problèmes des surrénales), le syndrome du côlon irritable, et la fibromyalgie. Voyons de plus près quelques-unes de ces études et expériences.

Loading...

Dans une étude de cas citée par Feinstein (2010), une femme de 52 ans avec le cancer du sein de stade IV a décidé de ne pas se soumettre aux interventions de la médecine conventionnelle et a utilisé l’EFT à la place en se basant sur de nombreux problèmes personnels qui sont apparus après le diagnostic.  La patiente a reçu 6 sessions cliniques d’EFT de 60 à 90 minutes, puis a continué à utiliser la méthode chaque jour jusqu’à un examen de suivi, 8 mois après le diagnostic. A cette consultation, aucune trace du cancer ne restait, à part certains tissus cicatriciels là où s’était trouvé le cancer.(Feinstein et al. 2010).

Stapleton, Sheldon, Porter, et Whitty (2011) ont mené un essai clinique randomisé sur les effets EFT exercés sur les fringales, l’importance excessive accordée à la nourriture, des symptômes psychologiques, et la volonté de 96 adultes en surpoids et obèses. Lorsque les chercheurs ont testé les participants immédiatement après leur traitement EFT, les participants avaient une réduction significative de leurs fringales, la nourriture exerçait moins de pouvoir sur eux, et leur volonté était améliorée. Les améliorations au sujet des fringales et de la puissance de la nourriture s’étaient maintenues au suivi 6 mois plus tard.

Une autre étude randomisée contrôlée, réalisée par Church, Brooks et DeAsis (2012) avec 30 étudiants en psychologie de première année souffrant de dépression classée de modérée à sévère sur l’Inventaire de la Dépression de Beck. Les participants à ce groupe expérimental ont reçu 4 séances d’EFT de 90 minutes. Le traitement a été cliniquement et statistiquement significatif, car le score post traitement du groupe a annoncé « pas déprimés ».

Dans une étude pilote contrôlée par Benor, Ledger, Toussaint et Helt (2009) avec des étudiants canadiens souffrant d’anxiété testée de sévère à modérée, l’EFT a apporté des bienfaits égaux à ceux de cinq séances de thérapie cognitivo-comportementale.

Cliquez ici pour des images de scanners du cerveau à partir d’une expérience de Andrade et Feinstein (2004) utilisant des traitements EFT pour des participants souffrant de trouble d’anxiété généralisée (TAG). Ces scanners montrent la progression moyenne des scans du cerveau sur un traitement de 4 semaines avec 12 séances d’EFT. Le premier scan montre l’aspect d’un cerveau idéal et le second scan montre un moyenne des scans des participants affectés de (TAG) avant de commencer les séances d’EFT. Les scans des cerveaux progressent vers leur état d’homéostasie naturelle ou idéale au fur et à mesure des séances d’EFT, réduisant les fréquences dysfonctionnelles des ondes cérébrales.

Cette étude comparait l’EFT avec la thérapie cognitivo-comportementale, combinée avec des médications si nécessaire, comme mécanisme de contrôle. Les participants du groupe EFT étaient plus susceptibles de maintenir leurs nouveaux rythmes de fréquences des ondes cérébrales si on les compare au groupe qui a suivi la thérapie cognitivo-comportementale. En outre, Andrade et Reinstein (2004) ont noté que les personnes traitées avec des anxiolytiques avaient réduit leurs symptômes anxieux, mais les scans de leurs cerveaux maintenaient les fréquences dysfonctionnelles, ce qui implique que les médicaments agissent comme une couche cosmétique sans réellement aborder le problème.

Comment ça marche

La recherche vous montre les débuts des larges applications de l’EFT, mais je veux vous expliquer pourquoi et comment cela fonctionne car il y a plusieurs strates à considérer. Le premier niveau que nous allons considérer est l’aspect conductivité électrique du corps humain, puis l’épigénétique, et enfin, le processus de restructuration cognitive.

Votre corps est un magnifique et merveilleux émetteur-récepteur d’énergie  tel que représenté par son champ électromagnétique. Le corps humain produit des champs électromagnétiques avec des cellules et des tissus qui peuvent être mesurés sur la peau, tandis que l’ensemble de nos organes produisent de l’énergie biomagnétique.

