10 astuces pour vous aider à en finir avec le plastique

jars

Le plastique est tellement omniprésent qu’on peut le trouver dans presque tout ce qui fait notre existence. Il suffit de penser au nombre d’objets que vous avez utilisés aujourd’hui qui étaient en plastique ou étaient emballés dans du plastique, et vous êtes assuré d’en trouver au moins cinq. Ce n’est pas un secret que nous avons tous une relation assez ambivalente avec le plastique : il est incroyablement pratique, mais c’est également un déchet.

Aux Etats-Unis, ils consomment environ 1500 bouteilles en plastique par seconde, et cela prend environ 100 ans à ces bouteilles pour se décomposer. Alors que certaines personnes considèrent le recyclage comme la solution pour les déchets en plastique, en réalité, il n’y a que 9 % du plastique aux Etats-Unis qui atteint les centres de recyclage, et tout le reste finit dans les décharges ou plus vraisemblablement dans les cours d’eau et l’océan.

Il y a environ 270 000 tonnes de déchets de plastique flottant à la surface des océans, sacs en plastique, microfibres en plastique et billes de plastique forment une grande majorité de ces déchets. Tous ces produits sont à base de pétrole, et on estime que 12 millions de barils de pétrole sont utilisés chaque année juste pour produire des sacs en plastique aux Etats-Unis. Lorsque le plastique ne se décompose pas, il libère toute une série de produits chimiques toxiques, y compris le BPA, le styrène, les phtalates, le chlorure de vinyle et de la dioxine, qui tous, finissent dans l’air et l’eau, et peuvent blesser ou empoisonner la faune et bien sûr affecter notre santé.

Une étude récente a révélé que les poissons exposés à l’eau contaminée par les perturbateurs endocriniens présents dans la plupart des matières plastiques (notamment le BPA, mais aussi le BPS qui le remplace) sont plus susceptibles de souffrir de troubles et de diminution de la reproduction. Les poissons sont généralement exposés à ces composés par l’ingestion de microplastiques qui trouvent leur chemin dans l’environnement marin par nos eaux usées. Ces minuscules particules de plastique sont libérées des vêtements synthétiques sous forme de fibres ou proviennent d’exfoliants pour le visage et de dentifrices. Les microplastiques sont si petits qu’ils peuvent passer intacts à travers les installations de traitement de l’eau et se retrouver dans les bassins versants. Lorsque les poissons ingèrent ces plastiques, ils absorbent tous les composés toxiques qui provoquent des problèmes de reproduction. Le plus troublant de cette constatation est que les effets indésirables sur la reproduction se transmettent aux générations futures. L’impact à long terme sur les humains est encore inconnu, mais le pronostic semble inquiétant.

Compte tenu des impacts que notre dépendance au plastique peuvent avoir sur l’environnement et sur la santé, c’est probablement une excellente idée de commencer à éliminer le plastique de votre vie. Vous avez de la chance, vous êtes au bon endroit ! En finir avec le plastique n’implique pas de grandes complications. Voyez un peu ces astuces qui vont vous faciliter la vie.

1. Enveloppez vos produits dans des serviettes à la place du plastique

Les sacs en plastique sont des facteurs majeurs de problèmes d’environnement et de santé. La bonne nouvelle est que vous pouvez remplacer les sacs en plastique par une serviette, un torchon ou un tissu propre et maintenir vos produits frais et fermes. Les courgettes, concombres, panais, poireaux, haricots verts et carottes se gardent tous plus longtemps lorsque vous les enveloppez dans une serviette humide et les conservez dans votre bac à légumes. Pour les salades et les feuilles vertes, utilisez un tissu sec ou une serviette, pliée comme une enveloppe, puis attachez les extrémités pour faire un joli sac à salade en tissu.

Loading...

525481a5697ab0507f0057c2._w.540_h.359_s.fit_

2. Faites votre propre dentifrice

Lorsque vous passez à du dentifrice maison, vous éliminez du plastique de votre vie de deux manières : le tube en plastique et les microbilles utilisées pour « le super blanchissement ». Tout ce qui est nécessaire est un petit pot en verre, de l’eau, du bicarbonate de soude, de l’huile de coco et de l’huile essentielle de menthe poivrée. Pour les détails de la recette, cliquez ici.

IMG_1709

3. Utilisez du café moulu pour exfolier

La plupart des exfoliants visage et corps classiques contiennent des microbilles en plastique. Un seul tube pour le visage peut contenir jusqu’à 300 000 microbilles, qui toutes aboutissent au bassin versant lorsqu’elles sont rejetées dans les canalisations ! Malheureusement, c’est toxique pour la vie marine. Vous pouvez remplacer le tube d’exfoliant et faire votre exfoliant maison en utilisant du café moulu mélangé avec de l’huile de coco ou de l’huile d’avocat.

