6 moyens faciles de prévenir les calculs rénaux

calculs-renaux

Saviez-vous qu’une personne sur dix auront un calcul rénal au cours de leur vie? Des études récentes ont montré que les taux de calculs rénaux sont à la hausse. Les experts pensent que les idées fausses qui circulent à ce sujet peuvent être les coupables.

La National Kidney Foundation a fait équipe avec le Dr Allan Jhagroo, un spécialiste des calculs rénaux à l’école de médecine et de santé publique de l’université du Wisconsin, pour vous aider à rester sans calculs en réfutant certains des grands mythes et idées fausses sur les calculs rénaux.

« Il n’y a pas que les patients qui ont été la proie des idées fausses sur les calculs rénaux. Il est surprenant de constater que de nombreux médecins et néphrologues ne disposent pas des bons renseignements en matière de calculs rénaux », a déclaré le Dr Jhagroo.

Avez-vous succombé à l’un de ces mythes? Découvrez-le en apprenant les données les plus récentes sur les calculs rénaux! La National Kidney Foundation remet les pendules à l’heure avec les 6 meilleurs conseils de prévention des calculs rénaux:

1. Ne sous-estimez pas votre sueur. Les saunas, le yoga chaud et l’exercice intense peuvent être bons pour votre santé, mais ils peuvent aussi conduire à des calculs rénaux. Pourquoi? La perte d’eau par la transpiration, qu’elle soit due à ces activités ou tout simplement à la chaleur de l’été, entraîne une production moindre d’urine. Plus vous transpirez, moins vous urinez, ce qui permet aux minéraux causant les calculs de se déposer et de se lier dans les reins et les voies urinaires.

Au lieu de cela: Hydratez-vous avec de l’eau. Une des meilleures mesures que vous pouvez prendre pour éviter les calculs rénaux est de boire beaucoup d’eau, ce qui fait que vous urinez beaucoup. Donc, soyez sûr de rester bien hydraté, surtout quand vous vous engagez dans des exercices ou des activités qui entraînent beaucoup de transpiration.

Loading...

2. Ce n’est pas juste l’oxalate. Oxa-quoi? L’oxalate se trouve naturellement dans de nombreux aliments, y compris les fruits et légumes, les noix et les graines, les céréales, les légumineuses et même le chocolat et le thé. Quelques exemples d’aliments qui contiennent des niveaux élevés d’oxalate comprennent: les arachides, la rhubarbe, les épinards, les betteraves, le chocolat et les patates douces. Modérer la consommation de ces aliments peut être bénéfique pour les personnes qui font des calculs d’oxalate de calcium, le principal type de calculs rénaux. Une idée fausse et répandue est qu’éliminer seulement les aliments riches en oxalate de votre régime alimentaire permettra de réduire la probabilité de formation des calculs rénaux d’oxalate de calcium. Bien qu’en théorie cela pourrait être vrai, cette approche n’est pas intelligente dans une perspective globale de la santé. La plupart des calculs rénaux se forment lorsque l’oxalate se lie au calcium lorsque l’urine est produite par les reins.

Au lieu de cela: Mangez et buvez des aliments riches en oxalate et en calcium au cours du même repas. Ce faisant, l’oxalate et le calcium sont plus susceptibles de se lier l’un à l’autre dans l’estomac et les intestins avant que les reins ne commencent leur travail, ce qui rend moins probable que des calculs rénaux ne se forment.

3. Le calcium n’est pas l’ennemi. Mais il tend à avoir une mauvaise réputation! Très probablement en raison de son nom et de sa composition, beaucoup de gens ont l’impression que le calcium est le principal coupable des calculs d’oxalate de calcium. « Je vois encore des patients qui se demandent pourquoi ils ont des calculs récurrents malgré qu’ils aient réduit leur consommation de calcium, » a déclaré le Dr Jhagroo. « J’ai même eu des patients qui disent que leurs médecins leur ont dit de réduire leur apport en calcium. » Une alimentation pauvre en calcium augmente en fait le risque de développer des calculs rénaux.

