Si vous avez déjà mangé une pizza avant, ça va vous faire littéralement halluciner

Pizza-Vani-Food-Babe

Par Food Babe

J’adore les pizzas ! C’est l’un de mes plats favoris, avec le kale et les gâteaux. Et je sais aussi que je ne suis pas la seule à les adorer. Récemment, l’USDA (Département US de l’Agriculture) des Etats-Unis a mené une étude qui a révélé l’énorme quantité de pizzas que nous consommons.

La consommation occidentale de fromage a augmenté de près de 30 % en 10 ans parce que l’industrie laitière dépense beaucoup d’argent pour promouvoir la pizza et les partenariats avec les grandes chaînes comme Pizza Hut. Le Congrès a même voté pour déclarer la pizza un légume dans le programme des repas scolaires. Le gouvernement veut que nous mangions des pizzas – beaucoup. Mais, derrière les portes closes l’activité est grande et ils ne veulent pas que nous le  sachions ou que nous en parlions, et tout commence avec les ingrédients.

Quand j’ai commencé à rechercher les ingrédients des pizzas, une chose est devenue tout à fait claire : les restaurants de pizzas n’ont pas aimé les questions que je posais.

La seule façon de savoir ce qui peut se cacher dans votre pizza est de consulter la liste complète des ingrédients, qui est souvent cachée au public. J’ai commencé à appeler les plus grandes chaînes de pizzas et j’ai trouvé facilement quelques listes des ingrédients en ligne. Mais quand j’ai appelé la plupart des restaurants de pizzas et commencé à poser des questions, ils ont nettement refusé de partager les listes d’ingrédients et leurs responsables de service clientèle n’avaient aucune idée des ingrédients contenus.

Little Caesars, California Pizza Kitchen (CPK) et Mellow Mushroom ont tous refusé de répondre à mes questions au sujet de leurs ingrédients. Au siège social de Mellow Mushroom, on m’a dit qu’ils ne respectent que les réglementations gouvernementales minimales, qui les obligent à publier une liste d’allergènes.

Après m’avoir envoyé la liste des ingrédients de leur pâte, CPK a tout-à-coup protesté qu’en raison des « droits de propriété » ils ne peuvent dévoiler leurs listes complètes d’ingrédients. Ils ont poursuivi en disant qu’ils « ne possédaient pas un moyen facile de faire une recherche sur chaque ingrédient individuel », et auraient besoin d’appeler chaque fournisseur au préalable. Au cours d’un voyage, je me suis arrêtée à un CPK à l’aéroport pour poser des questions en face à face. Ni le gérant ni le commis de magasin n’avaient accès à la liste des ingrédients.  J’ai même demandé à regarder les emballages de leur pâte et des autres ingrédients qui étaient acheminés à leur magasin, et ils ont dit qu’ils ne les avaient pas.

J’ai appelé plusieurs pizzerias locales, et j’ai été informée que c’est dans leur politique de NE PAS divulguer les ingrédients à leurs clients. Little Caesars m’a dit textuellement que si j’étais préoccupée par ce que leurs pizzas contenaient, « je ne devais tout simplement pas manger là… ». Ha ! Ne vous inquiétez pas, je n’y mangerai pas !

Loading...

La Pizza Papa John a aussi refusé à plusieurs reprises de dévoiler la liste de leurs ingrédients, qui a vraiment fait sensation l’an dernier avec mon amie Melanie Warner, auteure du livre sur la révélation des aliments transformés « Pandora’s Lunchbox ». (Panier-repas de Pandore). Comment Papa John’s peut-il affirmer avoir des « Meilleurs ingrédients…. meilleure pizza » sans nous dire ce qu’elle contient vraiment ? Ils ont beau dire que leur manque de transparence tient au droit de propriété de leurs recettes, cela signifie qu’ils peuvent y cacher certains ingrédients sérieusement nocifs.  Après des appels répétés au siège social et quelques photos que Melanie Warner m’a envoyées, j’ai finalement pu découvrir quelques détails sur ce qui se trouve réellement dans leurs pizzas.