5939578630_8e8d19a931_z

4. Remplacez tous vos produits d’entretien par une alternative naturelle

Vous pouvez remplacer presque tous vos sprays, produits à récurer ou liquides d’entretien par du vinaigre blanc. On peut utiliser le vinaigre pour désinfecter les surfaces de la salle de bains et de la cuisine, faire briller les miroirs et l’argenterie et même pour déboucher les canalisations. Ajoutez des peaux d’orange et de citron dans la bouteille ou le flacon pour un parfum naturel d’agrumes. Si vous achetez du vinaigre blanc en vrac, prenez une bouteille en verre, vous pouvez recycler une vieille bouteille en verre et l’un des embouts de vos anciens sprays (rincez soigneusement) et préparer votre spray nettoyant naturel maison.

spraybottle2

5. Utilisez un bocal en verre avec un bec verseur pour remplacer les flacons d’assaisonnement en plastique

Combien de flacons en plastique d’assaisonnement avez-vous dans le réfrigérateur juste maintenant ? Probablement plusieurs. Au lieu de cela, préparez vos propres assaisonnements et mettez-les dans des bocaux munis de bec verseur et bien fermés. Pour les sauces de salade, essayez les couvercles avec un versoir sur le dessus. Vous pouvez aussi essayer des couvercles en métal avec une pipette pour le ketchup ou la moutarde.

mason-tab-review3

6. Remplacez les désodorisants en plastique par des huiles essentielles

Les désodorisants parfumés classiques sont conditionnés dans du plastique, mais de plus, ils sont également remplis de produits toxiques cachés – beurk. Les huiles essentielles fonctionnent tout aussi bien (sinon mieux) que les parfums artificiels, sans les produits toxiques et en plastique indésirables. Il suffit d’ajouter quelques gouttes de votre huile essentielle préférée à l’intérieur du rouleau de papier toilette pour une longue durée de fraîcheur dans votre salle-de-bains. Ou bien, vous pouvez mettre quelques gouttes d’huile essentielle mélangées avec de l’eau dans un bocal en verre et ajouter quelques chevilles en bois pour avoir un diffuseur vite prêt.

DIY-Oil-Diffuser-3

7. Utilisez un autocuiseur pour éviter les conserves dans des boites en métal avec une peinture intérieure au BPA

Les haricots blancs en conserve sont un aliment de base dans toute cuisine, à tendance végétarienne ou non. Alors que vous pourriez penser que les boîtes de conserve sont préférables à des emballages ou des récipients en plastique, la plupart sont enduite à l’intérieur d’une certaine forme de plastique pour éviter la rouille. Le Bisphénol-A (BPA), perturbateur endocrinien avéré, est généralement utilisé. Au lieu de cela, vous pouvez faire tremper les haricots secs pendant la nuit, puis les mettre dans la cocotte-minute pendant 10 minutes et vous avez des légumineuses sans plastique ! Elles peuvent également être mises dans des bocaux en verre et congelées afin de toujours en avoir sous la main.

Slow-Cooker-Pinto-Beans_blog

8. Oubliez les sacs en plastique pour les produits et le vrac

Vous avez probablement déjà remplacé les sacs en plastique pour l’épicerie par des sacs réutilisables, mais la plupart des gens ne pensent pas aux sacs en plastique qu’ils utilisent pour le vrac. Avant d’aller à l’épicerie, pensez à ce que vous voulez acheter, et emportez des sacs en tissu ou des bocaux pour ces produits. Si vous utilisez des bocaux, portez-les dans un panier à bouteilles afin qu’elles ne s’entrechoquent pas.

5254641adbfa3f2ce400ee71._w.540_h.372_s.fit_

9. Remplacez les détergents par des noix de lavage

Les noix de lavage sont une merveilleuse alternative non toxique, respectueuse de l’environnement par rapport aux lessives et produits vaisselle classiques. Ces petites noix contiennent de la saponine, détergent naturel, qui est libérée lorsque les noix sont imbibées d’eau. Une seule noix de lavage peut être utilisée pour 10 lessives. Vous pouvez même en mettre trois ou quatre dans un petit sac de mousseline et les placer dans le compartiment de votre lave-vaisselle pour obtenir une vaisselle éclatante ! Non seulement les noix de lavage remplacent les récipients en plastique des détergents, mais elles peuvent aussi être compostées lorsqu’elles ont été utilisées. Vous trouverez d’autres recettes de lessives naturelles ici et ici.

3015591720_17dfe85f83_z

10. Utilisez de l’huile de coco et du savon de Castille pour remplacer le shampooing et l’après-shampooing

Mesdames et Messieurs,, il est temps de mettre fin à l’habitude de mettre des shampooings et conditioners pleins de plastique. Non seulement ces flacons constituent des tonnes de déchets plastiques, mais les shampooings et après-shampooings classiques contiennent également des résines, des cires et des silicones plastiques. A la place, vous pouvez faire un avant-shampooing avec de l’huile de coco et ensuite les laver avec du savon de Castille. Préparez-vous à admirer vos cheveux brillants et hydratés, sans tous les plastiques ajoutés !

7099855287_a0fdb16910_z

Source : One Green Planet