Les 15 meilleures astuces d’Objectif Zéro Déchet

zero-dechetObjectif Zéro Déchet est un groupe Facebook présentant des habitudes simples à prendre pour diminuer notre production de déchets. Toutes les informations ci-dessous proviennent de ce groupe.

1. Bouteilles en plastique

o0d-bouteilles-plastiqueJe cesse d’acheter des petites bouteilles d’eau en plastique. Vous savez, celles que l’on prend pour le travail, le sport et que l’on glisse dans le cartable des enfants. Ces bouteilles constituent une vraie pollution.
Elles sont nocives pour la santé car certains composants du plastique migreraient dans l’eau, elles ne sont pas économiques car entre 200 et 300 fois plus chères que l’eau du robinet, de plus quand elles se retrouvent dans la nature il faut près de mille ans pour qu’elles se dégradent.
La durée de vie d’une bouteille d’eau en plastique est vraiment très courte. J’ai donc adopté une gourde en inox, beaucoup plus saine pour la santé, neutre car elle ne communique aucun goût à l’eau du robinet mise à l’intérieure. L’eau du robinet c’est 1000 fois plus écologique que l’eau en bouteille. La gourde que j’utilise provient d’une marque française qui les commercialise et est engagée de ce fait dans la protection de l’environnement.

 

2. Capsules de café

o0d-cafeMa chère, très chère capsule de café.
Achèteriez-vous du café à 66 euros le kilo. Pour ma part, non. C’est pourtant ce qu’il coûte aux amateurs du célèbre « What else ». Cela revient à acheter le paquet de 250 grammes à 15 euros 50.
En outre, saviez-vous qu’une tasse de café Nespresso est l’équivalent en émissions de CO2 d’une voiture qui roule sur 156 mètres.
Que dire des capsules en aluminium, qui par millions partent dans la poubelle résiduelle, malgré une filière de recyclage mise en place par la marque.
Ces capsules ne sont pas vertueuses, elles sont chères, polluantes et créées un déchet conséquent. Que pensez-vous de ce modèle économique ?

 

3. Collations pour les enfants

o0d-collationSachant qu’une gourde de compote de pommes bio contenant 90 grammes, revient à 0,83 centimes d’euros et que cette gourde créée un déchet plastique non recyclable;
Sachant qu’une pomme biologique de 160 grammes revient à 0,40 centimes d’euros et que cette pomme créée un déchet compostable (trognon).
Au vu de ces éléments factuels, le choix économique et écologique doit l’emporter, car donner ces gourdes de compotes aux enfants et leur parler d’écologie et de protection la planète, est une aberration du système moralisateur et économique dans lequel nous vivons.

 

4. Compost

o0d-compostPour alléger nos poubelles, trier nos déchets, c’est bien, mais les composter, c’est encore mieux. Impossible en ville? Pas si sûr! Les citadins sans jardin recyclent désormais leurs épluchures au pied de chez eux ou en appartement.
Nos épluchures valent de l’or! Comme toutes les matières organiques, qui composent 30 à 40% du poids de nos poubelles, elles peuvent devenir le meilleur des fertilisants naturels pour les sols et les végétaux: le compost. Sauf qu’elles finissent la plupart du temps en décharge ou brûlées dans des incinérateurs, générant gaspillage, gaz à effet de serre, pollutions diverses et… mauvaises odeurs.
Alors, par souci écologique et économique, et surtout pour offrir un engrais de choix à leurs jardinières ou espaces verts, des citadins sans jardin s’y mettent aussi. Car contrairement aux idées reçues, composter ses déchets ne dégage pas d’odeurs désagréables, si ce n’est celle d’un sous-bois.

 

5. Couches-culottes

o0d-couches-lavables

6. Désinfectants naturels

o0d-crochetsPour désinfecter les sols, utilisez une base lavante neutre ou du vinaigre d’alcool, auxquels vous ajoutez de l’huile essentielle de lavande, de citron ou de thym à thujanol.
Pour lutter contre les microbes et champignons qui raffolent de la chaleur et de l’humidité qui règnent dans votre salle de bain et vos toilettes, une hygiène parfaite s’impose : nettoyez plus efficacement lavabo, baignoire, bac à douche et cuvette des WC en ajoutant à votre produit d’entretien quelques gouttes d’huiles essentielles (pin, eucalyptus, mandarine, pamplemousse…).
A savoir, les huiles essentielles de pamplemousse et de mandarine favorisent également le détartrage et font briller l’émail.
Enfin, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de pin dans le produit que vous versez dans la cuvette.

 

7. Éco-Recharges

o0d-ecorechargesMême si ce procédé n’a pas toute mon approbation, je suis quand même un peu obligé de vous en parler. Les éco recharges contribuent malgré tout à réduire notre production de déchet. Avec 75 % de plastique en moins, moins d’énergie pour la fabrication, moins de carbone pour le transport, les éco recharges sont intéressantes d’un point de vue environnemental et économique à la fois. C’est une alternative qui mérite un peu d’attention.

8. Essuie-tout

o0d-essuietoutC’est vrai que c’est pratique de l’avoir sous la main pour éponger, un coup une tâche, un liquide renversé ou essuyer un fruit. Mais ne pouvons nous pas faire autrement. Car tout ce papier absorbant part en général à la poubelle, générant des quantités impressionnantes de déchets. Les essuie-tout ne sont pas recyclables (matières grasses, trop abîmés ou humides), il serait plus écologique de remplacer son usage par celui de simples lavettes en coton, quitte à en avoir une pour chaque fonction. Étant cependant biodégradables, ils peuvent être compostés lorsqu’ils ont été utilisés pour absorber des matières organiques. Moi j’opte donc pour la lavette en coton. Cela fait pas mal d’économie sur une année.