Pourquoi les ingrédients sont-ils si difficiles à trouver ? Pourquoi refusent-ils de partager leurs ingrédients ? Qu’est-ce que ces restaurants pizzas ne veulent pas que nous sachions ?

Eh bien, je vais vous dire ce qu’ils cachent : des tonnes de glutamate caché !

Les restaurants ne veulent pas avoir une mauvaise réputation en inscrivant le glutamate monosodique sur leurs listes d’ingrédients ou d’allergènes, ils ont donc trouvé un autre moyen d’ajouter secrètement ce puissant exhausteur de goût à vos aliments, sans que le consommateur moyen s’en aperçoive. Au lieu de vous informer qu’ils mettent du glutamate dans votre nourriture, ils utilisent une échappatoire de la loi pour glisser de l’acide glutamique libre dans vos aliments, qui a le même effet que le glutamate – tout cela sans vous avertir. Ils utilisent simplement d’autres formes d’acide glutamique libre (comme des hydrolysats de protéines de soja) qui est le composant principal du glutamate. Cela leur permet d’avoir des « étiquettes propres » et de nous faire croire que leur produit ne contient pas de glutamate – alors qu’il en contient !

Alors que, bien sûr, c’est vrai, les tomates et le fromage sont naturellement riches en glutamates, ils n’ont pas le même effet sur le cerveau que les additifs d’acide glutamique libre industriels. Lorsque j’en ai parlé à Papa John’s, ils ont admis que ces additifs sont utilisés par l’industrie alimentaire en remplacement des glutamate.

Ca va vous faire littéralement halluciner

Le glutamate trompe votre cerveau en lui faisant croire que ce que vous mangez a si bon goût que vous en voulez toujours plus. Vos papilles gustatives ont l’impression qu’il y a davantage de protéines qu’il n’y en a vraiment – ce qui est une aubaine pour les industriels alimentaires qui veulent économiser de l’argent en utilisant moins de viande ou de qualité inférieure. Ces ingrédients favorisent également une dépendance à la pizza afin que vous reveniez sans cesse. Le business de « répétition » (ou addiction) leur garantit des poches bourrées d’argent. Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi vous ne pouvez vous arrêter après avoir mangé une part ? Voilà, c’est pour ça.

Le glutamate et les additifs cachés de glutamate sont notoirement connus pour provoquer des maux de tête, l’obésité et la dépression – et cela n’est que la partie émergée de l’iceberg. C’est une excitotoxine, et son effet sur le cerveau est tellement toxique qu’il a été lié à des handicaps d’apprentissage, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, et la maladie de Lou Gehrig.  Le neurochirurgien certifié Russel Blaylock, MD, prévient que « il a été montré que les excitotoxines provoquent de façon spectaculaire la croissance du cancer… elles rendent aussi les cellules cancéreuses plus mobiles, et cela accroît les métastases, ou la propagation… Lorsque vous augmentez les niveaux de glutamate, le cancer se développe juste comme une traînée de poudre ».

C’est quelque chose de très sérieux. Mais l’industrie va vous dire que c’est sans danger et que vous êtes fou d’être inquiet.

Ne faites pas l’erreur de penser que c’est acceptable de manger ce genre de chose de temps en temps, car ces ingrédients peuvent rester dans votre corps pendant une longue période, lessiver les éléments nutritifs de votre système (lixiviation), et peuvent vous rendre très malade. Comme l’a dit ma copine Kristen Michaelis, à FoodRenegade.com, « Non seulement le glutamate n’est pas un aliment traditionnel, non seulement beaucoup de gens ressentent leurs effets immédiatement, mais il peut aussi interrompre le développement hormonal et biologique des enfants ! Au cas où vous penseriez que tout cela est fantaisiste, il est important de rappeler qu’un certain nombre d’études ont montré que les effets du glutamate peuvent se produire de façon cumulative au fil du temps ».

