Qu’est qu’une maladie d’encrassage ?

Selon le Dr Seignalet, certaines maladies inflammatoires chroniques sont le résultat d’un phénomène d’encrassage des cellules et des tissus. Les auteurs de Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet et Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation expliquent ici cette théorie. Avec les maladies auto-immunes et les maladies d’élimination, les maladies d’encrassage peuvent être améliorées voire réduites au silence par un régime sans gluten, sans lait et hypotoxique comme celui du Dr Seignalet.

L’encrassage en bref

Des molécules d’origine alimentaire ou bactérienne de plus petite taille pénètrent indûment dans l’organisme via l’intestin grêle. Trop petites pour déclencher la fabrication d’anticorps, elles s’infiltrent dans les tissus et perturbent la communication entre les cellules, c’est pourquoi on les qualifie de polluants cellulaires. Pendant cette période de pollution, elles vont donner les maladies d’encrassage. Voyons cela maintenant plus en détail.

Le fonctionnement cellulaire optimal

La cellule pour fonctionner de façon optimale doit avoir un environnement idéal, tant extra qu’intracellulaire :

  • Il faut des vitamines, des minéraux, des acides gras essentiels en quantité équilibrée (oméga-3 et oméga-6), des protéines, des acides aminés. À titre indicatif, on estime connaître environ 300 réactions biologiques où le magnésium est indispensable et 200 réactions dans lesquelles le zinc intervient. Or, la limite de nos connaissances laisse supposer des chiffres plus élevés. Nous savons aussi qu’un seul acide aminé manquant arrête la synthèse des molécules où cet acide aminé doit figurer (d’où le danger d’un régime strictement végétalien).
  • Il faut des enzymes efficaces, des mécanismes de membranes cellulaires qui permettent des captations moléculaires, des communications intercellulaires directes ou à distance, un équilibre des réactions immunitaires, une production d’hormones, de médiateurs biologiques, de neuropeptides, etc.

L’activité des cellules est incessante de leur naissance jusqu’à leur mort. Des prédispositions génétiques fortes peuvent altérer le bon fonctionnement cellulaire. Mais des travaux montrent que l’environnement peut être déterminant, même dans le cas d’une maladie génétique. […]
Lire la suite sur le blog de Thierry Souccar

Loading...

2 commentaires à “Qu’est qu’une maladie d’encrassage ?”

  1. Cremer-Desvages françoise dit :

    Vos articles sont très intéressants et ne peux manquer de les lire et les partager sur mon profil et aussi sur ma page
    merci
    F Cremer-Desvages

  2. t.lahsini dit :

    merci infiniment pour votre site si utile et bénéfique qui m’ a éclairée et surtout interpelée sur tout ce que  » j’ai ingurgité » comme cochonneries, j’accorde maintenant plus d’attention à tous les produits alimentaires que je vais consommer avec les miens.

Comments are closed.