9. Légumes sous vide

o0d-saladesvide

10. Piles

o0d-pilesrechargeablesJ’utilise depuis de nombreuses années ce genre de piles pour les quelques objets qui ne fonctionnent pas sur le secteur. Sinon jetez vos piles classiques dans des bacs installés chez vos commerçants et jamais directement à la poubelle.

11. Publicité : l’autocollant « pas de pub ! »

o0d-pasdepubChaque année, chaque foyer reçoit 40 kg de prospectus soit 17 kg/habitant. Ces 18 milliards de prospectus annuels représentent 830 000 tonnes de papier par an et 2,8 milliards d’euros de budget marketing investi dans « l’Imprimé Sans Adresse », l’autre nom du prospectus publicitaire.
Quand on sait que ces publicités partent à la poubelle, cela fait vraiment beaucoup de gâchis qui peut être évité grâce à un simple autocollant. Alors n’hésitez plus et adoptez la stop pub attitude.

12. Publicité : refuser le courrier publicitaire

Vous aussi, vous devez recevoir des dizaines de lettres adressées, mais qui sont en fait de la publicité pour les marques et qui vous proposent des offres promotionnelles. Si vous en avez assez, renvoyez-les à l’expéditeur. Il suffit de barrer votre adresse et de mentionner sur le courrier « refusé ». Au bout de quelques semaines ou mois, l’entreprise arrêtera ces envois.

13. Sacs en plastique

o0d-sacsplastiquesPourquoi utiliser 110 sacs par an pour ses courses, alors qu’un cabas fait aussi bien l’affaire ?
La durée de vie des sacs jetables est en moyenne de 20 minutes: ils sont très peu réutilisés. Pour en limiter l’emploi, il suffit de les refuser à la caisse lorsque l’on achète 1 ou 2 produits
facilement transportables, ou de se servir à la place d’un cabas ou de sacs réutilisables.
En utilisant un cabas pour ses courses, on peut réduire ses déchets de 2 kg par
personne et par an, on économise près de 70 000 tonnes de plastique par an, on diminue
les dangers pour les animaux (les tortues confondent les sacs plastiques avec les méduses
et s’étouffent en les mangeant) et on réduit la pollution des paysages (un sac plastique met
450 ans à se dégrader dans la nature).

14. Savon

o0d-savonnaturelJe n’utilise pas de gel douche ou de bain douche. J’utilise depuis de nombreuses années du vrai savon de Marseille 100% huile d’olive ou aussi du savon d’Alep avec une bonne concentration d’huile essentielle de laurier. Vous trouverez facilement ces savons dans les boutiques bio. L’intérêt c’est qu’il n’y a aucun emballage.

 

15. Vinaigre de nettoyage

o0d-vinaigreLe vinaigre d’alcool est un produit bon marché et très utile dans la maison. Il permet de remplacer à moindre coût et sans nuire à l’environnement bons nombres de produits d’entretien. Voici quelques-uns de ces usages :

  • Remplacer le liquide rinçage du lave-vaisselle par le vinaigre, les verres n’en seront que plus beaux
  • Pour détartrer les cafetières, les bouilloires, les robinetteries, verser du vinaigre et laisser agir…
  • Pour nettoyer le fond d’une carafe, versez-y du vinaigre blanc et du riz. Secouez énergiquement et la carafe retrouvera son brillant.
  • Pour déboucher un évier, mélanger du bicarbonate de soude et du vinaigre et verser dans le tuyau. Il sera débouché et désodorisé.
  • Pour nettoyer les boîtes de conservation en plastique ou de la vaisselle très grasse.
  • Pour nettoyer les éviers et plans de travail en inox et éviter les traces.
  • Pour nettoyer les vitres, diluer moitié vinaigre d’alcool et moitié eau dans un pulvérisateur, bien remuer, vaporiser sur les vitres et essuyer avec du papier journal mis en boule.
  • Pour détartrer les sanitaires et les robinets, frotter les traces de tartre avec un chiffon mouillé de vinaigre d’alcool chaud.
  • Pour nettoyer la cage des rongeurs 1 fois par mois à fond, mieux vaut le vinaigre que la javel.
  • Pour fixer les couleurs d’un nouveau tee-shirt en coton, le tremper dans de l’eau tiède en additionnant un verre de vinaigre.

Liberté multimédia

3 commentaires à “Les 15 meilleures astuces d’Objectif Zéro Déchet”

  1. Jany dit :

    J’aimerais savoir comment vous faite avec les dépos de savon de Marseille dans les tuyautries et sterputes?
    Bien à vous.

  2. jean dit :

    cet article mérite d’être diffusé! pas mal de petites astuces utiles.

    Moi qui est un commerce en ligne, j’essaie au maximum de proposer des solutions écologiques pour mes clients en commençant par l’expédition de mes colis dans des cartons recyclés!

    j’ai aussi rédigé quelques conseils pour faire des économies et réduire la production de déchets, de privilégier l’emplois de produits et d’accessoires réutilisables au détriment de l’usage unique.

    Concernant l’entretien de la maison, connaissez vous le bicarbonate de soude? lisez cet article : il peut remplacer une multitude de produit et surement remplacer certaines éco recharge.

    je vais tester votre « truc » pour les publicités, tenter de les renvoyer

    au plaisir de vous lire

  3. Sol delaforet dit :

    Bravo ! et lorsqu’on n’achètera (presque) plus d’aliments transformés, il y aura très peu d’emballages !
    Déjà en 1994, j’avais vu en Irlande une étude sur les déchets, et c’était déjà très inquiétant, des montagnes, aussi hautes que les gratte-ciel de New-York ! Cette agence pour l’environnement à Dublin présentait les trois « R » : REDUIRE – REUTILISER – RECYCLER.

Comments are closed.