Etudes: l’effet du melon amer sur les cellules cancéreuses

Une recherche a été menée par Ratna Ray, Ph.D. professeur agrégé de pathologie et son équipe à l’Université de Saint Louis.

Ray a constaté que l’extrait de melon amer, un légume couramment utilisé dans les régimes alimentaires indiens et chinois, réduit la croissance des cellules du cancer du cerveau et du cou dans le modèle animal. La recherche initiale de Ray a trouvé que le traitement avec cette substance naturelle a stoppé la croissance des cellules du cancer du sein et de la prostate et les a empêchés de se propager.

Une autre étude faite à l’université du Colorado publiée dans la revue Carcinogenesis montre que le jus de melon amer limite la capacité des cellules cancéreuses pancréatiques à métaboliser le glucose (le cancer se nourri de sucre), réduisant ainsi la source d’énergie des cellules (la cause principale du cancer) et permettre ainsi de les détruire par la suite (affamer les cellules cancéreuses).

Source: Plus de 70 plantes médicinales qui luttent contre le cancer


Le melon amer est un fruit peu connu ici mais très consommé dans les pays asiatiques. Un produit naturel de surcroît, qui, si l’on en croit cette étude de l’Université du Colorado Cancer, publiée dans la revue Carcinogenesis, possède l’intéressante propriété de réduire la capacité des cellules cancéreuses pancréatiques à métaboliser le glucose et donc de les épuiser peu à peu. Ce composé naturel, utilisé depuis des siècles en médecine chinoise réduit ainsi la source d’énergie des cellules cancéreuses et finit par les tuer.

Le Pr Rajesh Agarwal, de l’Université du Colorado, rappelle que des études précédentes ont montré l’effet de l’extrait de melon amer sur des lignées de cellules du cancer du sein, en laboratoire. Cette étude va beaucoup plus loin et montre comment l’extrait affecte la voie du métabolisme du glucose pour limiter l’énergie des cellules et les conduire à l’épuisement. L’hypothèse du Pr Agarwal est partie de 2 constats, le diabète comme facteur de prédiction du cancer du pancréas et l’efficacité du melon amer contre le diabète de type II. Le melon amer est, en effet, utilisé depuis des siècles contre le diabète en médecine traditionnelle Chinoise. Alors, à partir de là, quel lien pouvait exister entre le melon amer et le cancer du pancréas ?

Anti-diabète, anti-cancer : Sur des souris modèles de cancer du pancréas, les chercheurs identifient avec l’extrait de melon vert, une altération des événements métaboliques dans les cellules du cancer du pancréas et une activation de la protéine kinase activée par l’AMP, une enzyme qui indique de faibles niveaux d’énergie dans les cellules. Le melon amer régule également la sécrétion d’insuline par les cellules bêta du pancréas. Les souris modèles de cancer du pancréas nourries avec du jus de melon amer s’avèrent 60% moins susceptibles de développer un cancer que les souris témoins.

Un composé naturel « qui peut le faire »,  est toujours un résultat très excitant, alors que de nombreux chercheurs tentent de développer de nouvelles molécules pour cibler la capacité des cellules cancéreuses à se fournir en énergie.

Sources:
Carcinogenesis doi: 10.1093/carcin/bgt081 online March 8, 2013
Bitter melon juice activates cellular energy sensor AMP-activated protein kinase causing apoptotic death of human pancreatic carcinoma cells
Santé log


Courge amère contre cancer et diabète !

La Courge Amère détruit les cellules cancéreuses pancréatiques et est très bénéfique pour les diabétiques !

La courge amère, également connu sous le nom karela (et Bitter Gourde) ou melon amer, est un légume cultivé dans toute l’Asie, avec certains avantages pour la santé étonnants et éprouvés.

Une étude publiée dans la revue scientifique Carcinogenesis a montré que le jus de courge amère limite la capacité des cellules cancéreuses pancréatiques à métaboliser glucose, et dans les coupes de processus au large de la source d’énergie du cancer, effectivement les tuer.

Les cellules cancéreuses anormales dans le pancréas n’ont aucune chance de grandir avec la courge amère, mais le fruit contribue également à réguler les sécrétions pancréatiques, une fonction importante que de nombreux diabétiques ont du mal à faire normalement.

Rajesh Agarwal, PhD, co-leader programme de prévention et de contrôle à l’Université Cancer Center Colorado Cancer, a déclaré que ces résultats étaient dus à une modification du métabolisme dans les cellules cancéreuses du pancréas et une stimulation de la protéine kinase est activée par l’AMP, un enzyme qui indique un manque d’énergie dans les cellules.

strange-vegetables-karela

Des études similaires effectuées il y a trois ans avaient montré que les cellules de cancer du sein ne pouvaient pas survivre dans une boîte de Pétri avec du jus de courge amère.

Beaucoup de gens en Asie consomment déjà du jus de melon amer en grandes quantités, ce qui peut indiquer les taux plus faibles pour de nombreux types de cancers.

Le melon amer est une médecine naturelle ancienne !

De nombreux diabétiques finalement souffrent aussi d’un cancer du pancréas, et la courge amère a montré qu’elle luttait efficacement contre le diabète de type II avec succès prometteur.

Le melon amer a également été utilisé comme un remède populaire pour cette maladie depuis des milliers d’années en Inde et en Asie.

Agarwal et ses collègues se sont intéressés à « séparer l’homme » du diabète et du cancer du pancréas, et c’est ainsi que l’expérience avec le jus de melon amer a été réalisé.