Au lieu de cela: Ne réduisez pas le calcium. Essayez de réduire le sodium de votre régime alimentaire et alliez des aliments riches en calcium avec des aliments riches en oxalate.

4. Ce n’est pas un seul et terminé. Passer un calcul rénal est souvent décrit comme l’une des expériences les plus douloureuses qu’une personne puisse avoir, mais malheureusement, ce n’est pas toujours un événement ponctuel. Des études ont montré qu’avoir ne serait-ce qu’un calcul augmente considérablement vos chances d’en avoir un autre. « La plupart des gens voudront faire tout leur possible pour s’assurer que cela ne se reproduise pas », a déclaré le Dr Jhagroo. « Malheureusement, cela ne semble pas être le cas que les gens fassent les changements dont ils ont besoin après leur premier calcul. » Les recherches menées par le Dr Jhagroo montrent que ceux qui ont des calculs rénaux ne tiennent pas toujours compte des conseils de leurs néphrologues et spécialistes urinaire. Environ 15% des patients ayant eu des calculs rénaux n’ont pas pris les remèdes prescrits et 41% n’ont pas suivi les conseils nutritionnels qui permettraient d’empêcher que les calculs réapparaissent.

Au lieu de cela: Passez à l’action! Sans les bons ajustements alimentaires et plantes médicinales, les calculs peuvent revenir, et des calculs rénaux récurrents pourraient également être un indicateur d’autres problèmes, y compris une maladie rénale.

5. Quand la vie vous donne des calculs rénaux… Ne vous inquiétez pas. Faites de la limonade. Il est important d’examiner les remèdes alimentaires. Bien qu’il puisse sembler plus facile de simplement prendre une pilule pour résoudre un problème, examinez quelles modifications de style de vie auront un impact important sur votre santé.

Au lieu de cela: La prochaine fois que vous passez devant un stand de limonade, tenez compte de vos reins. Les calculs rénaux chroniques sont souvent traités avec du citrate de potassium, mais des études ont montré que la limonade et les autres fruits et jus de fruits riches en citrate naturel offrent les mêmes avantages de prévention des calculs. Méfiez-vous du sucre, cependant, car il peut augmenter le risque de calculs rénaux. Au lieu de cela, vous pouvez acheter de la limonade sans sucre, ou la faire vous-même en mélangeant du jus de citron ou de citron vert avec de l’eau et en utilisant un substitut de sucre si nécessaire. « Nous croyons que le citrate dans l’urine peut empêcher le calcium de se lier avec d’autres constituants qui conduisent à des calculs, » a déclaré le Dr Jhagroo. « En outre, certaines données suggèrent que le citrate peut empêcher les cristaux qui sont déjà présents de se lier les uns aux autres, les empêchant ainsi de devenir plus gros. »

6. Tous les calculs ne sont créés de la même manière. En plus des calculs d’oxalate de calcium, un autre type commun de calculs rénaux sont les calculs d’acide urique. La viande et la plupart des aliments riches en protéines ont des concentrations élevées en purines. « Un apport élevé en purine conduit à une augmentation de la production d’acide urique et produit une charge plus grande d’acide à excréter par les reins », a déclaré le Dr Jhagroo. Une excrétion d’acide urique élevée conduit à abaisser le pH global des urines, ce qui signifie que l’urine est plus acide. La concentration élevée en acide de l’urine rend la formation de calculs d’acide urique plus facile.

Au lieu de cela: Pour éviter les calculs d’acide urique, faites attention à la viande et limitez votre consommation de fruits de mer. Réduisez votre consommation d’aliments riches en purine. Ceux-ci comprennent les abats tels que le foie, la langue et le ris de veau, les anchois, les sardines, le bacon, la viande bovine, les fruits de mer comme le homard et la crevette, la morue, le jambon, le veau et le gibier.