Ingrédients toxiques au glutamate cachés dans les éléments de menus de pizzas populaires :

  • Extrait de levure autolysée (glutamate caché)
  • Protéines texturées ou hydrolysées (glutamate et OGM cachés)
  • Maïs hydrolysé (glutamate et OGM cachés)
  • Amidons modifiés (glutamate caché ou OGM possible)
  • Arômes Naturels (glutamate Invisible possible)
  • inosinate disodique et guanylate disodique (Les exhausteurs glutamate)

Les additifs guanylate disodique et inosinate ne sont pas ajoutés à un produit qui ne contient pas de glutamate, car ils sont considérés comme des additifs coûteux qui sont inefficaces sans ingrédients glutamate. La présence de guanylate disodique ou inosinate disodique dans un produit est une forte indication que le produit contient du glutamate caché.

Je parle de bien plus que le glutamate ici

Les listes d’ingrédients sur lesquelles j’ai pu mettre la main sont criblées de colorants artificiels, arômes artificiels et naturels, des huiles partiellement hydrogénées, de la cellulose (pâte de bois) pour empêcher le fromage déjà râpé de s’agglutiner et de l’huile de soja OGM.

Huiles partiellement hydrogénées (gras trans) – Il n’y a absolument aucune raison pour quiconque de continuer à les utiliser. Ces huiles sont si mauvaises que même la FDA s’est réveillée et a averti qu’il est dangereux d’en manger dans aucune nourriture. Les huiles partiellement hydrogénées bloquent les artères et le CDC estime qu’elles pourraient causer jusqu’à 20 000 attaques cardiaques chaque année ! J’ai trouvé ces huiles dangereuses dans les pâtes « faites main » de chez Pizza Hut, la sauce crémeuse à l’ail de Round Table, les sauces trempette de Papa John’s et la pizza Philly Steak de Dominos. Des huiles partiellement hydrogénées sont présentes dans 21 des éléments du menu à Cici Pizza – ils en ont même ajouté à leur fromage !

Huile de soja (probablement OGM) – Vous pourriez espérer voir de l’huile d’olive, mais en fait, l’huile de soja est l’huile de choix pour la plupart des restaurants de pizza. Elle se trouve dans la pâte et dans les sauces pizza, elle s’introduit donc essentiellement dans chaque pizza. Cette huile OGM inflammatoire est utilisée dans ces restaurants :

  • Papa John’s
  • Domino’s
  • Pizza Hut
  • Uno Pizzeria
  • Papa Murphy’s
  • Little Caesar’s
  • Cici’s
  • Mellow Mushroom – « L’huile de soja est l’un des ingrédients majeurs dans nos pizzas »
  • California Pizza Kitchen – « Notre pain ciabatta et notre pâte de blé contiennent bien de l’huile de soja ».
  • Round Table Pizza – Sauce crémeuse à l’ail

BHT / BHA (Hydroxytoluène butylé – Hydroxyanisole butylé : E 320) – Le BHT est utilisé comme fluide d’embaumement et pour les carburants des avions.  Le BHA est toxique pour vos organes et est lié au cancer. Ces substances ont été trouvées dans le pepperoni sur chaque liste que j’ai consultée, de Uno’s à Dominos.

Nitrite de sodium – A chaque fois que cela est ajouté à la viande, il y a un très grand risque qu’il contienne des nitrosamines cancérigènes. Les nitrites sont souvent trouvés dans les garnitures de pepperoni, jambon, bacon et saucisses.

Farine enrichie – C’est un aliment mort dans lequel on a remplacé artificiellement certaines vitamines et certains minéraux. Il est absorbé par votre corps comme un amidon et non comme des graines complètes. Cette farine est utilisée dans la pâte à pizza, sauf dans les versions sans gluten.

