Tag Archives: beurre

Huile de coco : choisissez-la vierge!

Avec ses saveurs sucrées, l’huile de coco constitue une bonne alternative
à l’huile d’olive pour les vinaigrettes et plats cuisinés.

Efficace pour nourrir les cheveux et hydrater la peau, l’huile de coco évoque l’arrivée des beaux jours … Au-delà de son pouvoir cosmétique, cet extrait naturel venu des îles peut aussi être utilisé en cuisine pour alterner avec les autres huiles végétales naturelles (colza, noix, olive). Préférez une huile biologique pressée à froid ! Lire la suite →

Risque cardiovasculaire: Les acides gras saturés ne sont pas si mauvais

Réduire sa consommation de graisses saturées, présentes dans le beurre, la crème, le fromage et les morceaux riches de la viande, fait partie des recommandations nutritionnelles habituelles, dans l’objectif de contrôler ses niveaux de cholestérol dans le sang et de prévenir le risque de maladie cardiaque. Cependant, cette large méta-analyse britannique est moins catégorique. Si ces conclusions, publiées dans les Annals of Internal Medicine, confirment bien que les acides gras trans sont bien associés à une augmentation du risque cardiovasculaire, il est moins certain que ce soit le cas pour les acides gras saturés. En conclusion, la clé d’une alimentation saine reste, avant tout, dans la modération et la diversité.

Lire la suite →

Quatre graisses bonnes et peu connues

Les bonnes graisses protègent contre les maladies cardiaques en diminuant le niveau d’inflammation et la pression sanguine. Mais le plus beau est qu’augmenter votre consommation de ces graisses augmentera votre capacité à brûler les graisses que vous stockez.

Vous savez évidemment que l’huile d’olive est bonne pour vous. Mais il y en a d’autres qui sont encore meilleures, et dont vous n’avez probablement jamais entendu parler.

Alors voici ces cinq huiles alternatives qui ajouteront une nouvelle dimension à votre cuisine, et des années à votre vie.  Lire la suite →

Comment j’ai guéri la carie de mon fils !

caries6

Si vous demandez à la plupart des gens si oui ou non une carie peut guérir, la réponse serait probablement, dans 99% des cas, que c’est impossible.

Même les dentistes conventionnels seraient d’accord avec cette réponse. Demander à un dentiste de base pendant un nettoyage de routine si vous pouvez guérir une carie de votre propre chef, et il vous regardera probablement comme si vous étiez fou (je l’ai vécu moi-même).

En contraste saisissant avec cette « sagesse »  conventionnelle, le Docteur Weston A. Price a écrit sur de nombreux cas dans sa pratique en tant que dentiste, dans les années 20 et 30, où des caries guérissaient sans forage ni plombage. Il a découvert à travers ses recherches que les caries sont causées par des déficiences nutritionnelles, et quand celles-ci sont corrigées, la carie guérit. Lire la suite →

Les graisses saturées sans risque pour le coeur ?

Il n’y aurait pas de lien entre la consommation de graisses saturées et le risque coronarien, mais les acides gras trans augmentent ce risque.

Graisses saturées, insaturées, oméga-3, oméga-6 ou trans, lesquelles sont bonnes ou mauvaises pour le cœur ? D’après un nouvel article paru dans les Annals of Internal Medicine, les liens entre ces graisses et la santé cardiaque sont assez peu clairs ; seuls les acides gras trans devraient formellement être évités.

Les graisses saturées sont souvent accusées d’augmenter le risque de maladie coronarienne. Ces graisses se trouvent surtout dans les produits animaux : beurre, charcuteries, fromage, crème, mais aussi certaines huiles végétales (coco, palme, palmiste). Il est généralement recommandé de remplacer ces graisses animales saturées par des acides gras insaturés : mono ou poly-insaturés. Lire la suite →

Les ruses de la grande bouffe

INTERVIEW  Les nutriments valent-ils mieux que les aliments ? Est-on obsédé par les omégas 3 ? L’Américain Michael Pollan décrypte dans son «Manifeste» les stratégies de l’industrie. Et donne quelques recettes.

Qu’est-ce qu’un Américain peut nous apprendre sur une alimentation saine ? Plus qu’il n’y paraît. Après tout, les Etats-Unis ont toujours eu une longueur d’avance : premiers à industrialiser l’alimentation, premiers à être touchés par le désastre de la santé publique qui en découle… Et premiers à chercher des solutions ? C’est probable. En tout cas, Michael Pollan, 59 ans, auteur scientifique, journaliste au New York Times et professeur de journalisme à l’université de Berkeley, écrit depuis une dizaine d’années de brillants ouvrages sur le sujet. Son cheval de bataille: l’industrie agroalimentaire, qui nous fait avaler tout et n’importe quoi, mais surtout des céréales (sous forme de sirop dans le soda, ou d’huile dans les chicken nuggets).  Lire la suite →

Ai-je besoin de graisses saturées dans mon alimentation? Si oui, combien?

Oui, les graisses saturées ont un rôle important dans le maintien de la santé, mais elles sont nécessaires en quantités limitées. L’apport quotidien recommandé est de 7% de votre apport calorique quotidien total. Donc, si vous consommez 1800-2000 calories par jour, cela ferait 126-140 calories, ou 14-15 grammes de gras saturés.

Les gras saturés se trouvent surtout dans les sources animales mais aussi dans certaines plantes. Les aliments issus d’animaux sont le bœuf, la graisse de boeuf, le veau, l’agneau, le porc, le saindoux, la graisse de volaille, le beurre, la crème, le lait, les fromages et autres produits laitiers fabriqués à partir de lait entier. Tous ces aliments contiennent aussi du cholestérol alimentaire. Les aliments dérivés de plantes qui contiennent des gras saturés comprennent la noix de coco, l’huile de coco, l’huile de palme et l’huile de palmiste (souvent appelé huiles tropicales), et le beurre de cacao.

source: whfoods

La vérité sur la maladie – Une théorie unifiée autour de l’inflammation

unified_diseaseEst-ce que l’utilisation courante du terme « maladie » ignore le raisonnement critique pour tromper efficacement la pensée scientifique ? La médecine moderne décrit des centaines de différentes « maladies ». Chaque « maladie » est généralement désignée d’après un ensemble de symptômes et la zone du corps affectée. Nombre d’entre elles ont souvent le suffixe -ite, ce qui signifie une inflammation… comme tonsil-ite ou arthr-ite. Il est remarquable que de récentes études ont découvert que l’inflammation était impliquée dans la quasi-totalité d’entre elles. Cette terminologie sert-elle à cataloguer les différentes « maladies » pour nous détourner de l’image globale de l’inflammation en tant que maladie ? Cherchons-nous les pathologies secondaires et les microbes opportunistes, en traitant leurs symptômes… plutôt que de s’attaquer aux causes fondamentales ? Il y a-t-il une séparation imaginaire entre la santé humaine et la chimie, la physique et la biologie cellulaire ? 
Lire la suite →