Tag Archives: diabète de type 2

Vous souffrez de diabète? Voici 14 raisons pour lesquelles vous devriez consommer des patates douces!

patatesdouces

La patate douce a d’excellentes valeurs nutritionnelles. Son goût sucré vient du bêta-carotène. Notre corps l’utilise pour produire de la vitamine A, c’est pourquoi on l’appelle de la provitamine A. Les patates douces les plus courantes sont jaune-orange ou blanches / couleur chair. S’il vous arrive de tomber sur des patates douces à la chair violette, vous devriez les acheter immédiatement car elles sont remarquablement riches en antioxydants (plus que les myrtilles).

Lire la suite →

63% des Américains évitent activement les sodas

sodas3

Les Américains commencent enfin à prendre conscience des dangers des sodas, avec près des deux tiers (63 %) qui disent essayer activement d’éviter les sodas dans leur régime alimentaire. C’est ce qu’a révélé un nouveau sondage Gallup. (1) – C’est une augmentation significative par rapport à 2002, alors que seulement 41 % avaient essayé d’éviter les sodas, et c’est un signe clair que, comme le journal TIME l’a indiqué, « l’engouement pour les sodas tombe à plat » (2) Lire la suite →

La consommation quotidienne de sodas et de boissons sucrées diminue la durée de vie de presque 5 ans

Tout le monde sait que les sodas sucrés et les boissons gazeuses n’ont pas de bénéfices sur nos objectifs de santé. Les ventes de sodas ont été sur un déclin constant au cours des dernières années en raison des efforts qui ont réussi à illustrer les risques pour la santé liés à la consommation de soda, à savoir l’obésité et le diabète de type 2. Et maintenant, vous pouvez ajouter un autre risque pour la consommation de sodas: la mort précoce. Lire la suite →

Cannabis: Et s’il réduisait le risque de diabète

Un meilleur contrôle de la glycémie, des taux d’insuline inférieurs de 16% à jeun, un tour de taille voire un IMC plus faibles, autant de facteurs favorables à la prévention ou à la régulation du diabète, chez les consommateurs de cannabis, concluent ces chercheurs du Beth Israel Deaconess Medical Center (Boston). Leurs conclusions, publiées dans l’American Journal of Medicine, engagent à poursuivre les recherches, sur des effets thérapeutiques encore mal connus du THC. Lire la suite →

Artichaut, l’ami du foie et de la digestion

artichaut ami du foieConsommé cru ou cuit, l’artichaut est un aliment santé, bon pour le foie, un remède contre les troubles digestifs grâce à ses fibres, une source d’antioxydants.

A l’origine, l’artichaut est un chardon sauvage non épineux qui a été domestiqué et cultivé. Le plus courant en France est le Camus, une variété bretonne. Souvent prescrit dans les régimes en raison de sa faible teneur en calories (40 calories pour 100 g d’aliment), ce légume est plein de vertus.

Des fibres bénéfiques

L’artichaut contient environ 5 g de fibres pour 100 g d’aliment. Les fibres insolubles favorisent la digestion et le bon fonctionnement du transit intestinal. Quant à ses fibres solubles, elles contribueraient à prévenir les maladies cardio-vasculaires et à contrôler le diabète de type 2. Toutes ses fibres tendent à réduire le risque de cancer du côlon. (…) Lire la suite sur L’observatoire des aliments

Qu’est qu’une maladie d’encrassage ?

Selon le Dr Seignalet, certaines maladies inflammatoires chroniques sont le résultat d’un phénomène d’encrassage des cellules et des tissus. Les auteurs de Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet et Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation expliquent ici cette théorie. Avec les maladies auto-immunes et les maladies d’élimination, les maladies d’encrassage peuvent être améliorées voire réduites au silence par un régime sans gluten, sans lait et hypotoxique comme celui du Dr Seignalet. Lire la suite →

« L’alimentation est notre première médecine »

Canadien, le professeur Richard Béliveau est docteur en biochimie, directeur scientifique du laboratoire de médecine moléculaire et de la chaire en traitement du cancer à l’université du Québec à Montréal. Coauteur avec Denis Gingras de L’alimentation anti-âge (Le Livre de poche), il explore depuis plus de 30 ans les vertus anticancer des aliments. Des recherches très avancées outre-Atlantique face à des maladies de civilisation en pleine expansion. Un dossier en partenariat avec La Quotidienne de France 5.

Lire la suite →