Tag Archives: obèses

14 raisons de garder confiance sur le futur de l’alimentation

Quand il s’agit de l’avenir du système alimentaire, il est difficile de ne pas se décourager. En effet, près d’un milliard d’êtres humains ont faim, tandis qu’un autre 1,5 milliard est obèse ou en surpoids. Partout dans le monde, les gens gaspillent 1,3 milliard de tonnes de nourriture chaque année. Et selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur le changement climatique (GIEC), les humains sont à blâmer pour le réchauffement climatique qui entraînera une planète sujette aux catastrophes de plus en plus violentes, un assèchement global et naturel.

Malgré tout cela, l’organisation Food Tank a compilé une liste de 14 raisons d’être optimiste quant à l’avenir du système alimentaire => partagez-les sur vos réseaux pour diffuser le message qu’il est enfin et globalement en train de changer pour le mieux. Lire la suite →

Manger gras ne rend pas gros, mais ceci, oui

Dans les années 60, une idée complètement fausse a commencé à circuler autour des tables : manger gras fait grossir.

Faux. Manger gras ne vous rend pas gras. C’est l’excès de calories absorbées par rapport aux calories dépensées (activité physique, mode de vie) qui fait grossir. De tous les aliments, ce sont les sucres et les féculents (glucides) qui font le plus grossir parce qu’ils perturbent le métabolisme et l’appétit. Or, la plupart des produits « 0 % de matière grasse » en sont bourrés.  Lire la suite →

Le pain et les pommes de terre seraient aussi addictifs qu’une drogue

Selon une étude américaine, certains aliments, notamment des féculents comme les pommes de terre ou le pain blanc, pourraient être aussi addictifs qu’une drogue dure. En effet, ils activeraient la même zone cérébrale que l’héroïne par exemple.

Pourquoi certaines personnes ne parviennent-ils pas à résister à la mie moelleuse d’une bonne baguette ? Ou encore à la chair d’une frite dorée ? Parce que ces aliments sont aussi addictifs qu’une drogue. C’est du moins ce qu’affirment des scientifiques américains dans une étude publiée par la revue American Journal of Clinical Nutrition.

Lire la suite →

ALIMENTATION: Bien mâcher permet de mieux contrôler son poids

Une étude précédente avait déjà montré que consommer une soupe à petite gorgées réduisait de 30% la quantité totale consommée. Une autre, plus ancienne, que les mangeurs rapides (fast eaters) consomment 90 grammes de nourriture à la minute, à comparer à 70 g/mn pour les gastronomes. Cette étude plus récente, publiée dans le Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics, confirme que manger lentement et surtout bien mâcher, contribue à réduire l’apport alimentaire en favorisant le contrôle de l’appétit.

Bien mâcher est reconnu comme un principe efficace pour réduire l’apport alimentaire et donc le risque de surpoids mais peu d’études ont précisément abordé le sujet de la mastication.
Pour étudier l’effet de la mastication sur l’importance du « repas », ces chercheurs de la Texas Christian University ont suivi 45 participants, âgés de 18 à 45 ans, de poids normal, en surpoids ou obèses.  Lire la suite →