Jiaogulan Gynostemma

Gynostemma pentaphyllum est une plante miraculeuse de Chine de par ses propriétés exceptionnelles. Des études scientifiques ont confirmé qu’elle renforce le système immunitaire et les défenses naturelles du corps, améliore le système cardio-vasculaire en maintenant la tension artérielle et les niveaux de cholestérol à un niveau normal. Elle permet à l’organisme de rejeter les déchets métaboliques, les substances étrangères et les résidus des polluants.

L’herbe de Gynostemma est un adaptogène superbe. Elle est un excellent tonique pour le corps et l’esprit, allant bien au-delà de la pensée et de la capacité mentale. Gynostemma contient beaucoup d’acides aminés, de vitamines et de mineraux tels que : le sélénium, magnésium, zinc, calcium, fer, potassium, manganèse, phosphore, etc. Gynostemma ralentit le processus de vieillissement, aide à surmonter la fatigue, réduit les effets de l’insuffisance de l’oxygène en haute altitude, améliore la digestion, renforce l’esprit. 

Le Gynosthemma pentaphyllum est une plante herbacée grimpante (rampante) cultivée dans les forêts montagneuses brumeuses et nuageuses. La saponine (glucoside) isolée de la racine et des feuilles de la plante renferme toute une série d’éléments biologiquement actifs à effets thérapeutiques considérables. Il fut utilisé dans le passé comme un remède populaire comme agent anti-inflammatoire et antitoussif, pour rafraîchir le corps et y extirper des déchets métaboliques toxiques et dans le traitement de l’hépatite. Il sert tout aussi bien de substitut alimentaire en temps de famine. Sa première littérature fût exprimée dans le livre intitulé « herbes pour soulager la famine » compilée dans la Dynastie des Mings du 14è siècle comme l’une des plantes sauvages qui convient le mieux à l’alimentation en période de famine. Il devint par la suite un élixir miraculeux de la vie et suscita un grand intérêt partout dans le monde au cours de ces dernières années. Un illustre savant Japonais essayant d’extraire le composant sucré de la plante au début du 17è siècle, découvrit qu’il contenait des principes actifs similaires aux ginsenosides. De nombreuses recherches et études cliniques effectuées au cours des 20 dernières années ont démontré que les glucosides Gynosthemma ont le même effet adaptatif que le ginsenosides. C’est un agent revitalisant et immuno-potentiateur qui présente des propriétés qui agissent contre la démence sénile. C’est un anti-cosplastique, antifatigue à action sédative. Il renferme aussi une action tranquillisante, analgésique, des fonctions hypolipidemiantes, revigore les reins et restaure la fonction sexuelle.

Ses actions pharmacologiques peuvent se classer en 4 catégories suivantes:

1- Action sur les processus physiques du corps: il aide à déceler des symptômes de l’hypolipidémie, l’hypoglycémie et accélère la synthèse de la protéine, réduit l’absorption et l’accumulation de la graisse et inhibe la régénération des cellules cancérigènes.

2- Effet antinéoplasique: il prévient la cancérogenèse des cellules normales, la normalisation des cellules cancérigènes et présente un effet manifeste dans l’inhibition de l’accroissement des cellules néoplasiques (cancéreuses) du foie, des poumons, cancer du col de l’utérus et réduit le mélanome à un taux de 20% à 80%

3- Il augmente les fonctions immunitaires du corps: il accélère le rétablissement en cas de fatigue, similaire à l’effet régulateur dysprosodique sur des fonctions immunitaires du ginsenoside. Comme il contient une importante quantité de deux principes actifs le Rb et Rg, il pourrait opérer un ajustement automatique de l’insomnie et soulage des conditions résultant de la fatigue. Il peut aussi contribuer à l’accroissement des lymphocytes T, prolonge l’espérance de vie et le nombre de générations. Il améliore la microcirculation dans le cuir chevelu afin de prévenir l’apparition de cheveux blancs ou gris

4- Effet sur le système nerveux: il contient un sédatif analgésique qui soulage les nerfs usés.

