Tag Archives: aliments paléo

Glucides et paléo : l’art de trouver l’équilibre

Plusieurs lectrices et lecteurs du blog m’ont récemment contacté pour me faire part de difficultés lors de leurs débuts avec le paléo : perte de masse grasse (poids) trop rapide, manque de « jus » lors d’activités sportives, sensation d’être fébrile, ou sans énergie.

Après quelques échanges, nous sommes venus à la conclusion que leurs difficultés proviennent d’une inadéquation entre la quantité de glucides consommée et le niveau d’activité.

Dans cet article nous abordons donc la question de la bonne quantité de glucides.

Le paléo, faible en glucides ?

Quand on fait un essai avec l’alimentation paléo, on retire soudainement ou progressivement de son assiette les céréales, les légumineuses et les produits transformés.

On supprime ainsi par la même occasion les principales sources de glucides d’une alimentation « normale ».

Chez la plupart des gens, cette suppression a pour effet immédiat d’enclencher un mécanisme de perte de masse grasse (et donc de poids). Lire la suite →

Régime Paléo: Question de lecteur : Transition franche, ou progressive ?

Un lecteur qui réfléchit sérieusement à se lancer dans l’aventure paléo m’a demandé :

« Je veux perdre du poids en faisant paléo, dois-je vraiment arrêter le coca zéro ? »

D’abord, il faut dire qu’il est super de voir des gens motivés pour prendre en main leur santé et changer de vie. Loin de moi l’idée de vouloir blâmer la personne qui m’a envoyé ça.

Toutefois, cette question m’a surpris.

Comme si la personne attendait ma bénédiction pour faire quelque chose qu’elle savait qui n’était pas paléo, ou se demandait si le « zéro » voulait dire que ce coca-là était moins nocif que les autres.

Ma première réponse a donc été :  Lire la suite →

Réussir sa transition paléo

Vous avez décidé de faire un essai avec le régime paléo ? Bravo ! Je vous assure que vous ne le regretterez pas.

La première étape de votre transition commence ici : il s’agit de purger votre cuisine, c’est-à-dire retirer de votre environnement immédiat tous les aliments qui ne sont pas paléo.

Si vous avez déjà fait un régime, vous savez à quel point l’esprit est faible et qu’il est très facile de faire le mauvais choix lorsque l’on est en position de faiblesse (longue journée, fatigue, stress, émotions diverses, etc.).  

En ne s’entourant que d’aliments paléo, plus de mauvais choix possible. … Lire la suite sur Expérience paléo