Chez les diabétiques, la courge amère régule efficacement la sécrétion d’insuline par les cellules bêta du pancréas.

Ainsi les souris qui ont été nourries avec du melon amer réduisaient de 60% l’apparition du cancer du pancréas.

D’autres recherches menées (Oishi et al. 2007 Kumar Shetty et al. 2005) avaient montré que le métabolisme du glucose commence dans l’intestin, et que les glucides et les sucres sont métabolisés en glucose avant de quitter l’intestin, et que la courge amère réduit la quantité de sucre (glucose) libérée dans le corps car elle inhibe les enzymes qui décomposent disaccharides en deux monosaccharides.

« La courge amère peut agir sur les canaux de transport du glucose, ce qui réduit également le glucose dans le sang (Singh et al. 2004). Cet effet est important pour le traitement chez les patients diabétiques de type I et de type II et les aide à réguler l’élévation du taux de sucre dans le sang après les repas. »

Au lieu d’utiliser des médicaments anticancéreux coûteux de chimio ou de radiothérapie qui provoquent des effets secondaires décidément peu recommandables, les gens peuvent consommer du jus de melon amer pour aider à la bonne santé globale du pancréas et à prévenir le diabète et le cancer du pancréas.

Par Christina Sarich
Traduction : Filibert — Infos Santé Autrement !
Source : http://naturalsociety.com/bitter-gourd-destroys-pancreatic-cancer-cells-benefits-diabetics
Lire aussi : 4 aliments anti-cancer

Les avantages de la courge amère – le karela – ou melon amer !

La courge amère est en fait une aubaine qui a différentes propriétés : tonique, grand régulateur du métabolisme et une bonne source de potassium.

L’action de la courge amère (Bitter Gourd) se vérifie en effet sur les niveaux de sucre sanguin, ses propriétés antioxydantes et est un puissant agent de détoxication.

Elle agit sur la régulation de la glycémie et elle est souvent fortement recommandée comme thérapie naturelle d’aide pour les patients diabétiques et chez les pré-diabétiques présentant une insuffisance GTT (test de tolérance au glucose).

Pratiquement toutes les parties de la plante sont capables de fournir des prestations médicinales pour notre corps, les raclures des fruits ayant un effet maximal d’hypoglycémie.

bitter-gourd

À propos de la courge amère

Le fruit est amer, frais, léger à digérer et pacifie pitta.

Il purifie le sang, est carminatif, vermifuge, diurétique, efficace contre la constipation, utile dans la lutte contre l’anémie et les fièvres.

Fruit cuit comme légume, avec des épices minimes, vérifie les troubles chroniques de la peau, la goutte, l’arthrite rhumatoïde, la dyspepsie, les flatulences, l’asthme et, en général une grande variété de maladies de l’estomac.

Jus de courge amère

La stomatite (qui est est une inflammation de la muqueuse buccale) peut être améliorée par des gargarismes avec du jus chaud de la courge amère. Une pincée d’alun peut être ajoutée pour améliorer son efficacité.

Le jus est également utile pour les hémiplégiques.

Apport périodique de jus mélangé avec de l’eau est bénéfique dans l’ascite (une accumulation de liquide dans l’abdomen).

Pour perdre ces kilos superflus essayer le jus de citron avec du jus de courge amère à jeun dès le matin !

Elle a aussi la capacité à se désintégrer les calculs rénaux et même à nettoyer les voies urinaires.

bitmf1_zoom

Les feuilles de courge amère

Les feuilles sont amères, diurétiques, provoquer le vomissement et la purgation.
Le jus de feuilles est utile dans le paludisme, la dilatation du foie, de la rate et de l’état de l’ascite.

Les feuilles broyées en une pâte, appliquer sur les lésions chroniques de la peau permet de refermer les plaies.

Masser le jus de feuilles sous les pieds est bénéfique pour le contrôle des sensations de brûlure des pieds, en particulier chez les patients atteints de neuropathie diabétique.

bgourd1

Graines de courge amère

Les graines ont 32% d’huile purgative, si réduit en poudre et pris par voie orale, est bon pour les patients diabétiques.

Les effets pervers, voire aucun, peuvent être annulés par la prise de RIZ avec du ghee (beurre clarifié).

Avertissement : Comme toute maladie, le diabète ou le cancer du pancréas peuvent avoir différentes causes comme une mauvaise hygiène de vie avec excès de sucres et de produits laitiers, un environnement avec des produits toxiques, du stress, des facteurs psychologiques qui provoquent des symptômes psycho-somatique (le psy agit sur le corps)… donc pour guérir d’une maladie (le mal a dit) il faut agir sur les différentes causes et en général un seul produit « miracle » ne va pas régler tous les problèmes !

Si vous ne trouvez pas de Karela frais, les laboratoires proposent des extraits secs préparés :

Capsules Karela Bio DR WAKDE (Momordia charantia), 60 capsules

Source:
Le grand changement

Un commentaire

  1. Yves Dupont dit :

    Bonjours,

    J aimerais bien savoir où je pourrais m approvisionner en Karela frais courge amère
    Je suis au centre ville de calgary , ALBERTA , et je vais bientôt au Quebec pour un
    court séjour. Laval, montreal .

    Alors s il vous plait , pourriez vous me dire ou plutôt m écrire les endroits où je peut
    acheter ce melon amer le karela

    Merci infiniment ! C est pour ma santé

    Yves
    438 879 2300. Cell. Pan canadien
    Et mon adresse email

    Bonne semaine !

Comments are closed.