Colorants artificiels – Ce sont des colorants à base de pétrole qui sont liés à des affections comme l’asthme, les allergies et l’hyperactivité. J’en ai trouvé dans les garnitures de piment, le fromage chez Cici’s et en particulier dans l’huile à l’ail utilisée par Domino’s.

Colorant caramel – Cette substance est souvent réalisée par chauffage d’ammoniac et sulfites sous haute pression, ce qui créé des composants cancérigènes. Vous trouverez cette coloration très controversée dans le lard chez Pizza Hut, la saucisse italienne chez Round Table, dans le boeuf chez Little Caesars, la pizza sauce piquante chez Cici et dans la pizza barbecue de poulet chez Uno.

BPA (Bisphénol A) – Vous ne trouverez cela sur aucune étiquette d’ingrédients, mais le BPA s’infiltre des boites des sauces à pizza dans certains restaurants. De nombreuses chaînes de restauration rapide de pizza utilisent la sauce tomate en conserve qui pourrait avoir du BPA. L’exposition à cette substance augmente le risque de maladies cardio-vasculaires, le cancer du sein, le cancer de la prostate, le diabète et un tas d’autres problèmes médicaux.

Comment comparer ces pizzerias

Papa John’s – Ils ajoutent beaucoup de leurs « meilleurs ingrédients ». Par exemple, leur garniture 100 % boeuf est beaucoup plus que du boeuf ! Elle contient du sirop de maïs, maltodextrine, arôme naturel, arôme de fumée naturelle grillée, arôme de boeuf et assaisonnements. Et encore, même chose si l’on croit qu’il y a 100 % de vraie garniture de fromage dans leurs pizzas, car ils ajoutent de l’amidon alimentaire (glutamate caché), des conservateurs et de la pâte de bois en poudre (cellulose) à leurs mélanges de fromages. Ils ajoutent également des arômes naturels à leur pâte mince, du pepperoni, et de la garniture de poulet, ainsi que des glutamate cachés (extrait de levure autolysée) à leurs sauces pizza alfredo épinard et ail du ranch. Ces petites sauces qui viennent avec votre pizza sont chargées d’huile partiellement hydrogénée, d’OGM et (vous l’avez deviné) encore des glutamate cachés.

Mise à jour. En juin 2015, Papa Johns a annoncé qu’ils retiraient 14 ingrédients à la fin 2016, y compris les colorants artificiels, le colorant caramel, le conservateur benzoate de sodium, et des ingrédients glutamate cachés, comme l’extrait de levure autolysée et les protéines hydrolysées. Ils ont également énuméré les ingrédients sur leur site web (mais cette liste n’est pas tout-à-fait complète, car ils ne publient pas les ingrédients dans certains de leurs assaisonnements, comme par exemple dans leur garniture de boeuf).

Domino’s – L’un des rares restaurants de pizza qui aient ouvertement publié leurs ingrédients en ligne – et leur liste d’ingrédients comporte du glutamate caché. Il est presque impossible de l’éviter chez Dominos, que ce soit dans leur fromage, leur sauce marinara, leur sauce blanche, leur sauce barbecue et une floppée de garnitures (poulet, boeuf, saucisse italienne et Philly steak). Ils ajoutent également des « saveurs » à leur pâte, du fromage, du pepperoni et de l’assaisonnement à ajouter. L’huile d’ail utilisée sur presque toutes les pizzas n’est PAS ce que vous croyez (ail et huile). C’est en fait un mélange toxique de plus de 20 ingrédients, dont des colorants artificiels, des arômes artificiels et du TBHQ (tert-Butylhydroquinone).

