Le crudivorisme et les jus de légumes par Eric Darche

crudivorisme0Aujourd’hui on entend de plus en plus parler des régimes CRUDIVORE et de la consommation de jus de légumes et de fruits frais.

Le crudivorisme consiste à ne consommer que des aliments crus

Il existe des crudivores-carnivores (consomment de tout dont la viande), les crudivores-végétariens (ne consomment pas les produits animaux) et les crudivores végétaliens (ne consomment pas les sous produits animaux : oeufs, lait, fromage…).

La consommation de légumes et de fruits est indispensable pour l’organisme. En effet dans un régime OMNIVORE où l’on mange de tout (céréales, protéines d’origine animales et végétales, lipides), l’apport de crudités est le seul moment où l’organisme peut faire le “plein” en nutriments indispensables tels que vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes, bio flavonoïdes etc.En effet ces nutriments sont très fragiles à la chaleur et la cuisson a tendance à les détruire ou à les altérer.

Dans un régime Omivore les crudités devraient représenter 60 % des aliments consommés. La carence en aliments vivants et crus va entraîner des états de subcarences en vitamines et en oligoéléments, responsables de désordres biochimiques puis de symptômes cliniques : fatigue générale, perturbations immunitaires, maladies dégénératives etc.

Le Pr. Schweigert, scientifique et spécialiste affirme que l’existence est impossible sans oligo-éléments et qu’un manque de ces molécules nuit à la qualité de la vie et entraîne la décomposition du système cellulaire. En cas de carence en minéraux ou en oligo-éléments, le pancréas et le foie produiront moins d’enzymes actives et risquent d’être endommagés.

L’intérêt du crudivorisme est d’amplifier l’apport de vitamines, minéraux, oligo-éléments, d’enzymes indispensables à la santé.

Loading...

crudivorismeEt en parallèle, ce régime minimise ou exclut les molécules indésirables nées de la cuisson des aliments telles que les fameuses molécules de Maillard, ainsi que les additifs alimentaires souvent présents dans les aliments cuits tout préparés.Dans la pratique on constate pour certains crudivores, des disparités dans la mise en pratique de ce régime. En effet on observe des résultats remarquables pour certains et “problématiques” pour d’autres, surtout dans la phase d’introduction de ce nouveau régime alimentaire.Cela peut s’expliquer entre autre par la différence des “terrains organiques” propres à chaque individu tels que notre capacité digestive, notre flore intestinale, nos déficiences organiques éventuelles, notre capacité à oxyder les acides, notre capital vital plus ou moins important, nos habitudes alimentaires antérieures, etc.Tous ces paramètres ne s’opposent pas à la pratique du crudivorisme mais cependant demandent une réponse personnalisée et adaptée. L’allégement du schéma alimentaire conjugué avec un apport d’énergie vitale, lié au crudivorisme, va permettre à l’organisme d’éliminer des toxiques accumulés dans le corps.Ainsi dans un premier temps l’on pourra constater des écoulements du nez, des yeux, mais aussi des diarrhées, des maux de tête, etc. Ces symptômes correspondent à des “crises d’éliminations”  favorables à notre santé.

Cependant dans certains cas, différentes personnes souffrent de symptômes qui sont l’expression d’un manque d’adaptation au changement de régime alimentaire.
Ces derniers demandent une réponse appropriée en fonction de paramètres propres à la personne concernée.

En effet si une personne présente de la difficulté à oxyder les acides des fruits ou des jus de fruits, les symptômes qui en découleront ne correspondront pas à une crise normale d’élimination mais à un processus de déminéralisation et de dévitalisation profond de l’organisme.

Le régime crudivore s’il est bien conçu en valeur absolue (présence de toutes les classes alimentaires suffisamment représentées en quantité et conjuguées avec la qualité des aliments) et adapté à la personne qui le pratique, permet d’atteindre une excellente santé.

Bien des personnes qui le pratiquent témoignent d’un très haut niveau d’énergie vitale et jouissent d’une excellente santé. De nombreux témoignages authentiques de différentes personnes, attestent s’être libérées de nombreux troubles de santé plus ou moins graves depuis qu’elles pratiquent un « bon » crudivorisme.

Les jus de légumes et de fruits

La consommation de jus de légumes et de fruits donne d’excellents résultats pour améliorer notre santé générale.

En effet on parle véritablement de pharmaco-aliments pour décrire l’usage de certains aliments dans le traitement ou la prévention de maladies mêmes graves.L’intérêt des jus de légumes et de fruits frais de bonne qualité est d’apporter sous une forme très assimilable (quasiment pas de digestion) une très grande quantité de nutriments très favorables à notre organisme.

Ces jus sont adaptables avec tous les régimes alimentaires, omnivores ou autres.

Pour cela on utilisera un extracteur de légumes et de fruits plutôt qu’une centrifugeuse en raison de son mode d’extraction qui respecte plus l’intégrité biochimique des aliments.

Chacun profitera grandement de l’apport quotidien de jus de légumes et de fruits frais, d’origine biologique de préférence obtenus sans traitement chimique. Par exemple on peut pour commencer l’expérience faire des jus de 20 cl dont 2/3 carottes et 1/3 autres légumes ou fruits. Ces jus seront consommés minimum 1/2 heure avant un repas et deux heures après les repas pour ne pas occasionner de troubles digestifs.

Consommer un à trois verres par jour…

Par exemple : jus de carotte + 1 pomme ou navet ou 1 orange ou betterave ou feuille d’épinard ou céleri ou feuille de pissenlit, ou ananas ou raisin ou 1 pamplemousse, ou 1 tomate, ou chou ou pomme de terre ou melon etc.

L’intérêt du jus de carotte est qu’il est très alcalinisant et très apprécié sur le plan gustatif.

On peut le consommer soit seul, soit avec un autre jus afin de le compléter à d’autres propriétés nutritionnelles.

Dès que l’on pratique la consommation de jus, de un à trois verres de jus de 20 cl par jour, on constate toutes sortes d’améliorations de la santé.Meilleur état de la peau, meilleur sommeil, meilleur humeur, moins de douleur de toutes sortes, perte de poids, meilleur état de santé général. On peut favorablement ajouter à ces jus une cuillère à café de curcuma, excellent anti-inflammatoire naturel, au moins sur un des trois jus quotidiens.

Contact : Eric DARCHE Naturopathe
Spécialisé en nutrition Auteur de 8 livres sur la santé www.ericdarche.com
Tél : 04 42 96 33 18

Source : Soleil levant