Le gluten n’est digeste pour personne

gluten

La protéine nommée gluten n’est digeste pour personne. Cette remarque est basée sur les travaux du Dr. Alessio Fasano, MD.

Mais qui est ce Monsieur Fasano ?

Il est gastroenterologue pédiatre and chercheur scientifique. Dr Fasano a fait ses études de médecine en Italie. Il est l’auteur d’une étude qui a été publiée en 2003 dans Annals of Medicine, et qui a établit la prévalence du taux de maladie céliaque à 1 personne sur 133 aux Etats-Unis. Vous l’avez bien lu. Dr Fasano dirige une équipe de chercheurs répartis sur 9 pays. Plus de 200 articles revus par des comités de lecture ont été publiés.

Intolérant au gluten mais pas céliaque, si ça existe !

Les recherches poussées du Dr Fasano ont conduit à l’identification d’une intolérance au gluten non-céliaque (« Non-Celiac Gluten Sensitivity »). Autrement dit, même si vous n’avez pas la maladie céliaque, il existe une voire des maladies distinctes de la maladie cœliaque, et liée à une intolérance au gluten. Les symptômes peuvent toucher toutes les parties du corps, y compris votre cerveau. Le corps médical est encore divisé face à ce problème.

La zonuline

En 2000, l’équipe du Dr Fasano a découvert la zonuline, la molécule qui régule la perméabilité intestinale (« leaky gut »). La …Quoi ???? Pour faire simple, nos intestins sont le lieu de contact entre l’extérieur et l’intérieur du corps. L’absorption des nutriments se fait à ce niveau là. Les intestins doivent donc être suffisamment poreux, mais pas trop, pour laisser passer les bons éléments dans le sang. Si les trous deviennent trop gros, on dit que la perméabilité intestinale est altérée. Clair ou pas ? Dites-moi. Revenons à nos moutons. La zonuline. Dr Fasano a découvert 1) que la consommation de produits contenant du gluten entraine une production de zonuline, 2) qu’une surproduction de celle-ci perturbe la perméabilité intestinale et 3) ce phénomène est liée au développement d’une série de maladies auto-immunes, incluant le diabète de type 1, la maladie céliaque, la sclérose en plaque.

Image obtenue auprès de Metagenics Health World Technical Support

Julien Venesson évoque la zonuline dans cet article: http://www.julienvenesson.fr/comment-un-regime-sans-gluten-ameliore-lasthme-et-les-allergies-respiratoires/

Indigeste ? Comment ça ?

La grande nouvelle du jour et qui fait l’objet de cet article, c’est que le gluten n’est digeste pour personne (« gluten is not digestible by any human kind » Fasano 2013). Pour résumer ce que Fasano disait lors de la présentation audio-video dans The Gluten Summit (2013), la structure de la protéine gluten est inhabituelle. Nous avons en principe des enzymes pour digérer nos aliments. Ces enzymes permettent de réduire notre alimentation en très petits éléments assimilables. Il se trouve que ceci est impossible à réaliser pour le gluten. Nous n’avons pas les outils pour l’assimiler. Et pour faire court, ceci engendre la sécrétion d’une autre protéine nommée zonuline (dont on a parlé au-dessus).  Quand les niveaux de zonuline augmentent, la perméabilité intestinale est perturbée de même que notre système immunitaire.

 « Moi, pas de souci avec le gluten »

Même si vous vous sentez en pleine forme en mangeant des céréales le matin, un sandwich à midi, un ou 2 biscuits à 16h, des crackers et une binouze pour l’apéro, et des spaguettis pour le dîner, les aliments contenant du gluten étant une difficulté pour votre digestion (c’est un fait, selon Dr Fasano), estimez vous chanceux que votre corps parviennent à réparer les dégâts si vite que vous ne vous en rendez pas compte. Lorsque le corps se fatigue et n’arrive plus à nettoyer les dégâts fait par votre repas full-of-gluten, c’est là que les petits ennuis commencent.  Ces petits ennuis peuvent être liés à votre système digestif, mais pas seulement.

Et si nous mangeons du blé ancien, est-ce que c’est mieux ?

Selon Fasano (The Gluten Summit 2013), le blé dans une forme plus ancienne contient toujours du gluten, mais en moindres quantités.

Comment préserver nos enfants ?

Pour les parents qui ont la maladie céliaque ou qui ont une sensibilité au gluten non-céliaque, y a t il un meilleur moment pour introduire le gluten ?

Fasano explique que les études sont à ce jour peu concluantes. Les études sont en cours. Nous devons attendre de nombreuses années avant d’avoir une réponse claire. Le constat actuel est que, selon Fasano, si l’on introduit le gluten trop tôt, cela pourrait avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant (risque plus grand de développer la maladie céliaque ou l’intolérance au gluten). Je comprends alors que plus le gluten est introduit tard, mieux c’est. Certaines études préconisent d’attendre l’âge de 1 an, et d’autres disent plutôt 2 ans. Fasano ajoute que, nutritionnellement parlant, le gluten n’a rien de nutritif…Donc si votre enfant n’a jamais vu un spaguetti, il ne loupe rien (Nathalie, 2013)

Moi je dis … Ecoutez votre corps. Ecoutez votre coeur aussi.

Et vous, mangez-vous sans gluten ? Pourquoi ?

Pour aller plus loin sur l’hypersensibilité au gluten, vous pouvez écouter l’émission de France Inter : Le gluten que faut il en penser du 22 septembre 2014

Sources:

O’Bryan T, 2013, ‘A Grain of Truth : The Gluten Summit. Presenter : Dr Alessio Fasano, MD’, theDr.com, lu le 24 Novembre 2013, theglutensummit.com

Plaisir et Nourriture

4 commentaires à “Le gluten n’est digeste pour personne”

  1. Gaëlle dit :

    Bonjour, Quelles sont les alternatives ?

  2. JC dit :

    Si je mange des céreal sans gluten. est-ce un bonne alternative?

Comments are closed.