La raison pour laquelle le glucoside Gynosthemma est en passe d’être considéré comme un élixir miraculeux de la vie est dû à sa teneur en glucosides (84 genres) surpassant considérablement la teneur des ginsenosides (médicament généralement disponible sur le marché renfermant seulement une douzaine au plus des glucosides). Même le ginseng américain n’en contient pas autant. On apprécie hautement les mérites du glucoside Gynosthemma tendant à devenir un candidat éventuel pour la maîtrise de diverses maladies comme les troubles cardio-vasculaires, le diabète, la tension artérielle, le cancer et le SIDA au 21è siècle.

Qu’est-ce que le JIAOGULAN?

JIAOGULAN (Ji-aow-gou-lan), Gynostemma pentaphyllum, est une plante aux nombreuses vertus, à savourer sous forme de thé ou boisson, au quotidien ou en cure de bien-être. Cette plante à cinq feuilles est une vigne.

Quels sont les effets du JIAOGULAN?

Le JIAOGULAN est recommandé en Chine, au Japon, en Thaïlande et aux Etats-Unis, dans les cas suivants.
Renforce vos défenses naturelles.Ses propriétés naturelles et son action adaptogène (régulateur en cas d’excès ou d’insuffisance), sont un très bon complément en cas de cholestérol, tension artérielle, hépatite et foie déficient, spasmes musculaires, pour tonifier la circulation sanguine et enfin en accompagnement des traitements du cancer.

Egalement recommandé dans les cas d’insomnie (due à l’anxiété et l’irritabilité).

Dans une étude réalisée auprès de 300 athlètes où le JIAOGULAN a été consommé de façon régulière avant la compétition, chaque athlète a rapporté une augmentation du tonus, avec des réflexes plus rapides, plus alerte et un état de nervosité moindre.

Quel rapprochement entre le Ginseng et le JIAOGULAN?

Dans les dernières décennies, les Japonais et les Chinois ont fait d’intensives recherches sur le JIAOGULAN.
Ils ont découvert que les composantes (les saponines) qui rendent le Ginseng tant efficace se trouvaient également dans le JIAOGULAN. Le Ginseng le plus populaire a 28 saponines et le JIAOGULAN en a 82 !

Pourtant, des études mettent en garde les enfants, personnes enceintes ainsi que les personnes faisant de la tension artérielle contre une trop grande consommation de Ginseng. Ces contre-indications n’existent pas avec le JIAOGULAN.

Le JIAOGULAN est aussi utilisé comme le Ginseng pour renforcer vos défenses naturelles en améliorant la circulation sanguine.

L’utilisation du JIAOGULAN remonte à une centaine d’années, en Chine. Une histoire raconte que lors d’un recensement de la population, les chinois découvrirent dans un village de la province des habitants centenaires Lorsqu’ils examinèrent les différences entre les habitants de cette province et les autres, ils découvrirent que ces derniers récoltaient et buvaient du JIAOGULAN sous forme de thé: le matin, avant d’aller travailler pour augmenter l’endurance et la force et le soir, pour atténuer la fatigue.

D’où provient le Jiogulan?

Le JIAOGULAN est cultivé dans les régions montagneuses de l’Asie. Il pousse idéalement en des lieux frais et ombragés. A Chiang Mai, la culture de JIAOGULAN a débuté en 1990 et la récolte tend à être plus douce que certaines variétés de Chine.  L’Herbe magique Gynostemma

Chine Xiancao : JIAOGULAN est appelé « Xianco » en Chine et la plus proche traduction serait « herbe de l’immortalité ».

D’autres noms peuvent aussi être donnés : Japanes Amachazuru : au Japon, il est appelé « Amachazuru », ce qui signifie « doux thé provenant de la vigne », et d’autres personnes l’appellent « 5 feuilles Ginseng ».

source: surlescheminsdelaplenitude