Des fraises pour protéger le coeur

Une équipe de recherche italo-espagnole vient de montrer que la consommation régulière de fruits rouges permet de prévenir le cholestérol et réduit le risque de maladies cardiovasculaires. Dans cette nouvelle étude, vingt-trois personnes en bonne santé – onze hommes et douze femmes âgés en moyenne de 27 ans – ont consommé 500g de fraises par jour pendant un mois.

Ces fruits rouges contiennent des concentrations élevées de vitamine C (50mg pour 100g) et d’anthocyanines – des composé appartenant au groupe des flavonoïdes, responsables de la coloration des fruits et des fleurs. L’activité anti-oxydante de ces pigments protège les cellules des radicaux libres, ce qui évite le développement de plaques d’athérome, des dépôts de lipides dans les artères.

Ces travaux confirment donc les résultats d’une autre étude américaine qui avait déjà montré qu’une consommation régulière de fraises était protectrice. Dans cette étude réalisée sur quatre ans et portant sur 96 000 femmes âgées de 25 à 42 ans, les chercheurs ont en effet montré une réduction de 32 % du risque d’infarctus.

Comme le précise Maurizio Battino, responsable de cette étude, « Une consommation importante de fraises réduit le taux de cholestérol de plus de 8 %, le taux de LDL-cholestérol (le «mauvais» cholestérol) de 13 % et le niveau de triglycérides de 20 % ». Ces recherches montrent également que la consommation régulière de fraises a un effet bénéfique sur les globules rouges.

Ces résultats confirment donc l’effet protecteur, chez des sujets sains, d’un régime riche en fruits et légumes pour prévenir les maladies cardiovasculaires. De nouvelles recherches vont être entreprises pour évaluer l’effet protecteur de la consommation de fraises chez les sujets qui présentent des facteurs importants de risques cardio-vasculaires. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde, avec 17,3 millions de décès par an.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

NCBI

Loading...
Loading...