10 produits toxiques dont personne n’a besoin

poelle

Les annonceurs publicitaires dépensent des milliards pour inciter les gens à acheter de plus en plus de choses. Ce n’est donc pas surprenant que nos maisons soient pleines de choses que nous n’utilisons pas et que nous n’aimons même pas. Dans tout ça, se cachent aussi beaucoup de produits chimiques toxiques, alors, pourquoi ne pas nous débarrasser de ce qui n’est pas nécessaire et peut même nous nuire? Pour vous aider à cette purge, nous avons dressé la liste suivante avec la contribution de la communauté Facebook Healthy Child World.

Le vinyle
Vinyle

Le vinyle, ou PVC, est interdit dans plus de 14 pays et certains pays de l’Union Européenne comme la Suède, fortement réglementé en Allemagne (interdit à Berlin), en Autriche et au Danemark. Malheureusement, il est toujours vendu légalement par des détaillants français bien qu’il soit nuisible à l’environnement et à la santé des consommateurs à chaque stade de son cycle de vie. Le PVC peut produire et rejeter des phtalates (un perturbateur endocrinien ou hormonal) et du plomb (un neurotoxique puissant) contaminant l’air intérieur, la poussière et vous aussi bien sûr. Lisez bien les emballages pour vous assurer d’éviter le PVC. Cherchez un n°3 sur les symboles des flèches de recyclage. Si une matière plastique n’est pas étiquetée, appelez son fabricant. Vous pouvez également sentir le plastique pour vérifier qu’il ne s’agit pas de PVC, il a ce parfum unique de rideau de douche.

 

Les parfums
parfums

Les fans facebook de Healthy Child ont cité à plusieurs reprises les feuilles assouplissantes comme un produit toxique dont ils seraient heureux de se passer. Pourquoi? Parce que les parfums synthétiques trouvés dans les assainisseurs d’air, les cosmétiques, les parfums, et bien d’autres produits, peuvent déclencher de l’asthme.

Loading...

Bien que les formules exactes de ces parfums soient protégées par le secret industriel, beaucoup contiennent du phtalate de diéthyle (DEP), qui peut être absorbé par la peau. On soupçonne les phtalates d’être non seulement cancérigènes mais aussi des perturbateurs endocriniens en plus d’être liés aux troubles de la reproduction. Malheureusement, les phtalates sont rarement indiqués sur la composition, ce qui les rend difficiles à éviter; en effet, les formules secrètes du commerce sont exemptées des exigences d’étiquetage. Sans modification de cette loi, les consommateurs peuvent choisir des produits sans parfum ou utiliser ceux parfumés aux huiles essentielles naturelles.

 

Les pesticides
pesticides

Cette catégorie gigantesque de produits mérite d’être considérée dans son intégralité en raison de son extrême toxicité. Les pesticides sont faits pour être toxiques. Leur raison d’être est de tuer. Malheureusement, la résolution d’un problème de parasites peut vous causer d’autres problèmes.  Les poisons résiduels qui persistent sur les surfaces, contaminent l’air et se retrouvent sur les parquets et les moquettes, transportés par les chaussures. Il y a tellement de façons non-toxiques pour éliminer les parasites et les mauvaises herbes. La prochaine fois que vous entreprendrez cette tâche, choisissez une méthode non toxique.

 

Les produits d’entretien toxiques
produits-entretien

C’est assez étrange d’utiliser des produits chimiques toxiques partout, dans votre four, sur vos sols, vos meubles, et vos toilettes pour les « nettoyer », mais c’est justement ce que fait la majorité d’entre nous avec les produits conventionnels. Les produits chimiques corrosifs ou caustiques, comme la lessive et les acides trouvés dans les produits de débouchage, produits à base d’acide pour nettoyer le four, la cuvette des toilettes sont parmi les ingrédients les plus dangereux car ils brûlent facilement la peau, les yeux et les tissus corporels internes. Malheureusement, il est difficile pour quiconque de savoir ce que leurs propres produits d’entretien contiennent car les formules exactes, comme pour les parfums, sont des secrets commerciaux protégés par le gouvernement. Choisissez soit les produits d’une compagnie qui dévoile volontairement la liste de leurs ingrédients naturels et non toxiques, soit de fabriquer vos propres produits vous-même.

 

Les boîtes de conserve
conserves

Les aliments ne devraient pas se trouver dans une liste de produits toxiques, mais la plupart des boîtes de conserve ont un revêtement intérieur en bisphénol-A (BPA), notre principale source d’exposition à ce produit chimique, ce qui a été lié à la puberté précoce, le cancer, l’obésité, les maladies cardiaques, la dépression chez les jeunes filles et bien d’autres affections. Quelques marques n’utilisent plus de BPA, et d’autres se sont engagées à ne plus en utiliser à l’avenir, mais ne l’ont pas encore fait. Il conviendrait aussi de savoir ce qui est utilisé en remplacement du BPA. Consommateurs, méfiez-vous, certaines entreprises ont opté pour le BPS, le cousin chimique du BPA, qui a été lié à plusieurs des mêmes problèmes. Pour être sûr, optez pour des aliments frais, congelés, séchés ou en pots en verres.