Au sein de ces champs d’énergie, des maladies et des troubles peuvent souvent être mesurés avant que leurs symptômes physiques puissent être détectés. CW Clare, dans son livre Resonance in Bioenergetics, 1974, montre dans ses expériences que les fréquences électromagnétiques sont cent fois plus efficaces pour relayer l’information de l’environnement que les signaux physiques tels que les hormones, les neurotransmetteurs ou les facteurs de croissance. Benjamin Libet, (1916-2007), chercheur dans le domaine de la conscience a démontré scientifiquement que les processus électriques dans le cerveau précèdent la décision de réaliser des actes spontanés volontaires. L’EFT « tape » littéralement sur ces champs d’énergie spécifiques pour réorienter leurs flux d’une manière équilibrée et physiologique, soulageant les perturbations et blocages des champs électromagnétiques et biomagnétiques.

L’épigénétique est une sous catégorie de la recherche génétique, montrant une variabilité inhérente à l’expression génétique précédemment déclarée impossible. Votre ADN ne vient pas selon un modèle immuable qui dicterait chacune de vos pensées, actions et comportements. Au contraire, c’est un vaste ensemble de probabilités, combinant les informations de votre expression génétique par défaut, vos pensées, vos croyances, vos comportements, avec vos influences biochimiques et environnementales.

Toutes ces influences externes interagissent au niveau cellulaire, communiquant avec l’ensemble de votre corps par les informations reçues, répondant en activant ou en désactivant les potentiels au sein de votre expression génétique unique. C’est la raison pour laquelle, au fil du temps, des jumeaux identiques, des personnes nées avec un ADN identique, commencent à être différents dans leur apparence, chaque individu a ses propres expériences, psychologie, et expositions environnementales qui offrent une autre expression des potentiels génétiques actifs et inactifs.

Puisque l’épigénétique prouve que l’expression génétique et cellulaire est affectée par la pensée consciente et les affects comportementaux, l’EFT offre des entrées somatiques et cognitives qui activent les potentiels positifs et équilibrés tout en désactivant les potentiels génétiques exprimant le déséquilibre et la douleur.

Les chercheurs et les praticiens affirment que l’activation physique en même temps que l’activation de processus mentaux modifie la réponse ciblée car la stimulation des points d’acupression transmet des signaux à l’amygdale et aux structures cérébrales qui lui sont liées, et cela réduit l’hyper-excitation au stimulus ou au souvenir donné. Puis, le cerveau reconfigure les souvenirs, la cognition, les émotions ou l’image mentale tandis que l’hyper-excitabilité nouvellement réduite ou éliminée est retenue comme la nouvelle réaction aux stimuli initiaux. (Feinstein, 2008).

Ruden (2010) affirme que les techniques EFT se concentrant sur des stimuli produisant le stress, comme la peur ou les mémoires traumatiques, rendent inactives les voies neurales qui maintenaient ces réponses conditionnées inadaptées. Ceci signifie que les techniques EFT ré-encodent les réponses conditionnées qui produisaient des effets néfastes pour les remplacer par les comportements ou émotions souhaités. Ceci crée une restructuration cognitive du cerveau, de telle sorte que les anciens paradigmes ne viennent plus gérer vos réponses.

La méthode

Il y a une procédure de base de l’EFT, qui consiste à taper sur chacun des huit points des méridiens d’énergie tout en énonçant des affirmations qui se rapportent à un souvenir ou à une émotion. La pratique du « tapping »  peut varier selon le thérapeute avec lequel vous travaillez, ainsi que les affirmations.

Certains praticiens utilisent le processus standard, « Même si j’ai (ou je ressens) cette peur du rejet, je m’accepte moi-même entièrement et profondément ». Et d’autres praticiens préfèrent un dialogue selon le flux de conscience. Avec cette dernière méthode, vous devez taper au fur et à mesure que vous dîtes tout ce qui vous vient à l’esprit sur ce que vous souhaitez travailler, en utilisant une phrase courte à répéter et en continuant à taper sur les points des méridiens pour renforcer ce sur quoi vous voulez travailler.