Pizza Hut – Vous avez beaucoup plus que « 100 % boeuf réel » dans cette garniture chargée d’arômes naturels et artificiels. Leurs garnitures de saucisse et de bacon contiennent du glutamate (levue autolysée et protéines hydrolysées), et vous mangez des amidons modifiés dans leur sauce fromage,  poulet et crème (amidons généralement dérivés de maïs OGM). La sauce et les assaisonnements à l’ail utilisés sur chaque pâte de pizza sont chargés de saveurs naturelles, artificielles et d’huiles OGM partiellement hydrogénées. Pizza Hut a récemment refait la formule de leur pâte en remplaçant le sirop de maïs fructose par du sucralose (Splenda) – un édulcorant artificiel qui cause des dommages à l’ADN dans le système gastro-intestinal, réduit les bactéries intestinales bénéfiques, et est lié à la maladie inflammatoire de l’intestin. Des recherches récentes indiquent que le sucralose est lié à la leucémie.

Round Table – « La dernière Pizzeria honnête » honnêtement ajoute directement de l’ « acide glutamique » à leur sauce crémeuse à l’ail. Ils ajoutent des ingrédients de glutamate caché à leurs sauces pizza, et leurs garnitures de poulet et de saucisses. Leur fromage est loin d’être « 100 % réel » avec des « arômes de fumée naturelle » et de la cellulose.

Little Caesars – Bien que le siège social m’ait dit que leurs ingrédients sont top secret, la première fille avec laquelle j’ai parlé a admis qu’il y a de l’extrait de levure dans leur garniture de boeuf. J’ai également appelé un magasin local et j’ai constaté que leurs ingrédients super-secrets sont répertoriés juste là, sur l’emballage, que toute personne dans la cuisine peut lire. Selon mon restaurant local, leur sauce contient des arômes naturels et le fromage contient de la pulpe de bois (cellulose). Ils ont également parcouru les ingrédients de la garniture de boeuf pour confirmer qu’elle contient de l’extrait de levure, des arômes de boeuf et du colorant caramel.

Mellow Mushroom – L’un des restaurants les plus « bouche-cousue » de ceux auxquels j’ai parlé, n’a admis que l’utilisation de l’huile de soja, qui est probablement OGM – « L’huile de soja est un ingrédient majeur dans nos pizzas » , m’ont-ils répondu dans un courriel.  De plus, lorsque je leur ai demandé des informations au sujet des ingrédients glutamate cachés, ils m’ont répondu qu’ils n’étaient pas obligés de me le dire, puisqu’ils ne font pas partie des 7 principaux allergènes désignés par la FDA et ils ne les mentionnent donc pas dans leur liste d’allergènes. J’ai donc décidé d’aller utiliser leur rubrique sur les allergènes pour voir ce qu’ils y mentionnent et j’ai trouvé quelque chose de choquant. Leur rubrique donne des informations trompeuses, inexactes et potentiellement dangereuses si vous avez une allergie au soja. Par exemple, j’ai pu constater que leur pâte contient du soja, mais lorsque vous utilisez cette rubrique, il est indiqué qu’il y a beaucoup de pizzas sans soja. L’information n’est pas cohérente et, que vous ayez une allergie ou pas, je ne ferais pas confiance à Mellow Mushroom avant qu’ils publient la liste complète de leur menu.

Uno Pizzeria – Ils ne sont pas beaucoup mieux que les autres avec le glutamate caché dans leur pizza poulet barbecue, pizza végétarienne Moisson, garniture de saucisses et pâte sans gluten. J’étais un peu surprise de voir qu’ils ajoutent aussi du colorant caramel, des arômes artificiels, et une grande quantité d’arômes naturels à leur pizza poulet barbecue – c’est totalement inutile.

California Pizza Kitchen (CPK) – Comme ils étaient très réticents à partager leurs ingrédients, j’ai seulement pu confirmer que la sauce Thaï, la sauce à pizza à la tomate, le pepperoni, le salami, le bacon, le fromage romano, et la sauce chipotle ne contiennnent aucun des ingrédients glutamate cachés que j’ai décrits. Du fait qu’ils refusent de partager la liste d’ingrédients, je n’ai aucun moyen de savoir s’ils contiennent d’autres additifs ou glutamate cachés que je n’ai pas mentionnés – par conséquent, ne soyez pas convaincu que les ingrédients de ces menus sont sûrs ! Je leur ai aussi demandé s’ils avaient des ingrédients glutamate cachés dans leurs autres garnitures de fromages, sauce barbecue, poulet, saucisse et jambon – et ils n’ont rien répondu au sujet de ces articles.  Encore une fois, je vais prendre leur absence de réponse comme une indication qu’ils contiennent bien du glutamate caché jusqu’à preuve du contraire.