 

Le rouge à lèvres au plomb
Rouge-à-levres

Pouvez-vous croire que le plomb, une neurotoxine connue pour sa toxicité dès sa plus infime présence, se trouve dans le rouge à lèvres? Une étude menée par l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux a découvert que du plomb se trouve dans 400 rouges à lèvres à des niveaux deux fois plus élevés que dans une étude précédente. Les femmes enceintes et les enfants sont particulièrement à risque car le plomb peut interférer avec le développement du cerveau. Vous devriez soit vous en passer, soit choisir avec sagesse, car on trouve du plomb dans des produits dits « naturels » s’ils contiennent des pigments minéraux naturels, car le plomb est un élément naturel.

 

Les revêtements antiadhésifs
poele

Débarrassez-vous de ces produits. Maintenant. Des études ont lié les produits chimiques perfluorés (PFC) généralement utilisés pour fabriquer ces ustensiles anti-adhésifs au cancer et à l’infertilité. Les PFC contaminent l’environnement et y persistent et ils ont été trouvés dans le sang de 98% des Américains ainsi que partout ailleurs dans le monde – y compris dans le corps des ours polaires. Les PFC peuvent également se trouver dans les sacs et les barquettes micro-ondes, des fils dentaires, des meubles traités anti-taches, et des vêtements. Remplacez vos ustensiles de cuisine antiadhésifs par des matériaux plus sains comme la fonte émaillée ou l’inox. Débarrassez-vous également des récipients en aluminium.

 

L’eau en bouteille
eau-bouteille

Les Français achètent 100 millions de bouteilles d’eau chaque semaine. La plupart des gens pensent qu’ils évitent ainsi les contaminants qui se trouvent dans l’eau du robinet. Pour la plupart, ils ont tort. L’eau en bouteille peut être tout aussi contaminée que l’eau du robinet ou encore plus. En fait, certaines eaux en bouteilles sont de l’eau du robinet, emballées dans du plastique qui peut diffuser ses composants chimiques dans l’eau et vendue bien trop chère. En outre, le processus de la fabrication des bouteilles jusqu’à leur accumulation en tant que déchet crée une énorme quantité de pollution, qui finalement rend notre eau de boisson encore moins potable. Faites une faveur au monde et à vous-même et investissez dans une bouteille en acier inox ou en verre, puis, remplissez-la avec de l’eau du robinet filtrée.

 

Le triclosan
triclosan

Cet agent anti-bactérien se trouve partout: dans le savon, le dentifrice, les bains de bouche, les déodorants, et même dans des vêtements. Des études ont montré qu’il peut contribuer à rendre les bactéries résistantes aux médicaments (c-à-d les superbactéries) ainsi que nuire au système immunitaire, nous rendant plus susceptibles de développer des allergies. Il contamine également nos cours d’eau quand il part dans les eaux usées. Même l’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux met en garde les consommateurs et leur conseille de lire les étiquettes en recommandant d’utiliser simplement du savon et de l’eau. Si vous préférez quand même utiliser un désinfectant antibactérien pour les mains, évitez ceux qui sont fabriqués avec du triclosan.

 

Peintures et finitions à l’huile
peintures

Il y a 300 produits chimiques toxiques et cancérigènes et 150 sont potentiellement présents dans les peintures à base d’huile, selon une étude de l’Université John Hopkins. Des choix plus sûrs sont la peinture à base d’eau non COV ou au moins à faible niveau de COV. Le COV représente les composés organiques volatils, qui sont des gaz émis à partir de produits tels que la peinture. Les COV peuvent inclure une variété de produits chimiques qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé. Les finitions naturelles comme la peinture de lait et les finitions avec des légumes ou du bois à base de cire sont d’autres bonnes alternatives.

 

 

Source: www.mindbodygreen.com

4 commentaires à “10 produits toxiques dont personne n’a besoin”

  1. Clément dit :

    Bonjour, j’utilise un rideau de douche en PEVA : plastique sans chlore / alternative du PVC. Dois-je le jeter ou le conserver ?

  2. Sol Delaforêt dit :

    Bonjour, Je suis allée regarder sur le site
    http://www.greenhome.com/blog/pevaeva-plastic-is-it-really-green-or-just-a-wash
    Ils disent effectivement que ce vinyle contient moins de VOC (volatile organic compounds)(composants organiques volatiles) – c’est bien sans chlore aussi. Mais ils disent ne pas en savoir plus car c’est quand même du vinyle et il reste beaucoup de produits volatiles…
    Ils ajoutent que les mentions « anti-bactérien », ou « antimicrobien » impliquent d’autres produits chimiques non spécifiés.
    Donc, après, tout dépend de votre sensibilité à ces produits… Ce site ne dénigre pas totalement les rideaux en PEVA, et disent quand même qu’ils recommandent plutôt :
    Le site « greenhome » recommande plutôt :
    • Hemp : chanvre
    • Fairtrade Organic Cotton
    • Linen : lin
    • Recycled Sail Cloth

  3. Julie dit :

    Bonjour,

    Vous pouvez rajouter à votre liste les vêtements synthétiques, les meubles du commerce, l’encens, les shampoings et gels douche, sans oublier la pollution des villes.
    Conseil: vivez dans la foret, sans vêtements et sans prendre de douche 😉

Comments are closed.