Même si la séquence des points à taper peut varier, je vais partager avec vous ce qui a fonctionné pour moi, et qui semble également être le processus le plus employé. Tout en répétant la phrase que vous avez choisie, ou le problème,  vous tapez sur le point karate, sur le bord de votre main, puis le creux sous vos sourcils, puis les côtés extérieurs de vos yeux, l’os sous vos yeux, sous le nez, entre votre lèvre inférieure et le menton, puis les creux de la clavicule, sous les bras, puis le sommet de la tête. Ceci conclut une répétition.

Vous devez vous assurer de ne pas taper trop fort. Vous voulez stimuler les méridiens, mais vous ne devez pas causer d’ecchymoses ou de douleur. Consultez le tableau suivant pour une représentation visuelle des points de tapping appropriés.

eft3

Où puis-je l’apprendre?

Il y a plusieurs façons d’apprendre ou d’administrer l’EFT: apprendre avec l’aide d’un thérapeute ou d’un praticien EFT certifié, en groupe ou individuellement. Si vous le pouvez, je suggère d’apprendre avec un praticien certifié EFT qui s’assurera que vous tapez précisément sur vos méridiens d’énergie. Car cette méthode est si rapide et facile à apprendre que vous n’avez pas à verser de l’argent pour des séances à répétition avec un thérapeute EFT. C’est quelque chose que vous pouvez faire vous-même, où que vous soyez et quand vous le voulez, en reprenant ainsi votre autonomie et votre responsabilisation sur votre guérison et votre santé.

Il y a également des livres et des vidéos pédagogiques que vous pouvez utiliser à la maison. Ce sont d’excellentes alternatives pour ceux qui vivent dans des régions où vous n’avez pas accès un un praticien EFT certifié.

Si vous décidez d’apprendre ou d’essayer l’EFT, je suggère de rester bien hydraté pour augmenter votre électroconductivité biologique et de faire une séance juste avant d’aller vous coucher. Quand vous apprenez quelque chose de nouveau, ou modifiez un schéma de pensée, et que vous allez vous coucher immédiatement après, vous avez plusieurs heures pour assimiler le nouveau modèle dans votre cerveau sans interruptions, ce qui a pour effet d’apporter un changement plus efficace et plus durable.

Implications spirituelles et personnelles

En mettant en oeuvre avec succès l’EFT dans votre routine quotidienne, vous vous autorisez à prendre le contrôle de vos émotions, vos pensées, et la façon dont vous choisissez de vivre votre vie. Imaginez éradiquer les peurs irrationnelles dès qu’elles frappent votre conscience, ou bien surmonter un évènement traumatisant qui a étouffé une partie de votre vie.

Vous n’avez plus à vivre captif de processus de pensée qui ne servent pas votre plus grand bien, ou à prendre des médications qui ne servent que de pansement provisoire tout en empoisonnant votre corps. Vous n’auriez pas à essayer de supprimer les émotions ou les pensées négatives car, dès qu’elles affleurent à votre conscience, vous pouvez en toute sécurité et sans douleur les éteindre.

En apportant l’équilibre et la paix intérieure à votre vie, vous émettez des énergies de paix et d’équilibre dans le monde. Chaque champ d’énergie est interconnecté, avec des flux et des reflux reliés pour créer un champ d’énergie plus large. En corrigeant vos flux d’énergie, vous contribuez à équilibrer l’ensemble. Vous avez la possibilité de vous guérir de plusieurs façons, l’EFT est simple, facile, peu coûteux, et efficace et stimule la meilleure expression de vous-même.

Références

Andrade, J., & Feinstein, D. (2004). The neurological foundations of energy psychology: Brain scan changes during 4 weeks of treatment for generalized anxiety disorder. Ashland, Oregon: Innersource. Retrieved from https://www.eftuniverse.com/index.php?option=com_content&view=article&id=2470

Benor, D. J., Ledger, K., Toussaint, L., & Hett, G. (2009). Pilot study of emotional freedom techniques, wholistic hybrid derived from eye movement desensitization and reprocessing and emotional freedom technique, and cognitive behavioral therapy treatment of test anxiety in university students.Journal of Science and Healing5(6), 338-340. doi: 10.1016/j.explore.2009.08.001

Church, D. (2010). Your dna is not your destiny: Behavioral epigenetics and the role of emotions in health. Anti Aging Medical Therapeutics13, 35-42.