Cici’s – Ils ne cachent pas vraiment qu’ils ajoutent du glutamate à 10 plats du menu, y compris leur pizza à la sauce piquante. Cici’s ajoute aussi du glutamate caché à leur sauce buffalo, assaisonnement du ranch, sauce bacon cheddar, garniture de saucisse et garniture de boeuf. Très franchement, je n’arrive pas à croire à quel point leur « fromage » est mauvais – amidon alimentaire modifié, huile de soja partiellement hydrogénée, caséine ajoutée, aluminium, arômes naturels et colorants artificiels ! J’ai été également étonnée de trouver du sirop riche en fructose de maïs dans leur sauce barbecue et leurs pizzas desserts, ainsi que du carraghénane et du propylène glycol dans plusieurs de leurs sauces, y compris la sauce Alfredo.

Vous posez-vous des questions au sujet de votre pizzeria favorite ?

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez faire exactement la même chose que moi à votre pizzeria préférée, et s’il-vous-plaît, partagez le résultat avec moi !

Pour obtenir les meilleurs résultats, planifiez votre visite à des heures creuses, et non pendant les heures de repas. De cette façon, leurs employés auront le temps de répondre à vos questions. Dès le départ, demandez-leur s’ils ont une liste d’ingrédients qu’ils peuvent vous remettre. Ils n’en auront probablement pas, mais cela vaut la peine d’essayer. Si leurs ingrédients ne sont pas facilement disponibles, voici mon plan de stratégie pour naviguer dans le menu et poser les bonnes questions :

  • Généralement, le pari le plus sûr est de commencer avec une pizza végétarienne sans fromage. Ceci indique ce qui est caché dans leur sauce et la pâte, il est donc vraiment important de découvrir ce que contiennent ces articles ! Demandez-leur de vous lire tous les ingrédients dans la sauce et la pâte.
  • Le glutamate caché se trouve le plus souvent dans les garnitures de viande, les mélanges d’assaisonnements et les sauces crémeuses – donc, si vous envisagez de commander ces articles, je leur poserais précisément la question sur les glutamate cachés. Demandez-leur si ces articles contiennent du glutamate monosodique, de la levure autolysée, des protéines hydrolysées, des amidons modifiés, ou des arômes naturels – et lesquels ?
  • L’huile de soja OGM se trouve généralement dans la pâte et les sauces. Demandez-leur s’ils utilisent de l’huile de soja – et dans quels articles du menu. Est-ce que de l’huile de soja est utilisée dans leur matériel de cuisson ? Peuvent-ils vous faire une pizza sans huile de soja ?
  • Demandez-leur directement si l’un de leurs ingrédients est OGM. Vous pourriez être surpris car ils peuvent n’avoir aucune idée de ce dont vous parlez. Utilisez cela comme une occasion de partager brièvement avec eux ce qu’est un OGM et pourquoi vous ne mangez pas d’OGM. Faites-leur savoir que la plupart du soja est OGM et que, s’ils utilisent du soja dans un produit, il est probablement OGM. Leur liste d’ingrédients allergènes devrait pouvoir vous indiquer si le soja est utilisé dans un produit quelconque.
  • Rappelez vous que « huile d’ail » et « assaisonnements à ajouter » peuvent contenir un tas d’ingrédients douteux et du glutamate. Demandez-leur s’il y a des huiles spéciales, des sauces au beurre, ou des mélanges d’assaisonnements sur leurs pizzas. S’ils ne peuvent pas vous décrire les ingrédients, demandez-leur de ne pas en utiliser pour votre pizza.
  • Est-ce qu’ils utilisent du sirop de maïs riche en fructose ou d’autres édulcorants dans leurs sauces ou leur pâte ? Ces édulcorants sont probablement dérivés de sources d’OGM – notamment le « sucre ».
  • La plupart des légumes ne seront pas OGM, à moins qu’il y ait du maïs, du tofu, des courgettes ou des garnitures de courge jaune. A votre place, j’éviterais ces produits.
  • Qu’en est-il de la cellulose dans leur fromage ? Est-ce que des arômes et des conservateurs sont ajoutés au fromage également ?

