Super-aliments : les super-héros du monde végétal à notre secours !

Les super-aliments : un mot que l’on entend un peu partout. Ici et là, fleurissent des articles les concernant, ils sont à la mode. Mais savez-vous vraiment ce qu’ils sont, ce qu’ils font à votre corps et ceux qui seraient bénéfiques pour vous ?

super aliments

C’est pour répondre à ces questions que le magazine Get Fresh ! a « invité » la célèbre Kate Wood (Certains l’aiment cru : 120 recettes sans cuisson) dans son numéro d’automne 2012. Kate est anglaise et a une alimentation végétalienne et majoritairement crue depuis de nombreuses années (1993) et élève trois garçons (nés en 1997, en 2000, en 2003) dans ce mode alimentaire. On peut donc dire qu’elle a une certaine expérience ! Voici, traduit de l’anglais, ce qu’elle dit des super-aliments :

 

« C’est un cliché, mais plus j’apprends sur les super-aliments, plus je réalise à quel point j’en sais peu à leur sujet. Je suis considérée comme une experte et je peux facilement rester là devant vous  et parler sur le sujet pendant quatre heures sans manquer de choses à dire mais, en vérité, je sens que je ne sais que 5% de ce qu’il y a à apprendre sur ce vaste sujet.

Basiquement, le mot « super-aliment » est devenu un terme utilisé à outrance ; ce dont nous voulons parler réellement ici c’est du monde des herbes médicinales. Nous avons puisé dans la médecine ayurvédique, la médecine chinoise, l’herboristerie sud-américaine et bien sûr celle du nord de l’Europe et avons pris ce qu’il y a de meilleur dans ce que ces traditions ont à nous offrir. Nous sommes extrêmement chanceux d’être dans la position de prendre la cerise sur le gâteau et de combiner toutes les connaissances de ces sagesses anciennes dans nos vies quotidiennes ; jamais avant dans l’histoire de l’humanité nous n’avons eu accès à autant d’information et à autant de plantes guérisseuses.

Pour moi, un super-aliment est une plante qui a un profil nutritionnel exceptionnel, qui présente un équilibre presque parfait de nutriments pour le corps humain et qui a également des propriétés énergétiques exceptionnelles, c’est-à-dire qui soigne aussi à des niveaux émotionnels et spirituels, comme les essences de fleurs (voir travaux du Dr Bach si vous ne connaissez pas)ou l’homéopathie. Je pense aux super-aliments comme les super-héros du monde végétal : ils sont des personnages importants, avec beaucoup de charisme et ils sont venus à notre secours maintenant pour éviter le désastre et nous aider à traverser ces temps difficiles.
En définitive, je pense que si nous vivions davantage en harmonie avec la planète, nous n’aurions pas besoin des super-aliments : si nous faisions pousser toute notre nourriture dans des sols reminéralisés, en utilisant des méthodes en accord avec la nature telle que la biodynamie et la permaculture, nos aliments contiendraient tout ce dont nous avons besoin. Mais à cause des pratiques de l’agriculture moderne, notre nourriture ne contient simplement pas l’information nutritionnelle et vibratoire dont nous avons besoin pour prospérer et les super-aliments nous aident à combler ce vide.

Parce qu’ils sont tellement puissants, je recommande de commencer par de petites doses. Je sais que certaines personnes conseillent de fortes doses, mais je pense qu’il est préférable de commencer doucement et de se mettre en appétit. […] Je pense également qu’il est mieux de commencer avec juste deux ou trois super-aliments et d’observer leurs effets sur votre corps, plutôt que de se jeter sur des quantités et par conséquent ne pas savoir ce qui a fait quoi. Le corps répond mieux à des messages simples ;le moins est le mieux lorsqu’il s’agit des super-aliments. Lire la suite sur Veganbio ?

Loading...
Loading...