Church, D., & Brooks, A. (2008, October). The effect of eft (emotional freedom techniques) on psychological symptoms in addiction treatment. Paper presented at Tenth annual energy psychology conference.
Church, D., & Brooks, A. J. (2010). Application of emotional freedom techniques. Integrative Medicine: A Clinician’s Journal9(4), 36-38.

Church, D., & Brooks, A. (2010). The effect of a brief emotional freedom techniques self-intervention on anxiety, depression, pain, and cravings in health care workers. Integrative Medicine: A Clinician’s Journal9(5), 40-43.

Church, D. (2010). The treatment of combat trauma in veterans using EFT (Emotional Freedom Techniques): A pilot protocol. Traumatology, 16(1), 55 – 65.

Church, D., Brooks, A. J., & DeAsis, M. A. (2012). Clinical study brief group intervention using emotional freedom techniques for depression in college students: A randomized controlled trial.Depression Research and Treatment2012, 1-7.

Cole, S. W., Hawkley, L. C., Arevalo, J. M., Sung, C. Y., Rose, R. M., & Cacioppo, J. T. (2007). Social regulation of gene expression in human leukocytes. Genome Biology, 8, R189.

Emotional freedom techniques. In (2012). Natural Standard:The Authority on Integrative Medicine.

Feinstein, D. (2008). Energy Psychology: A Review of the Preliminary Evidence. Psychotherapy: Theory, Research, Practice, Training. 45(2), 199-213.

Feinstein, D., & Church, D.  (2010). Modulating Gene Expression through Psychotherapy:  The Contribution of Non-Invasive Somatic Interventions. Review of General Psychology,14(4),  283 – 195.

Greeson, J. (2009). Mindfulness research update. Journal of Evidence-Based Complementary & Alternative Medicine 14(1), 10-18.

Kandel, E. (1998). A new intellectual framework for psychiatry. The American Journal of Psychiatry, 155, 457-469.

Karatzias, T., Power, K., & Brown, K. (2011). A controlled comparison of the effectiveness and efficiency of two psychological therapies for post traumatic stress disorder eye movement desensitization and reprocessing vs. emotional freedom techniques. Journal of Nervous and Mental Disease199(6), 372-378. doi: 10.1097/NMD.0b013e31821cd262

Oschman, J. (2012, May 22). Science measures the human energy field. Retrieved from https://www.reiki.org/reikinews/sciencemeasures.htm

Poulter, M. O., Du, L., Weaver, I., Palkovits, M., Faludi, G., Merali, Z., Anisman, H. (2008). GABA receptor promoter hypermethylation in  suicide brain: Implications for the involvement of epigenetic processes. Biological Psychiatry, 64, 645-652.

Reefe, J. (2012). Emotional Freedom Technique (EFT) and Its Health Benefits. Positive Health, (192), 1.

Ruden, R. A. (2010). When the past is always present: Emotional traumatization, causes, and cures. New York: Routledge.

Sakai, C.S., Connolly, S. M., & Oas, P. (2010). Treatment of PTSD in Rwandan genocide survivors using Thought Field Therapy.  International Journal of Emergency Mental Health, 12(1), 41-50.

Salas, M. M., Brooks, A. J., & Rowe, J. E. (2011). The immediate effect of a brief energy psychology intervention (emotional freedom techniques) on specific phobias: A pilot study. Journal of Science and Healing7(3), 155-161. doi: 10.1016/j.explore.2011.02.005

Sheldon, K. M., & King, L. (2001). Positive psychology: Why positive psychology is necessary. Retrieved from – Sheldon – Why Positive Psychology is necessary.pdf

Stapleton, P., Sheldon, T., Porter, B., & Whitty, J. (2011). A randomized clinical trial of a meridian-based intervention for food cravings with six-month follow-up. Behavior Change28(1), 1-15.

Straub, R.O.(2006).Health Psychology: A Biopsychosocial Approach(2ndEd.).Worth Publishers

Wells, S., Polglase, K., & Andrews, H. B. (2003). Evaluation of a meridian-based intervention, emotional freedom techniques (eft), for reducing specific phobias of small animals. Journal of Clinical Psychology59(0), 943-966. doi: 10.1002/jclp.10189

Source : Wake Up World

Un commentaire

  1. Danielle Montreuil dit :

    Merci et bonne journée

Comments are closed.