Soyez conscient que souvent, les employés du restaurant ne connaissent pas les réponses à vos questions, et vous donneront des réponses incorrectes. Par exemple, ils peuvent vous dire que leur fromage est « 100 % du vrai fromage », sans se rendre compte que le sac de fromage pré-râpé indique au dos une liste d’ingrédients. Ils vont probablement trouver de la cellulose, des agents de conservation et peut-être quelques agents de saveur et des colorants. Il est bon de rappeler que ça n’a rien à voir avec l’apparence du produit, et afin de savoir ce qui est vraiment dans leur nourriture, ils auront besoin de lire la liste des ingrédients sur le paquet, le sac ou la boîte de l’ingrédient du menu. En dernier recours – s’ils ne peuvent ou ne veulent pas vous dire ce qui se trouve dans leur nourriture, ne mangez pas là.

Ils ne prévoient pas que le client moyen exigera des réponses au sujet de leur nourriture !

Seuls, quatre des restaurants sur lesquels j’ai enquêté publient leurs listes d’ingrédients en ligne – Dominos, Uno’s, Papa Murphy’s, Cici’s. (Pizza Hut les publie en ligne, mais ils ont admis qu’ils ne le faisaient pas normalement par mail). En ce qui concerne mon enquête sur le Chipotle, il m’a fallu être très insistante pendant plusieurs mois pour obtenir une information limitée par d’autres restaurants. Cela m’a demandé plusieurs appels téléphoniques, des messages vocaux, des courriels et des formulaires de site de contact – bien souvent sans réponse. Je devais poser des questions précises sur les ingrédients obscurs. Ils comptent sur le fait que le client moyen ne se renseignera pas !

Sur le site de Papa John, ils disent que leur fromage est « fabriqué à partir de 100 % de mozzarella et de lait de haute qualité par l’un des meilleurs producteurs de fromage en Amérique ». Mais les ingrédients racontent la vraie histoire. Maintenant, nous savons que leur fromage contient également de la pâte de bois et de l’amidon alimentaire modifié…. et que CE N’EST DONC PAS 100 % DE FROMAGE. Lorsque les allégations de Papa John dans toute leur publicité affirment qu’ils ont « de meilleurs ingrédients »,  et que pourtant ils ne nous disent pas ce qu’ils sont, il y a fort à parier qu’ils cachent quelque chose.

Je me demande si l’un de ces restaurants aura le courage de discuter de cette question. Vont-ils choisir l’option juste maintenant que nous les appelons, comme Chipotle a fait quand ils ont finalement publié leur liste complète des ingrédients en ligne pour que chacun puisse les voir ? Ces entreprises ne méritent pas de nous avoir comme clients, avant qu’ils publient leurs ingrédients en ligne et les rendent facilement accessibles au consommateur moyen.

Que manger à la place :

Ah ! Voici le côté positif ! Ca me réjouit de dire que j’ai trouvé quelques pizzerias qui font un bon travail !

