Comment guérir une épine calcanéenne et soulager la douleur au talon

Vous ressentez une douleur sous le talon à chaque fois que vous posez le pied sur le sol ? C’est une douleur due à une inflammation.

Il s’agit de l’épine calcanéenne, qui est une pathologie fréquente du talon. Sur les radios, une excroissance osseuse en forme d’épine apparaît, en-dessous du talon (calcanéum). Le point faible se situe là où l’aponévrose (fascia plantaire) rejoint l’os du talon. S’il y a eu de fortes tensions sur le pied, l’épine apparaît à l’occasion de la moindre fissure ou blessure, que le corps cherche à réparer par fixation osseuse, ou dépôt calcaire.

Si des tensions trop fortes ou inadaptées persistent, le tissu entourant l’excroissance osseuse peut subir une inflammation et devenir douloureux.

Les douleurs sont provoquées par l’inflammation du fascia plantaire qui lui est lié, encore appelé aponévrose ou fasciite plantaire.

L’aponévrose est une sorte de tendon puissant, fait de fibres de collagène et qui relie le talon aux orteils. Sa fonction principale est d’assurer le maintien de la voûte plantaire et la stabilité du pied.
Le service orthopédique de l’Hôpital universitaire de Berne explique : « il s’agit d’une maladie bénigne, qui finit toujours par partir, mais dans certains cas rares, les douleurs peuvent durer deux à trois ans ».

Certaines personnes sont plus exposées à cette affection, comme les personnes ayant les pieds plats ou creux, les sportifs réguliers, les diabétiques et celles qui sont en surpoids.

Loading...

Voici comment soulager la douleur et vous en débarrasser :

Refroidir

Appliquez un coussin de gel froid ou quelques glaçons dans un gant de toilette pendant 5 à 10 minutes, le plus souvent possible. Vous pouvez aussi utiliser une bouteille d’eau passée au congélateur et faire rouler le pied dessus.

Massages et compresses

1 – Arnica : Badigeonnez le pied avec une infusion de feuilles fraîches d’arnica montana ou de pommade à l’arnica.

2 – Compresses de chou : Retirez les nervures centrales de quelques grandes feuilles de chou et compressez les feuilles à l’aide d’une bouteille en verre jusqu’à en faire sortir du jus. Enveloppez ensuite entièrement le pied avec les feuilles de chou et maintenez-les en place avec un bandage. Laissez agir toute la nuit.

3 – Compresses de silicium organique : Vous pourrez alterner les compresses de chou avec des compresses de silicium organique, à garder toute la nuit également.

4 – Compresses de vinaigre de cidre : le plus souvent possible. Si le vinaigre attaque trop votre peau, massez le pied avec une huile végétale comme de l’huile de coco ou une crème grasse.

5 – Huiles essentielles : Préparez une huile de massage avec les ingrédients suivant :

  • 20 ml d’huile de calophylle ou d’Arnica
  • 1 ml d’HE d’eucalyptus citrodora
  • 1 ml d’HE de gauthérie
  • 1 ml d’HE de génévrier
  • 1 ml d’HE de ravintsara

Mélangez bien les huiles dans un petit bocal. Massez la zone avec la préparation obtenue deux fois par jour.

6 – Chaleur humide : Faites chauffer une grande brique réfractaire sur le gaz. Une fois chaude, placez-là sur un dessous-de-plat résistant et couvrez-la d’une grosse épaisseur de serviette éponge très humide. Posez vos deux pieds dessus en les maintenant le plus possible sur la brique, pour dégager de la vapeur d’eau. Restez comme cela jusqu’au refroidissement de la brique.

Par voie orale

Prenez de la silice de prêle (liquide, dans un flacon, ou en gélules) en bonne quantité. Un lecteur du site a témoigner qu’il s’est ainsi débarrassé de l’épine calcanéenne et en même temps que ses allergies du printemps.

Homeopathie

– Hekla Lava Montis à la dilution 4 CH ; 3 granules toutes les trois heures durant 4 jours sur 5 ; c’est le remède le plus utilisé.

– Kalium Bichromicum ou Solanum Malacoxylon est une alternative de choix ; trois prises quotidiennes de 3 granules à une dilution comprise entre 4 et 7 CH. Ces deux remèdes peuvent en outre être pris en association.

– Solanum Malacoxylon 4 CH si la pathologie est causée par la pratique intensive de randonnée, marche ou course à pied ou le surpoids. Passez à la dilution 9 CH au milieu du traitement qui durera quatre semaines. Prenez 3 granules à un intervalle de 3 heures (3 fois par jour).

Coussinets pour talons

Les coussinets de gel ou de silicone, avec leur échancrure autour de l’épine calcanéenne et leur matière amortissante soulagent le tendon et permettent de réduire progressivement l’inflammation. En cas de déformation du pied, des semelles orthopédiques devront également être utilisées.

Masser la plante du pied

En position assise, faites rouler le pied nu sur une balle de golf ou de tennis. Exercez une pression douce et lente. Cela augmente l’irrigation sanguine et améliore le métabolisme, tout en renforçant les muscles du pied à long terme.

Etirements

– En position de fente avant ; pliez le genou droit en avant, la jambe gauche étant tendue : étirez le plus possible, sans forcer toutefois ; vous devez sentir que votre mollet gauche s’étire en même temps que le dessous du pied. Faites-le une dizaine de fois chaque jour. Variante : appuyez les bras tendus sur un mur, avec une jambe en arrière. Fléchissez la jambe avant en gardant le talon du pied arrière au sol.

– Assis au sol contre un mur, les jambes allongées ; attrapez le pied avec une sangle large et ramenez-le lentement vers vous.

– Assis au sol, croisez la cheville du pied concerné sur l’autre genou. Saisir les orteils du pied douloureux, pliez-les puis tirez-les fortement vers le haut jusqu’à sentir une tension sous la voûte plantaire. Maintenez 10 secondes, relâchez, et répétez cet exercice 10 fois. Vous pouvez pratiquer cet étirement sur votre lit avant de vous lever, surtout si vous ressentez des douleurs dès le lever. Cet étirement a donné des preuves de grande efficacité.

– En vous tenant bien à une rampe d’escalier, tenez-vous sur la première marche sur la pointe des pieds et laissez les talons descendre lentement. Maintenez cette position pendant 20 secondes, puis relâchez pendant 10 secondes. Recommencez 10 fois.