Pizza Fusion – J’ai appelé un restaurant Pizza Fusion et ils ont répondu librement à toutes les questions que j’avais sur leurs ingrédients – enfin un but marqué ! Leur sauce est super simple : des tomates bio, de l’huile d’olive et de l’eau – et aucun mauvais additifs ou glutamate caché. Ils n’utilisent que de l’huile d’olive dans le restaurant, vous ne trouverez donc pas de soja OGM ou d’huile de canola ici. Ils ont confirmé que leur pâte sans gluten ne contenait plus d’huile de canola et qu’ils étaient attentifs à ne pas mélanger avec le gluten. J’étais vraiment heureuse de découvrir que toutes leurs garnitures de viande sont sans antibiotiques ! Leurs poulets sont également nourris d’aliments non OGM. Beaucoup de leurs légumes sont bio et locaux, et tous sont non OGM. Cela varie et dépend de ce qui est disponible selon la saison, il suffit donc de leur demander quels sont les légumes bio quand vous commandez. Ils ont environ 12 restaurants maintenant  et j’espère vraiment qu’ils vont s’élargir et se transformer en une grande chaîne de façon à ce que plus de monde ait accès à des pizzerias comme celle-ci !

Pure Pizza – J’adore tout simplement cet endroit. Si jamais vous êtes à Charlotte, ceci est l’endroit où aller. Ils ont une pâte de graines germées bio incroyable, et leurs garnitures sont toutes locales.

Truly Organic Pizza – Cette chaîne de pizza en Floride est certifiée biologique par l’USDA. (Département Américain de l’Agriculture). Du fait qu’aucun de leurs ingrédient ne peut être OGM, et que toutes leurs viandes sont sans antibiotiques et sans injections d’hormones, je les ai appelés pour leur poser des questions sur les ingrédients glutamate cachés. Ils m’ont dit qu’ils n’utilisent pas d’exhausteurs de goût comme l’extrait de levure autolysée ou de protéines hydrolysées comme assaisonnement sur leurs aliments.  Ils préparent leurs boulettes de viande et de poulet de A à Z et ne mettent que des assaisonnements que nous pourrions utiliser à la maison ! Ceci est une autre excellente option si vous êtes en Floride.

Ma recette maison préférée de pizza – Si vous n’avez pas de pizzeria de ce genre dans votre région, ma recette de pizza maison est super simple et sera prête en moins de temps qu’il ne vous faudrait pour la commander et la faire livrer – je vous le promets ! Cette recette me guérit de ma fringale de pizza en un rien de temps !

Si vous connaissez quelqu’un qui commande et mange des pizzas avec ces horribles ingrédients, aidez-les à faire la transition en partageant cette information très importante avec eux !

Ensemble, nous changeons le monde, une entreprise à la fois, par le partage de la vérité.

Recette de pizza maison

Ingrédients

  • 1 tortilla Ezekiel de blé germé / ou faites une pâte de farine sans gluten : châtaigne – coco – lin – sarrazin
  • 4 cuillères à soupe de sauce tomate maison / ou sauce pizza maison
  • 1 gousse d’ail émincée
  • 1/4 de tasse d’oignon émincé
  • 1/4 de tasse de poivrons verts émincés
  • 1/4 de broccolis émincés
  • 5 olives noires émincées
  • 30 g de mozzarella végétale sans soja (facultatif)
  • 15 g de parmesan végétal sans soja (facultatif)
  • 1 poivron rouge mixé à saupoudrer sur la pizza

Instructions

  1. Préchauffez le four à 200°C
  2. Placez le tortilla décongelé sur une grande plaque et mettez au four, 3 à 4 minutes pour permettre à la croûte de durcir un peu
  3. Lorsque la tortilla devient légèrement croustillante sur les bords, retirez-la du four
  4. Mettez la sauce et l’ail sur la pâte
  5. Puis, recouvrez avec des garnitures suggérées ou d’autres garnitures, en faisant attention de ne pas surcharger la pâte
  6. Ensuite mettez le fromage végétal (facultatif)
  7. Faites cuire pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que le fromage fasse des bulles.

Notes : Servez avec une grosse salade verte *** S’il-vous-plaît, achetez tous les ingrédients bio, si possible***

Loading...

Un commentaire

  1. Sandrine dit :

    Merci bien pour la recette

Comments are closed.